La Montagne Noire, entre Cabardès et Minervois

La Montagne Noire, entre Cabardès et Minervois
Minerve © Unclesam - stock.adobe.com

Avez-vous déjà marché sur une descente qui monte ? Les fées hantent-elles le dolmen des Fades ? Voulez-vous trouver de l’or ou le marbre rouge du Roy ? Les panoramas sur les ruines, les grottes et les montagnes inspirent-ils vos balades ? Entre Carcassonne et le canal du Midi, le versant sud de la montagne Noire cache deux mini-régions aux curiosités stupéfiantes, à raconter autour d’un verre de vin AOC Cabardès ou Minervois.

Du Cabardès au Minervois

Du Cabardès au Minervois
Châteaux de Lastours © Anne-Marie Minvielle

Au sud-ouest du pic de Nore (1 210 m), point culminant de la montagne Noire accessible en voiture, le Haut-Cabardès étage ses pentes sauvages boisées surtout de châtaigniers. Les eaux des lacs de retenue alimentent le canal du Midi et irriguent les vignobles du Bas-Cabardès jusqu’à la plaine.

Depuis Carcassonne, remonter vers le nord par le village perché d’Aragon, la cité du livre de Montolieu et l’abbaye cistercienne de Villelongue. La vaste forteresse de Saissac, sur un éperon rocheux, mérite un détour avant de reprendre par de petites routes tortueuses.

Le moulin à papier 18e s de Brousse-et-Villaret, les églises de La Tourette et de Mas Cabardès ainsi que la cascade de Cubserviès jalonnent la direction du pic de Nore.

Il ne reste que des voûtes en ruine des fameuses glacières de Pradelles où l’industrie de « l’or blanc » se développa au 19e siècle. De longues caravanes transportaient alors les pains de glace de l’hiver pour rafraîchir les bourgeois de la plaine languedocienne en été.

Redescendre par le gouffre géant de Cabrespine et les concrétions magiques de la grotte de Limousis.

Une étape à Caunes-Minervois permet d’admirer les carrières du Roy où furent débités les marbres incarnats de Versailles. Abbatiale, chapelle, fontaines et statues rutilent de ces calcaires rouges veinés de toute beauté.

Une bonne base pour rayonner et chercher des truffes en hiver au marché de Villeneuve-Minervois, des restes de la mine d’or de Salsigne fermée en 2004... ou encore contempler le panorama saisissant sur les quatre châteaux cathares de Lastours, depuis le belvédère de Montfermier.

Garrigue, vignobles et dolmens du Midi

Garrigue, vignobles et dolmens du Midi
Dolmen des Fades © Anne-Marie Minvielle

À l’est, le Haut-Minervois complète le périple méridional de la montagne Noire. Le climat méditerranéen, où soufflent le cers montagneux et l’autan marin, favorise une garrigue de chênes-verts sur fond calcaire où quelques moulins tournent encore au milieu des oliviers.

Commençons par la curiosité de Lauriole : « la route qui monte et qui descend ». Phénomène magnétique ou illusion d’optique ? Ne vous étonnez pas de voir, sur quelques centaines de mètres, des gens poser une bouteille d’eau qui remonte cette route qui descend. De même pour une auto au point mort qui monte en roue libre... Faites l’expérience !  

Rejoindre Minerve par la garrigue. Les pistes conduisent vers les belvédères donnant sur des ponts naturels et abris sous roches jusqu’au site inoubliable de Minerve. À la visite des fortifications de la belle Albigeoise marquée par le catharisme et de ses musées, succède celle des villages viticoles de La Caunette et Aigne. Revenir par l’important dolmen couvert des Fades, « fées » en occitan, reconnaissable à sa silhouette fantastique dressée au milieu d’un bosquet de pins.

Le bourg médiéval de La Livinière et les fresques (14e s) de l’église de Siran, capitale des vins du Minervois, sont voisins.

Olonzac permet de flirter avec le canal du Midi et de revenir vers Carcassonne par l’étrange dôme heptagonal de l’église romane de Rieux-Minervois.

Les ponts sur l’Orbiel et le canal du Midi traversent la médiévale Trèbes. Le long des écluses, les touristes sont bien là, parlant anglais, néerlandais et d’autres langues encore, sinon la langue d’oc... Adieusiatz !

Balades coups de cœur en montagne Noire

Balades coups de cœur en montagne Noire
Saissac © Tilio & Paolo - stock.adobe.com

Forteresse, menhir, glacières et carrières, les chemins de la montagne Noire sont un hommage au minéral.

Les ruines de Saissac

Depuis le stade de Saissac, 18 km, 5 h 30, balisage jaune, dénivelé. Attention en période de chasse.

Rejoindre le cimetière et le domaine de Garric. Le sentier forestier longe le ruisseau des Roques et le menhir de Picaret. La légende veut qu’il grandisse chaque année, patience... Monter jusqu’à la Rigole de la montagne, œuvre de l’ingénieur Riquet, celui du canal ! La fraîcheur des sous-bois et la vue sur la forteresse accompagnent le retour.

Les glacières de Pradelles-Cabardès

Depuis le lac de Pradelles, 5 km, 2 h, balisage jaune pastille bleue. Prudence près des glacières.

Tourner à droite au bout de la digue. Les vestiges d’une première glacière se dégagent des sous-bois. Faire demi-tour par le GR 36 pour observer la seconde. Monter vers l’église de Pradelles. Le bois supérieur cache trois autres glacières. Reprendre vers le château d’eau et les Jouys où vous attend une glacière privée encore intacte.

La carrière du Roy

Depuis l’esplanade de l’Europe à Caunes-Minervois. 7 km, 2 h 30, balisage jaune. Ne pas pénétrer sur l’exploitation actuelle.

Se diriger vers le haut du village par la fontaine en marbre incarnat et l’abbaye. Vue sur la vallée de l’Argent-Double. D’intéressantes statues modernes, fruits du concours des sculpteurs, jalonnent la route forestière panoramique. Poursuivre jusqu’au fond de la carrière abandonnée du Roy en observant le front de taille, l’extraction des colonnes et les outils (panneaux explicatifs) dans un site de toute beauté.

Le pays Carcassonnais à pied, éd. FFRP

Fiche pratique

Retrouvez toutes les infos pratiques, les bons plans et les adresses dans le Routard Languedoc, Roussillon en librairie.

Consulter notre guide en ligne Languedoc-Roussillon

Aude Tourisme

Hérault Tourisme

Tourisme Grand Carcassonne

Comment y aller ?

TGV jusqu’à Carcassonne ou Montpellier, et location de voiture pour se rendre dans le Minervois.

Bonnes adresses

- Les Cabanes dans les Bois : domaine de Fourtou, 11160 Villalier : Une vingtaine de cabanes charmantes et confortables pour dormir en pleine nature.

- Métairie Mont Plaisir : 2 avenue René Cassin, 11600 Conques-sur-Orbiel. Une maison d’hôtes de caractère.

- La Rougeanne : 8, allée du Parc, 11170 Moussoulens. Une chambre d’hôtes de charme dans une ancienne maison vigneronne, avec piscine.

- L’abbaye de Villelongue à Saint-Martin-le-Vieil (11170) : chambres d’hôtes dans le cloître sous la glycine.

- Hôtel d’Alibert : rue Saint-Gènes, 11160 Caunes-Minervois. Un hôtel-restaurant au charme fou dans une demeure Renaissance.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Languedoc-Roussillon Les articles à lire

Services voyage