Le Berry insolite

Le Berry insolite
Sancerre © philippe Devanne - Fotolia

Vous croyez connaître le Berry, détrompez-vous ! Au cœur de la France, il s’en passe de belles, tout autour de Bourges. Il y a des murder parties au château, des fous de jardins qui donnent envie de se mettre au vert, et des adresses étonnantes, entre Sologne et Sancerre, pour passer un week-end peu banal. Et rien ne vaut une virée au bord des étangs de la Brenne pour se réconcilier avec le monde et la nature. De quoi concurrencer très sérieusement les châteaux de la Loire et les parcs d’attraction voisins…

Crime au château, sur la route Jacques Cœur (Cher)

Crime au château, sur la route Jacques Cœur (Cher)
Crime au Château de Meillant © Route Jacques Coeur

La route Jacques Cœur (du nom du grand argentier de Charles VII, qui a mal fini !) est une des plus vieilles routes touristiques de France, sinon la plus ancienne, puisqu’elle a été créée en 1954 par 3 propriétaires privés du sud du Cher. Elle parcourt la région sur une centaine de kilomètres, entre Gien et Bourges.

Pour lui redonner sa vitalité, il fallait du sang neuf, et certains n’ont pas hésité à commettre un crime pour ça. Et même plusieurs. Les soirées « Crime au château » sur la Route Jacques Cœur sont devenues des musts de la région.

C’est en constatant un désintérêt certain du public vis-à-vis du patrimoine – perçu comme trop statique, face à la surenchère d’images et de nouvelles technologies –, que deux historiens de formation, férus de théâtre, ont eu l’idée de profiter de ces lieux méconnus pour en faire un théâtre grandeur nature.

Depuis 2012, au retour des beaux jours,  la billetterie flambe, les dates se remplissent. Habitués et novices se retrouvent pour mener une enquête bien ficelée qui leur permet de s’approcher au plus près des propriétaires et de ces lieux ouverts de manière privilégiée en soirée.

Ce concept original mêle l’histoire (grande et petite) de ces monuments à une fiction habilement construite par Gaël Chênet, l’animateur du réseau Route Jacques Cœur. Bien sûr, un crime est découvert au cours de la visite, et le soin est laissé aux visiteurs de deviner qui en est l’auteur.

Et ce sont les véritables (et par ailleurs vénérables, comme à Meillant) propriétaires et responsables de site qui jouent leur propre rôle dans ces soirées déjantées qui se terminent par un verre de l’amitié. La réservation est obligatoire puisque le nombre de places est limité en moyenne à 50 personnes par soir.

Nombre de places limité, réservation obligatoire au 02 48 65 31 55. Tarifs 18 € et 15 € (détenteurs Pass privilège Jacques Cœur, étudiants, demandeurs d'emploi).

Toutes les infos sur la page de Crimes au château – Route Jacques Cœur  

Meurtres dans un jardin français, entre Berry et Sologne

Meurtres dans un jardin français, entre Berry et Sologne
Parc floral d'Apremont-sur-Allier © S.H.A.P

Ce ne sont pas seulement des châteaux, mais aussi des Jardins Remarquables que cette série de crimes organisés permet de visiter, en journée. Juste avant que le jardinier revanchard ou la journaliste aigrie (deux personnages récurrents) ne se mettent à tuer les propriétaires.

Des hommes (dans le cas de Meillant, où nous avons vécu une soirée crime mémorable), mais aussi des femmes hautes en couleurs, dans le cas du château d’Ainay-le-Vieil. Arrivez tôt pour découvrir les jardins d’eau de la Renaissance, la roseraie et les chartreuses en compagnie de la sœur de celle qui se fera étrangler pour la énième fois, en fin de soirée.

Du côté de Sancerre, il s’en passe de belles, également, dans les jardins du château de Pesselières, entièrement recréés par un nouvel arrivant dans le paysage berrichon. En attendant que la propriétaire du Domaine de Poulaines, un de nos préférés, près de Valençay, n’accepte à son tour de voir un inconnu glisser un peu d’arsenic dans le cidre maison qu’un des personnages du Cluedo local versera un prochain soir, qui sait ?

Consultez le site Jardins secrets en Berry pour découvrir les autres petites merveilles cachées du Berry, comme le parc floral et le village hors du temps d’Apremont-sur-Allier, aux portes de la Bourgogne, ainsi que les Jardins médiévaux d’Orsan, où l’on peut se perdre dans les allées du labyrinthe. Sans oublier ceux du Domaine de George Sand à Nohant, qu’un auteur de polar historique devrait bien un jour ou l’autre transformer en reine du crime !

Balade en Brenne, autour des étangs (Indre)

Balade en Brenne, autour des étangs (Indre)
© ADT Indre

Fatigués du monde actuel ? Déconnectez ! Direction le hameau du Bouchet, près de Rosnay et de ses étranges antennes tournées vers le ciel. Rendez-vous d’abord à la Maison du parc de la Brenne, pour organiser au mieux circuits et balades  dans le Parc naturel régional de la Brenne, au « pays des mille étangs ».

Après une journée passée à faire le tour des observatoires, posez-vous chez Sylvie et Patrick Luneau. La Cistude, leur maison d’hôtes, se situe à Mézières-en-Brenne, au départ de chemins et circuits de randonnée.

Patrick est guide Nature et il vous accompagne tout naturellement pour découvrir la faune et la flore des étangs proches. Pas de table d’hôtes, mais un casse-croûte tiré du sac le temps d’une soirée « crépuscule » faite de lumières.

Plus un bruit, plus un geste. À votre arrivée, les étangs bouillonnent encore de vie grâce aux grèbes, hérons, foulques, rapaces, canards et tortues qui nagent. Et puis les lumières changent. L’instant devient magique. Au moment où l'étang s'endort, l'engoulevent, cet oiseau étrange et méconnu, commence à chanter avant de parader sous vos yeux…

C'est l'heure où sortent les biches et les cerfs.  Quant à la tortue cistude, qui a donné son nom à la maison et qui est devenue l’emblème de la Brenne, elle a creusé son trou et commence à pondre ses œufs tout blancs.

Il n’y a plus que l’orage pour inciter les humains immobiles à rentrer. Ils auront sans doute envie de revenir très vite profiter de leur passage sur cette terre de migration pour chercher un nouveau souffle !

Secrets de Sologne (Cher)

Secrets de Sologne (Cher)
Bulle de cristal © Gîtes insolites de Sologne

La Sologne, ses châteaux, ses mystères. Même là, on commet des meurtres en soirée, chaque année, au château d’Argent-sur-Sauldre, transformé le jour en musée des Métiers et Traditions.

À une quinzaine de kilomètres de là, à Brignon-sur-Sauldre, on peut aussi connaître le grand frisson, la nuit, en dormant dans une bulle, au milieu des arbres, aux Gîtes insolites de Sologne. Des bulles et lodges en pleine forêt solognote, il fallait oser.

Déjà, le chemin pour y accéder met en condition. Un domaine de 60 hectares, avec la maison des propriétaires au bout de la route, et des voitures électriques pour vous mener ensuite à votre loft campagnard.

La cabane toilée du Trappeur, tout comme celle du Cerf, sont idéales pour un break, mais le top, c’est la grande bulle d’air posée dans une allée forestière, avec vue imprenable sur la forêt. Il suffit de regarder où on met les pieds, de respecter les questions de sécurité et de se moquer des regards des rares passants à quatre pattes (sangliers, chevreuils) qui viendraient vous visiter.

Plus de 6 km d’allées forestières pour se détendre les jambes. Et pour les photos en compagnie des hôtes de ces bois, il suffit d’être patient. En journée, pour s’amuser, « rallye-selfie » dans les rues d’Aubigny-sur-Nère.

Pour les romantiques, jolie balade par les chemins de traverse jusqu’à La-Chapelle-d’Angillon, village perdu de la Sologne berrichonne, sur les pas du Grand Meaulnes. On visite la maison natale d’Alain-Fournier, la salle du conseil à l’étage de la mairie-école et le château.

La face cachée de Sancerre (Cher)

La face cachée de Sancerre (Cher)
Maison des Sancerre © Pierre Mérat

Sancerre, ses panoramas, ses vins, ses maisons anciennes, ses places originales (comme la place du Marché-aux-Sorciers toujours très fréquentée, paraît-il, les nuits de pleine lune), tout le monde connaît.

Ce n’est pas votre cas ? Alors une visite de la Maison des Sancerre s’impose. Dans la cave, un extraordinaire plan-relief animé permet d’appréhender le terroir dans toute sa complexité. Et un espace 4D vous permet, accroché à votre fauteuil, de vous glisser dans la peau d’un grain de raisin pour découvrir son parcours de la vigne à la cave. On en prend plein la vue, dans tous les sens du terme.

À Chavignol, le village voisin, posez-vous au Petit Goûter, un bistrot plein de bonne humeur, qui propose une cuisine de terroir, simple et généreuse. On y retrouve des vignerons venus casser la croûte ; vignerons de Sancerre particulièrement bien représentés sur l’ardoise des vins. On termine par une dégustation de crottins. Pour ceux qui n’aiment pas le vin, la Brasserie Sancerroise propose des bières artisanales qui ont le vrai goût du pays, comme la Sancerroise à la lentille verte du Berry.

Côté Loire, autre paysage, autres saveurs. Avec ses tables et chaises en plastique, Le Ligérien est une guinguette où les habitués viennent grignoter une salade d’écrevisses ou une assiette du Pirate, avec friture, soupe et terrine de poissons de la Loire.

Thibaut Morlat s’est associé à Sylvain Trével, pêcheur professionnel qui emmène tout le monde, aux beaux jours, sur le Raboliot, son bateau amarré face à la guinguette de son pote. Commentaires pas tristes assurés et balade aux confins d’un monde, puisqu’ici s’achève le Berry. Camping sympa à côté pour qui ne voudrait plus repartir.

Fiche pratique

Consulter notre guide en ligne Berry

Berry Tourisme

Bonnes adresses

Chambre d'hôtes « La Cistude » chez Sylvie et Patrick Luneau : Les loges de Cousin Nord, 36290 Mézières-en-Brenne. Tél. : 02 54 38 16 03 ou 06 86 45 55 00. Mail : luneau4@wanadoo.fr . Double 55 à 65 €.

Ferme-auberge de Plume-Cane : 36290 Mézières-en-Brenne. Tél. : 02 54 38 34 03.

Gîtes insolites de Sologne : chez Catherine Vermot des Roches, Les Grands Pins, 634 Glatigny, 18410 Brinon-sur-Sauldre. Tél. : 06 76 39 24 04.

Le P’tit Goûter : hameau de Chavignol, 18300 Sancerre. Tél. : 02 48 54 01 66.

Le Ligérien : quai de Loire, Saint-Thibault, 18300 Saint-Satur. Tél. : 02 48 54 35 56.

Texte : Gérard Bouchu

Mise en ligne :

Châteaux de la Loire Les articles à lire

Services voyage