Drapeau Seychelles

Géographie Seychelles

Situées dans l’hémisphère Sud, les 115 îles qui forment l’archipel prennent leurs aises dans l’océan Indien. Une quarantaine sont granitiques, plus de 70 sont coralliennes. Les premières se trouvent sous l’équateur, les plus lointaines se rapprochent du nord-est de Madagascar. Compte tenu des distances qui séparent les premières des plus lointaines (plus de 1 000 km), il est d’usage de les partager en 2 groupes.

Les îles intérieures

Les îles intérieures de l’archipel central sont nées de la dérive des continents et de la séparation de l’Inde et de Madagascar. Elles se trouvent au Nord et se situent autour de Mahé. Elles sont granitiques (sauf Bird et Denis), avec des reliefs, des forêts, des plages et ces grosses roches polies et colorées qui ont fait l’image des Seychelles. Ce sont aussi les plus visitées.

Les îles extérieures

Les îles extérieures sont partagées en plusieurs sous-groupes (Amirantes, Farquhar, Coëtivy et Aldabra, les plus éloignées). Elles sont en général coralliennes, donc plus plates, plus sableuses et plantées de cocotiers. Leurs fonds sous-marins sont beaucoup plus profonds.

Environnement

Isolées dans l’océan, tardivement habitées et bien protégées (50 % de l’archipel est classé en réserve), et grâce à une réelle conscience écologique des autorités nationales et de ses habitants, les Seychelles sont aujourd’hui l’un des derniers véritables paradis naturels. Ce n’est pas un hasard si Darwin (pour élaborer sa théorie) et Cousteau (pour tourner Le Monde du silence) s’y sont rendus, en raison des nombreuses espèces qui n’existent nulle part ailleurs.

Faune

Dans les airs, sur terre et sous l’eau, les animaux sont partout aux Seychelles.

Les oiseaux sont rois sur les îles de Bird, Cousin, Aride et Frégate, transformées en réserves ornithologiques. Certains y vivent à demeure, d’autres ne sont que de passage. Aldabra, par exemple, sert de refuge naturel au tout dernier oiseau coureur de l'océan Indien, le râle sacré d'Aldabra.
Le spectacle est particulièrement impressionnant entre mai et octobre, lorsque un à deux millions de sternes passent dans le coin pour se reproduire sur l’île de Bird (ce qui pourrait bien expliquer son nom si vous n’aviez pas deviné). Vous aurez peut-être également la chance d’apercevoir le très rare perroquet noir, le gobe-mouche, la tourterelle peinte ou le boulboul gros-bec.

Au ras du sol, ce sont les tortues qui mènent la danse. Elles peuvent atteindre 1,50 m, peser 250 kg et vivre plus que centenaires ! Les plus nombreuses (pas moins de 150 000 !) se trouvent sur l’atoll d’Aldabra dans le sud du pays, mais l’île ne se visite pas (et de toute façon, c’est très loin). On se consolera aisément en passant un petit bonjour à celles de Frégate ou de Curieuse.

Le plaisir se poursuit sous les eaux, notamment dans les quatre parcs marins nationaux, où sont préservées plus de 150 espèces de poissons tropicaux. Un masque et un tuba suffisent pour plonger parmi les tortues de mer et les poissons tropicaux. On pourra faire la connaissance du très coloré poisson Picasso ou du moins sympathique barracuda. Les pêcheurs au gros sont assurés de faire de très belles prises, notamment dans les îles lointaines, posées sur des abysses qui peuvent atteindre 2 000 m.

Flore

La végétation est l'une des plus grandes richesses des Seychelles. Des cocotiers de carte postale : c’est la première image que l’on retient des Seychelles. Mais ce n’est qu’une infime partie de l’exubérante végétation que l’on peut découvrir des Seychelles, depuis les mangroves des bords de mer jusqu’aux forêts vierges et tropicales situées au sommet des îles granitiques. On y verra notamment des hibiscus, des frangipaniers, des bougainvillées, des flamboyants, des takamakas, sans oublier d’innombrables espèces d’orchidées.

Les Seychelles abritent aussi 600 espèces rares, certaines endémiques, comme le bois-citron sur l’île Aride, la plante méduse sur Mahé, ou le bosquea de Silhouette.
Mais l'essence la plus célèbre est le coco de mer, préservé dans la Vallée de Mai, sur Praslin. Cette palmeraie classée au patrimoine mondial de l’Unesco abrite environ 4 000 cocos. Les plus hauts peuvent atteindre 30 m, avec des palmes longues de 6 m.
Le mâle arbore un magnifique « phallus » végétal, tandis que l’arbre femelle donne avec une grande parcimonie (tous les 25 ans) cette noix double (pesant 20 kg !) qui ressemble tant à une paire de fesses, d’où son surnom de coco-fesses, nom attribué, semble-t-il, par Henry de Monfreid.

La flore sous-marine est également abondante et variée. Les plongeurs pourront le constater s’ils vont dans les récifs de corail. Pas moins de 2 500 types de coraux sont répertoriés dans l’archipel ! La préservation de toutes ces merveilles a un prix, et l’accès à certaines îles-réserves est payant.




On en parle sur le forum Seychelles

> Tous les messages Climat Seychelles

SUJET dernier
  Beaucoup de pluie aux Seychelles pour une fin septembre 2014? non ? (1 réponse) 19/09/2014
  Voyage de Noces dans 1 semaine aux Seychelles (4 réponses) 12/09/2014
  Visiter les Seychelles en novembre 2014... vos avis svp (1 réponse) 29/08/2014
  Météo aux Seychelles 19/07/2014
  Seychelles en décembre, sinon où? (9 réponses) 02/07/2014
  Meteo Seychelles en ce moment 20/06/2014
  Les Seychelles en août ? 20/05/2014
  Météo aux Seychelles (3 réponses) 10/05/2014
  Météo 3 Iles aux Seychelles (2 réponses) 24/03/2014
  Une semaine aux Seychelles en avril (6 réponses) 07/02/2014
Accéder au forum Seychelles
Drapeau sejours week end Seychelles

Partir aux Seychelles

  • Réservez une croisière
  • Réservez votre séjour à la carte
  • Réservez votre séjour
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Réservez votre tour des îles

Applis Routard Iphone Ipad