Transports et déplacements Île Maurice, Rodrigues

À Maurice

Il y a deux « autoroutes » à Maurice. Elles sont gratuites. La première traverse l’île en diagonale, de l’aéroport à Grand Baie en passant par le centre de l’île, la capitale et le jardin de Pamplemousses.

La seconde opère un large contournement de Port-Louis par l’est, depuis Ébène (à proximité de Rose Hill), et remonte jusqu’à Terre Rouge, un peu au sud-ouest de Pamplemousses, en traversant de beaux paysages et en contournant le massif montagneux de Pieter Both. Elle est interdite aux véhicules non-motorisés, mais on y a tout de même vu quelques vélos ! Pratique si vous résidez dans le Nord et que vous allez vers le Sud (ou l’inverse), pour éviter les bouchons d’accès à Port-Louis. Attention aux radars !

Le bus à l'île Maurice

Le bus s'avère fort pratique. De même pour les trajets Express, tel Mahébourg / Port-Louis ou Port-Louis / Grand Baie. Car malgré les apparences, il est efficace. Les véhicules appartiennent à une multitude de compagnies privées.
Dans chaque gare routière, les rabatteurs s'efforcent de rameuter les passagers vers leurs propres bus. Ils passent souvent sur les axes principaux (mais sont moins fréquents ailleurs). Les arrêts sont nombreux et les trajets extrêmement bon marché (entre 0,50 et 1 €). On paie dans le bus.
On vous prévient : les chauffeurs conduisent comme des fous. Accrochez-vous !

Il y a quatre grandes gares routières dans l’île : à Port-Louis, Rose Hill, Quatre- Bornes et Curepipe.

Enfin, si le bus est pratique et bon marché, il est aussi bruyant et extrêmement polluant. Il est par ailleurs assez lent (sauf les Express, évidemment). Compter 30 km/h de moyenne. Mais comme les distances sont courtes, on n’y passe jamais bien longtemps.

Si vous voulez visiter plusieurs sites de l'île dans une même journée, on vous conseille plutôt de louer une voiture à plusieurs, ou de prendre un taxi-guide.

La location de voiture à l'île Maurice

Nombreuses petites agences dans toutes les villes touristiques. Il faut avoir au minimum 21 ans et un permis datant d'au moins un an. Pas besoin de permis de conduire international si on séjourne moins d'un mois.

Si vous louez une voiture à votre arrivée à l'aéroport, réservertion indispensable avant le départ. Nul besoin de louer un véhicule pour tout le séjour. En deux ou trois journées, on peut effectuer la visite des principales attractions de l'île.

Attention, lire le contrat soigneusement, vérifier la validité de la vignette. Les deux derniers chiffres de la plaque indiquent l'année de mise en circulation. Celle-ci est alors conforme au regard des assurances tous risques.
Une caution est toujours demandée. Avant de partir, vérifier les freins, la présence et l’état de la roue de secours, l’efficacité des essuie-glaces et les feux. Bien se mettre d'accord sur la période de location, l'heure de retour et le niveau d'essence. Attention, les assurances ne couvrent RIEN lorsqu'il s'agit de voitures de sous-loueurs, réservées à l'usage privé. L'assurance tous risques ne concerne par conséquent que les propriétaires des véhicules, pas les touristes.

Si vous ne passez pas par un grand loueur, sachez que le proprio de votre hébergement sera souvent de bon conseil pour vous indiquer un bon petit prestataire local.

La conduite à l'île Maurice

Ici comme dans la plupart des anciennes colonies britanniques, on roule à gauche. Mais la priorité reste à droite. Les Mauriciens conduisent un peu à l'italienne dans le style, mais en beaucoup plus tolérant. Si on vous klaxonne, c'est pour vous indiquer qu'on vous dépasse, et que vous devez vous serrer sur la gauche pour que la voiture d'en face puisse elle aussi passer.
Vous serez consterné par l'imprudence, l'inconscience même, de ces cyclistes (ou motocyclistes) roulant de nuit sans éclairage ; idem pour les piétons marchant au milieu des rues. Autre danger : les chiens sur la route. Évitez de conduire de nuit.
- Attention, évitez de vous rendre à Port-Louis aux heures de pointe, en début de matinée et en fin d’après-midi. Si vous devez aller du nord au sud, contournez la capitale par la nouvelle autoroute.

Le même problème de bouchons se posera si vous entreprenez la traversée des villes du centre comme Curepipe ou Quatre-Bornes à la sortie des classes et des bureaux. Il faut parfois presque 45 mn pour traverser ces villes aux heures d’affluence !

- L'état des routes : l’état des grandes routes est devenu excellent. C’est moins vrai pour les routes secondaires parfois défoncées et criblées de nids-de-poule pour certaines. Par temps de pluie, redoublez de prudence, car tout le monde à tendance à rouler... au milieu. Les bus y compris. La signalisation reste souvent fantaisiste. Ne comptez pas trop sur votre GPS.

- Limitation de vitesse : de 30 à 60 km/h en ville et sur les routes secondaires ; de 60 à 110 km/h sur autoroute. De nombreux radars ont été mis en place au bord des autoroutes, et les touristes ne sont pas à l’abri des amendes, rapidement envoyées aux loueurs !
- Lorsque le clignotant ne fonctionne pas, les Mauriciens tendent le bras à l'horizontale à travers la fenêtre pour indiquer qu'ils vont tourner à droite. Pour tourner à gauche, le bras est relevé jusqu'à former un angle droit (n'allez pas vous imaginer autre chose !).
- À Port-Louis, Curepipe, Quatre-Bornes et Rose Hill, le stationnement est payant sur les principaux axes. Il faut alors acheter des coupons de 30 mn, 1 h ou 2 h, vendus par carnets de 10 dans les stations-service. Mais le mieux est de se garer quelques rues à l’écart du centre. C’est alors gratuit.
- L'essence coûte moins cher qu'en France. Compter environ 41 Rs (1 €) le litre de super sans plomb.
- Le taux d'alcool est limité à 0,27 g/l de sang, soit un petit verre de vin.

Le taxi à l'île Maurice

- Pour des excursions : la location de taxi constitue un excellent moyen d'explorer l'île si on n'a pas envie d'ouvrir la carte à chaque carrefour. Compter 2 500-3 000 Rs par jour, la qualité de la voiture joue.
Avantages : on ne se perd pas, et si le chauffeur est sympa, on peut apprendre plein de choses sur le mode de vie mauricien. Bien préciser la durée de la virée, le parcours choisi avec les différentes étapes et le tarif pour la voiture entière. Inconvénients : on peut tomber sur un chauffeur qui a hâte de finir sa journée ou conduisant comme un pied. Formule à ne pas négliger tout de même. Le bouche à oreille marche bien pour se faire conseiller un bon chauffeur.

- Mises en garde : les taxis sont équipés d'un compteur, mais, pour les petites courses notamment, les chauffeurs ne le mettent pas toujours en marche. Le plus simple est de convenir avant de monter du coût de la course.

Il faut aussi déplorer l'abus d'une pratique chez les chauffeurs de taxi : la commission perçue auprès des hôtels, restaurateurs et autres commerces, où le taxi vous conduit... que vous ayez ou non indiqué l'adresse.

Enfin, notez que depuis 2016, les taxis n’ont officiellement plus le droit de pénétrer dans l’enceinte des hôtels. Pas toujours pratique, donc.

Le scooter à l'île Maurice

Pour les petits trajets, le scooter peut s’avérer bien pratique, à condition d’être habitué à conduire un deux-roues. En revanche, on déconseille le scooter pour parcourir toute l’île. Compter environ 600 Rs par jour (environ 16 €).
Bien vérifier l’état avant de partir (freins, phares...) et que l'assurance est comprise. Sympa, mais prudence, et casque et gilet fluo obligatoires ! Et attention aux coups de soleil ! Dernier conseil : ne JAMAIS conduire de nuit.

À Rodrigues

Compte tenu du relief et de l’état de quelques routes secondaires (notamment dans l’est et le sud de l’île ; les routes pour l’aéroport et Port Mathurin sont, quant à elles, impeccables), prévoyez du temps sur certains trajets. La vitesse est limitée à 50 km/h. Or, sur les portions jonchées de nids-de-poule. Mais le goudron est peu à peu refait et le réseau s’améliore d’année en année.

Partout, la prudence est de rigueur, car la route n’appartient pas qu’aux automobilistes : jeunes enfants, marcheurs (nombreux), cyclistes et animaux peuvent surgir. Sans oublier les arrêts impromptus des voitures et bus !

Soyez prudent, les stops sont souvent considérés comme des « cédez le passage ». Les différents dangers sont annoncés par des coups de klaxon intempestifs.

Aux intersections ou lors de croisements avec d’autres véhicules, la priorité est... au plus rapide ! Piétons, prudence ! Bien regarder avant de traverser.

Il n'existe que très peu de taxis dans l'île. Pour le trajet le plus long, entre l’aéroport et Pointe Coton, prévoir autour de 700 Rs. La voiture reste vraiment hors de prix. Les motos sont plus nombreuses. En fait, les Rodriguais marchent énormément, utilisent les bus (fréquence relative selon les destinations) et font du stop. Ça fonctionne très bien sur les grands axes. Attention, il est interdit de monter sur la plage arrière d'un pick-up, même si tout le monde le fait.

Bus à Rodrigues

La gare routière se situe à l'entrée de Port Mathurin en venant d'Anse aux Anglais. Tickets à environ 25-30 Rs.
Les bus portent des noms inversement proportionnels à leur rapidité : « Concorde », « Super Force », « Super Copter Tours », « Aigle de route »...
Ils circulent en principe entre 6h et 18h (dernier départ des différents villages vers 16h30), toutes les 20 à 30 mn, et desservent les principaux points de l’île. Attention, le dimanche, les bus sont moins nombreux. Les bus numéros 206 et 207 assurent en alternance la liaison avec l’aéroport.

Location de voiture à Rodrigues

Choisissez une voiture confortable. Compter à partir de 1 000 Rs la location à la journée (plus cher en principe dans les hôtels). Pour 500 Rs, de plus par jour, vous disposerez d'un chauffeur.

Location de moto à Rodrigues

Plusieurs agences louent des motos, mais leur activité ne fait encore l'objet d'aucune réglementation. Les Rodriguais conduisent vite sur leurs deux-roues. N'essayez pas de les imiter. Ils connaissent les pièges de la route. Soyez prudent. Le port du casque est obligatoire.

Services voyage



Forum Île Maurice, Rodrigues

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Transport Île Maurice, Rodrigues

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Île Maurice, Rodrigues

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Île Maurice, Rodrigues Les articles à lire