Sports et loisirs Guyane

Randonnées en forêt

Pas besoin d’être Indiana Jones pour s’aventurer en forêt, différents sentiers pédestres de difficulté variable ont été aménagés. Ils sont balisés et souvent agrémentés de panneaux explicatifs sur la faune et la flore locales. On peut, par exemple, se contenter d’une promenade d’à peu près 2h dans les environs de Cayenne, s’enfoncer dans la forêt primaire au départ de Saül ou bien emprunter depuis Cacao le sentier Molokoï, dont les 18 km se parcourent en 2 jours, avec une halte nocturne au carbet-refuge situé à mi-chemin.

Quimbé Kio organise des expéditions.

Quelques principes de précaution en forêt

Si l’on s’engage sans guide, mieux vaut prévenir de son départ. Préférer des chaussures de marche couvertes aux sandales, pour éviter les piqûres douloureuses des petites fourmis-maniocs. Penser à s’hydrater, prévoir éventuellement des pastilles pour purifier l’eau. Prévoir aussi une petite laine, les nuits sont fraîches en forêt ! Ne pas prélever de plantes ou toucher d’animaux, ne pas s’amuser à tirer sur une liane (on ne sait jamais ce qui risque de nous tomber dessus)...

Le Centre spatial guyanais

C’est de Kourou que décolle la fusée Ariane, fleuron de la technologie européenne. Le Centre spatial guyanais s’est installé ici, en 1968, pour des raisons pragmatiques : la proximité de l’équateur favorise la mise en orbite des satellites, le site est suffisamment dégagé (les morceaux de fusée retombent dans la mer) et les cyclones et autres tremblements de terre sont inexistants.

Assister à un lancement

Pour ceux qui auront la chance d’être en Guyane un jour de lancement, il existe des sites privilégiés depuis lesquels il est possible d’assister au décollage de la fusée. La salle de contrôle est réservée aux VIP (uniquement sur invitation spéciale du CNES), mais on peut assister à un lancement depuis un site en plein air, dont certains ne sont cependant pas autorisés aux moins de 16 ans. L'accès est gratuit, mais le nombre de places est limité ! Pour assister à un lancement, il faut demander par courrier une invitation.

Plus d'infos sur le site du CNES. Pour plus d'informations, contacter le bureau des visites du CNES / Centre spatial guyanais : visites.csg@wanadoo.fr.

Il y a aussi, à l’entrée de Kourou, un site en accès totalement libre, avec un écran géant qui retransmet le décompte final effectué dans la salle de contrôle.

Le musée de l'Espace

Enfin, il existe un musée de l’Espace, avec, sur 1 200 m² d'exposition, expositions temporaires, maquettes, projections et spectacles de reconstitution plus vrais que nature : présentation des activités spatiales (holorama), 1er alunissage d'un être humain (lunorama), préparation et lancement d'Ariane (diaporama). Ces contenus sont présentés à travers 7 modules thématiques (l'univers, la conquête de l'espace, les lanceurs européens, les vols habités, les satellites, les charges utiles d'application et scientifiques, le futur).
8 modules thématiques retracent l'aventure de l'Homme dans l'espace, la conquête de la lune et les programmes spéciaux européens.

Le bagne

Petit rappel historique

Une institution qui a valu à la Guyane une bien mauvaise réputation ; aujourd’hui encore, l’image terrifiante du bagne lui est étroitement associée dans l’imaginaire collectif. Les premiers à être expédiés en Guyane, sous le Directoire en 1797, étaient des déportés politiques. La déportation en Guyane fut ensuite systématisée sous la IIe République, après la fermeture des bagnes métropolitains de Rouen, Brest et Toulon en 1852. L’idée était d’autant plus pratique qu’elle permettait, tout en se débarrassant d’éléments indésirables, de disposer d’une nouvelle main-d’œuvre bénévole, après l’abolition de l’esclavage en 1848.
La fermeture définitive du bagne a été décidée en 1946, mais ce n’est qu’en 1954 que le dernier forçat a été rapatrié.

Les vestiges du bagne

Les îles du Salut abritent probablement les vestiges du bagne les plus emblématiques. C’est là que les premiers déportés furent débarqués. C’est là également que les plus « durs » purgeaient leur peine, sur ces îles entourées de courants marins si forts qu’ils en rendaient les évasions quasi-impossibles.
Situées à 15 km au large de Kourou, on les atteint après une traversée d’environ une heure. L’île Royale, l’île Saint-Joseph et l’île du Diable sont depuis 1965 la propriété du CNES (Centre national d’études spatiales), qui y a implanté un cinétélescope pour suivre les lancements d’Ariane.

- Sur l’île Royale, on trouve notamment l’ancienne geôle de Seznec, des logements de surveillants, un hôpital militaire, une chapelle et même... un hôtel-restaurant, qui propose des chambres en auberge, ou dans les bungalows où logeaient autrefois les surveillants mariés (60 à 70 €). Les moins fortunés peuvent dormir en dortoir ou accrocher leur hamac (10 €).
- Sur l’île Saint-Joseph, la balade est plus rapide, mais les ruines des geôles réinvesties par une végétation luxuriante sont probablement encore plus poignantes.
- Enfin, l’île du Diable ne se visite pas, mais on peut apercevoir, en la longeant sur le chemin du retour, la case qui abrita Dreyfus pendant son long isolement forcé sur l’île. Outre l’intérêt historique de la visite, celle-ci offre une journée agréable au bord de la mer.

Les transferts aller-retour au départ de l'appontement des Balourous de Kourou sont opérés par plusieurs prestataires et bateaux : Tropic Alizés, La Hulotte, L'Albatros, Guyavoile, S.A Sotel Carbet, Royal Ti'Punch.

Chasse, pêche et nature

Chasse

En Guyane, le permis de chasse n’est pas obligatoire. Il faut cependant obtenir un permis de port d’arme à la préfecture, et ne pas oublier qu’un certain nombre d’espèces sont protégées.
Pour avoir la liste des espèces protégées, contacter l’ONCFS de Guyane (Office national de la Chasse et de la Faune sauvage).

Pêche

L’abondance du poisson attire en Guyane les pêcheurs de toutes catégories. En rivière, on pêche le gros et pas commode aïmara, le coumarou ou bien le piraye (piranha). Pour la pêche en mer, on peut choisir de rester sur la plage et de lancer ses filets, ou bien jouer les sportifs en pratiquant la pêche au gros, au large des Îles du Salut, pour ramener un tarpon, un aïmara, un requin ou un mérou.
La pêche sportive peut se pratiquer en famille.

Nature

Les animaux sont tout de même plus attrayants vivants, alors autant profiter de la richesse de la faune guyanaise pour les observer le plus pacifiquement du monde ! Mieux vaut être accompagné d’un guide expérimenté, ça évitera de rentrer bredouille.
L’observation est le plus souvent nocturne : penser à se munir d’une lampe frontale et de vêtements à manches et à pattes longues, pour se protéger contre les moustiques.

Jal Voyages propose un circuit de 8 jours d'observation de la faune des marais de Kaw, avec traversée du marais en pirogue, balade de nuit, visite des collines et cascades de Fourgassié, des îles du Salut, du Centre spacial guyanais et de Cacao.

- Ponte des tortues luths : la plage des Hattes, à la pointe nord du littoral près du village d’Awala-Yalimapo, est le lieu de prédilection de ces géantes pour la ponte. Grâce à un programme de protection efficace, elles sont aussi de plus en plus nombreuses à venir pondre sur les plages de Rémire-Montjoly, une bonne option si l’on manque de temps pour se rendre à Awala-Yalimapo.
D’avril à juillet, les tortues luths attendent la marée haute pour se hisser sur la plage, creusent un trou dans le sable et y pondent chacune entre 60 et 90 œufs. On peut prendre tout le temps d’observer cette lente manœuvre nocturne, mais attention aux moustiques ! Les mois suivants, les bébés tortues éclosent, puis tentent de rejoindre la mer en évitant les prédateurs : c’est alors de jour que l’on peut assister à ce spectacle dans les meilleures conditions.

Descentes de fleuves

Axes de communication majeurs entre le littoral et l'intérieur des terres, les fleuvent invitent le voyageur à découvrir de superbes paysages, émaillés des traces de la présence passée des Amérindiens.




On en parle sur le forum Guyane

> Tous les messages Activités et visites Guyane

SUJET dernier
  Voyage seule en Guyane (4 réponses) 10/06/2014
  Retour, jour par jour, de notre périple en Guyane (11 réponses) 03/05/2014
  Tortue luth en Guyane (1 réponse) 24/04/2014
  2étudiantes sage femme un mois à ST Laurent (12 réponses) 09/07/2013
  vtt en guyane? (7 réponses) 04/06/2013
  A visiter en Guyane (4 réponses) 15/05/2013
  Guyane début Mai (1 réponse) 08/04/2013
  Marche nordique en Guyane? (3 réponses) 07/03/2013
  Vacances avec 2 enfants en Guyane (1 réponse) 14/02/2013
  location de canoés a Cayenne? (6 réponses) 01/02/2013
Accéder au forum Guyane

Partir en Guyane

  • Créer votre voyage sur mesure
  • Voyage en cargo
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Economisez le parking Orly/CDG
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad