Géographie et paysages Estonie

Difficile de faire plus plat... Arasée par le retrait des glaciers il y a 10 000 ans, l’Estonie ressemble un peu à une crêpe criblée de lacs et tartinée de forêts.

Le point culminant du pays, le Suur Munamägi, proche de la frontière lettone, atteint tout juste 318 m. On y a installé une tour pour profiter du panorama sur la marée de sapins qui l’entoure !

Marais et tourbières occupent 20 % du territoire, la forêt près de la moitié. Elle était si épaisse il y a 1 000 ans qu’un écureuil, dit-on, pouvait sauter de branche en branche des rivages de la Baltique jusqu’à Moscou...
À l’est du pays s’étend le lac Peïpous, partagé avec la Russie ; c’est le quatrième plus grand d’Europe (six fois le Léman !).

Ouverte à l’ouest sur la mer Baltique, l’Estonie est bordée au nord par l’un de ses bras, le golfe de Finlande, qui s’étire jusqu’aux portes de Saint-Pétersbourg. Point d’embruns au programme, plutôt des côtes douces aux airs lacustres, colonisées par endroits par les roseaux.
Au large flottent 1 521 îles, petites et grandes, dont 13 seulement sont habitées. Et encore en naît-il chaque année de nouvelles : c’est l’effet du rebond isostatique, le relèvement du sol libéré de la masse colossale des glaciers du Würm. Le pays se redresse encore de 3 mm par an !

Le milieu naturel, bien préservé dans son ensemble, abrite des espèces animales ailleurs disparues ou devenues très rares : loups, ours et lynx par centaines, élans par milliers, castors, phoques, aigles, etc.

Environ 10 % du territoire estonien est aujourd’hui protégé, en particulier sur les côtes, placées dans l’axe de migration de nombreuses espèces d’oiseaux.

Environnement

Comme les autres populations nordiques, les Estoniens sont très proches de la nature et soucieux de la préservation de l’environnement. Ils pratiquent le libre droit d’accès à la nature comme en Finlande. Le camping sauvage est autorisé partout, hors des villes et des endroits qui mentionnent une interdiction spécifique.

Une initiative de dépollution de grande ampleur a été mise en place en 2008 sur tout le pays. Les zones polluées par de nombreux déchets ainsi que les décharges sauvages ont été localisées grâce au satellite et par des citoyens qui alimentent une base de données. Les coordonnées GPS de chaque zone polluée sont ensuite communiquées aux habitants qui peuvent intervenir pour résorber les déchets.
Plusieurs dizaines de milliers d’Estoniens participent à ce projet. Cette expérience est accompagnée d’une vaste campagne de sensibilisation. 80 % des déchets collectés par les bénévoles sont recyclés.

Services voyage



Forum Estonie

Voir tous les messages
Climat

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Climat Estonie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Estonie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Estonie

Agenda Estonie

Estonie Les articles à lire