Transports et déplacements Corée du Sud

L'avion

L’aéroport international d’Incheon se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Séoul. Cette surface, gagnée sur la mer, fut spécialement aménagée pour accueillir les visiteurs du mondial de football de 2002. Depuis, cette zone spéciale ne cesse de grandir avec la construction d’hôtels pour hommes d’affaires et de centres de congrès.

On trouve dans l'aéroport un comptoir de l’office de tourisme et 2 bureaux de change.

Les compagnies aériennes Korean Air et Asiana opèrent des liaisons sur toutes les grandes villes du pays, ainsi que dans les capitales d’Extrême-Orient et de l’Asie du Sud-Est.

Un conseil avant le départ : partez avec une bonne marge car, selon l’état du trafic, vous mettrez minimum une heure pour gagner l’aéroport.

La route

La location de voiture n’est pas la meilleure idée, en raison des embouteillages monstres qui sévissent à Séoul et autour des grandes villes. Les parkings sont chers. Le parc automobile est  très moderne... et de fabrication locale, bien sûr !

Si vous choisissez malgré tout cette option, le permis de conduire international est requis, ou un permis coréen. On conduit à droite.

Les routes sont en très bon état et les péages pas trop fréquents, sauf vers l’aéroport d’Incheon. Les panneaux de direction sont écrits en coréen et en anglais. Dans les villes, les noms de rues sont rares, ce qui rend le repérage et la circulation difficiles pour un étranger.

Les Sud-Coréens conduisent correctement, mais gare aux queues de poisson... Attention : sur l'autoroute, on peut doubler par la gauche et par la droite.

Le projet d’un tunnel sous la mer qui relierait la Corée du Sud au Japon est d’actualité, mais les rapports avec l’envahisseur historique n’étant pas toujours faciles, on sent les Coréens réticents à sa construction.

Le train

La compagnie nationale Korail met à disposition des trains confortables, ponctuels et relativement bon marché. Les trains sud-coréens sont dans l'ensemble ponctuels.

On distingue 3 types de trains :

  • le KTX (Korea Train Express), l'équivalent de notre TGV ;
  • le Saemaeul (1e classe, 3 places par rangée) ;
  • le Mugunghwa (2e classe, 4 places par rangée).

Le KTX circule en Corée du Sud depuis avril 2004. On peut le prendre dès l’aéroport d’Incheon, et il relie ensuite toutes les grandes villes. Compter 22 900 wons en standard class pour un trajet Séoul-Daejeon, 44 800 wons pour un Séoul-Busan. Le trajet Séoul-Busan se fait en 3h.

En dehors du KTX, les lignes sont lentes.

Le KR Pass (Korea Rail Pass) permet des trajets illimités sur une durée de 1, 3, 5, 7 ou 10 jours (de 66 900 à 194 400 wons).
Pour prendre le train, mieux vaut réserver sa place à l'avance, surtout pendant les week-ends et les vacances.

Le métro

Les stations de métro sont souvent éloignées les unes des autres. Les noms des stations et les informations concernant les correspondances sont disponibles aux guichets, écrits en coréen et en anglais. Il faut conserver son ticket jusqu'à la sortie.
Le métro de Séoul est pratique, car la ville est très étendue et les embouteillages sont gigantesques. Tarifs : 1 050 wons pour un trajet de moins de 10 km.

5 autres villes sud-coréennes sont dotées de métros : Busan, Incheon, Daejeon, Daegu, Gwangju et Uijeongbu.

Le bateau

Busan (Pusan) est le premier port du pays, et la 2e plus grande ville. C'est un port international par lequel entrent en Corée du Sud les voyageurs venus de l'étranger, principalement du Japon.

Un ferry assure la liaison entre Busan et l’île de Jeju (classée à l'Unesco). À partir de 26 000 wons l'aller simple. Le ferry contourne ensuite la péninsule et continue jusqu'à Incheon (aller-retour Jeju-Incheon à partir de 63 500 wons).

Depuis Busan (Pusan), on peut également rejoindre Fukuoka, au Japon. Un autre port, celui d'Incheon, est quant à lui relié à la Chine.

Le taxi

Dans les villes, on trouve 2 sortes de taxis : les taxis ordinaires, de couleur grise, qui peuvent prendre un autre passager en cours de route, et les taxis « de luxe », de couleur noire. Ces derniers sont plus confortables mais bien plus chers. Leurs chauffeurs parlent l'anglais, contrairement aux chauffeurs de taxis ordinaires. Seuls les taxis de luxe sont habilités à délivrer un reçu. On les distingue par la mention « Deluxe » indiquée à la gare routière.

On conseille d'avoir un plan de ville pour montrer l'endroit où l'on veut se rendre.

Le bus

Le réseau de bus est dense et la fréquence bonne. Le bus est meilleur marché que le train. Des bus réguliers ou navettes desservent Séoul depuis Incheon (plusieurs arrêts). Les bus desservent aussi toutes les grandes villes du pays. Ils ont un couloir réservé sur les autoroutes, donc pas de temps perdu dans les embouteillages, sauf à l'entrée dans les villes. Les liaisons sont fréquentes avec le réseau ferroviaire KTX.

Le terminal de bus en ville se dit gosok teomineal. Depuis un Express Bus Terminal, on peut relier 2 grandes villes. Depuis un Intercity Bus Terminal, on peut rejoindre toutes les villes de taille moyenne.

Compter à partir de 23 000 wons entre Séoul et Busan.

Services voyage



Forum Corée du Sud

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Corée du Sud

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Corée du Sud

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Corée du Sud

Agenda Corée du Sud

Corée du Sud Les articles à lire