Cuisine, gastronomie et boissons Corée du Sud

Cuisine

Quoi que vous commandiez, votre mets sera toujours accompagné d’une soupe et d’un tas de petits plats (nommés banchan) dans lequel on picore.

Il n’y a pas de repas qui ne soit pas accompagné de kimchi ou légumes macérés et marinés (souvent du chou, mais aussi navet, radis géant, concombre...). Le kimchi au chou chinois fermenté piquant, comparé par les Coréens à notre camembert, est le plus répandu.

Spécialités

Le riz est omniprésent.

- On vous proposera très fréquemment du bibimbap (littéralement, « riz mélangé ») : dans un un grand bol de pierre (dolsot), du riz, des légumes, un jaune d'œuf cru, le tout relevé de piment ou de pâte de poivron rouge. On mélange le tout. Le bibimbap est généralement accompagné de bachans, de petits plats mijotés : soja, épinards, cresson, chou...

- Le bindaetteok, le pancake coréen à base de haricots.

- La pratique ancestrale de macération des légumes dans des jarres déposées sous terre remonte à l’époque d’extrême pauvreté qu’a longtemps connue le pays quand les paysans faisaient leurs provisions pour l’hiver. De nos jours, ce plat est toujours aussi populaire et présent à table dès le petit déjeuner. Vous le reconnaîtrez à son odeur puissante et à la couleur écarlate de la surface... Retenez maintenant la leçon culinaire n° 1 : le rouge en Corée est rarement associé à la tomate, méfiance !

- Bonnes soupes et bouillons aussi, généralement non piquants : le kalguksu, une soupe de nouilles servies dans un bouillon de viande ; le seolleongtang (bouillon de bœuf) ; le haejangguk (bouillon réputé pour guérir la gueule de bois). Des plats populaires et économiques.

- D'autres spécialités : le galbi, côtes de bœuf marinées grillées au charbon de bois ; le fameux bulgogi ou barbecue coréen que nous connaissons en Occident, qui consiste à faire cuire des lamelles de bœuf mariné sur un gril de table.

- Viandes et légumes sont toujours servis marinés ; vous aurez plus de chance avec les poissons et fruits de mer qui peuvent être grillés, en brochette ou au four.

Coutumes

La table traditionnelle est basse et, contrairement à d’autres pays d’Extrême-Orient, on s’assoit par terre dans des chaises avec un dossier mais dénuées de pieds... Une coutume pas toujours très adaptée à nos mœurs occidentales.

Enfin, sachez qu’à table, on se sert de baguettes métalliques pour les plats d’accompagnement, ainsi que d’une cuillère pour la soupe et le riz. Ne laissez pas la cuillère ou les baguettes dans le riz, car ceci signifie que le plat est destiné aux morts.

Où manger en Corée du Sud ?

Dans les villes, le choix de restaurants coréens ou internationaux et de snacks locaux est très conséquent, et l’on peut manger presque à toute heure ou se faire livrer. Pour ne pas être déçu par la préparation des mets, nous vous suggérons de vous orienter vers des restaurants proposant de buffets où vous aurez devant vous un bon choix de plats.

Pour ceux qui seraient quelque peu « récalcitrants » à la gastronomie locale, ce pays marche aussi à l’heure occidentale et les fast-foods, sandwicheries et autres restos à l’américaine (voire à l’australienne, comme la chaîne Outback Steakhouse) sont légion. Quant à la mode gastronomique du redouté voisin nippon, elle est désormais entrée dans les mœurs des citadins de Séoul et l’on trouve souvent sushis et sashimis dans les menus.

Côté sucreries et gourmandises, si les gâteaux gluants ne vous font pas rêver, vous pouvez vous tourner du côté des grandes chaînes de coffee shops (omniprésentes) à la recherche d’un cheesecake, ou bien vous rabattre sur des glaces à l’italienne, bien faites et pas chères. Goûter aux parfums exotiques comme le potiron, le riz au lait ou le thé vert proposés par des ice cream shops d’Apgujeong Rodeo Street, l’endroit jeune et branché de Séoul, mélange de Beverly Hills et des Champs-Élysées.

Boissons

Non alcoolisées

Tous les sodas et colas sont présents sur le marché coréen, mais il faut absolument goûter au thé vert de production locale car il accompagne très bien tous les repas.

Alcoolisées

Mise à part la bière, le soju (alcool de patate douce) est la plus populaire et la moins onéreuse des boissons alcoolisées. On vous conseille les eaux-de-vie distillées à base de riz fermenté (cheongju) ou de prune (maeshliju), moins âpres que le précédent. On trouve aussi dans le pays un vin médicinal à base de ginseng, mais, pour être honnête, on n’y a pas goûté.

Services voyage



Forum Corée du Sud

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Corée du Sud

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Corée du Sud

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Corée du Sud

Agenda Corée du Sud

Corée du Sud Les articles à lire