> Guide > Asie > Singapour

Singapour

Singapour par pawlikowski
Singapour © pawlikowski

Singapour est une île, un État, une ville : ordonné et propre comme une petite Suisse d’Asie du Sud-Est. Après l’indépendance de 1965, en sortant du carcan anglais puis en prenant ses distances avec la fédération malaise, le pays a décidé d’exploiter au maximum sa position commerciale exceptionnelle à l’entrée du détroit de Malacca. Et en développant certaines valeurs jusqu’à leur paroxysme : économie, sécurité, propreté, matérialisme. La ville est aujourd’hui considérée comme la plus chère au monde.
Singapour est également connue (et même dénoncée ou moquée !) pour ses nombreuses interdictions et amendes : interdit d’y cracher, de mâcher du chewing-gum, de fumer n’importe où...
La ville ne chôme pas. Singapour est toujours avide de gagner du temps et de rester à la pointe de la modernité. Le multiculturalisme et la tolérance religieuse sont à mettre au crédit d’un régime certes ferme, mais soucieux de cohésion sociale. Cela dit, une certaine forme d’opposition gagne du terrain et quelques émeutes récentes ont révélé une inquiétude quant à l’avenir, dévoilant un pan de pauvreté sur une « Singa-poor » parfois un peu ignorée...
Mais la ville-État veut plus que jamais rayonner sur l’Asie, voire au-delà, et continue sa politique d’expansion dans tous les domaines qui sont à sa portée (puisque l’expansion urbaine lui est impossible, encore qu’elle ait déjà gagné sur la mer !).
Connue pour accueillir autant la jet-set que les milieux d’affaires, la riche Singapour investit dans une politique culturelle à faire pâlir d’envie les grands musées. Ainsi, elle devrait offrir aux visiteurs d’ici à 2015 un nouveau musée d’art moderne et contemporain dans les bâtiments du City Hall et du Supreme Court, ou encore une déclinaison de la Pinacothèque de Paris au fort Canning... En 2015, Singapour célèbrera fièrement ses 50 ans d’indépendance.




Drapeau sejours week end Singapour

Partir à Singapour