La Noguera et les terres de Lleida : la Catalogne à l’état pur

La Noguera et les terres de Lleida : la Catalogne à l’état pur
Lac de Montsec - Stéphanie Condis

Au nord des terres de Lleida, la région de la Noguera, c’est la Catalogne à l’état pur. Pureté du ciel, qui permet une observation parfaite des astres. Pureté des lacs de barrage, aux eaux turquoise. Pureté de la nature avec des montagnes sauvages. L’air, l’eau, la terre… Il ne manque que le feu ! Vous le trouverez dans le cœur des Catalans, amoureux de leur patrimoine. Une passion qu’ils savent transmettre…

L’air : Montsec, le centre d’observation de l’univers

Dans le Vall d’Àger, le ciel est si limpide que c’est l’un des meilleurs spots au monde pour pratiquer l’astronomie. Pas de pollution lumineuse urbaine, peu de pluie… jour et nuit les conditions sont idéales pour contempler le soleil, la lune et les planètes.

Le parc astronomique de Montsec a été créé, à la fin des années 2000, pour que les scientifiques et le grand public puissent admirer la voûte céleste. Adultes et enfants assistent à des projections en 3D dans le planétarium ou observent en direct le ciel grâce à l’ouverture de la coupole principale et aux nombreux télescopes.

Des expositions permanentes expliquent les origines de l’univers, la formation du système solaire, etc. Elles présentent aussi la géologie, la faune et la flore du Montsec qui domine la vallée.

Si les étoiles filantes ne sont pas au rendez-vous, on peut toujours s’émerveiller en regardant voler les parapentes colorés qui s’élancent du haut de la montagne. Avis aux amateurs, l’école se situe au village d'Àger.

L’eau : les gorges de Mont-Rebei

Formé après la construction, dans les années 1970, du barrage de Canelles, le lac artificiel étale son bleu irréel et indéfinissable, puisqu’il change selon la météo.

Quel plaisir de glisser sur ses eaux calmes, parmi les montagnes tantôt pelées, tantôt verdoyantes, avec un frêle kayak en guise d’embarcation. Il se faufile parmi les criques et les cayons impressionnants, pour remonter le cours des gorges de Mont-rebei. Un fantastique défilé creusé par la rivière Noguera Ribagorçana en plein massif du Montsec.

D’en bas, on aperçoit la muraille rocheuse entaillée comme pour créer un chemin de ronde, qui n’est en fait fréquenté que par les randonneurs. Pas de risque d’assaut, donc, même depuis le petit pont métallique, suspendu au-dessus des eaux entre deux falaises, l’une en Catalogne, l’autre en Aragon.

Les seules silhouettes inquiétantes sont celles des vautours, qui frôlent les parois à pic. À moins qu’il s’agisse d’une espèce rare, le gypaète barbu… C’est une vraie chance de voir leur ballet en duo, ces drôles d’oiseaux vivant en couple.

La terre : les vestiges d’Àger et Os de Balaguer

Les montagnes calcaires de Montsec, culminant à 1 676 m et s’étalant sur 40 km de long, servaient, au 11e siècle, de frontière entre territoires musulman et chrétien. Le Comte d'Urgell et son fidèle seigneur Arnau Mir de Tost avaient délivré Àger de la domination arabe et construit une place forte sur un promontoire stratégique dominant la vallée.

Aujourd’hui, le château et la collégiale de Sant Pere d’Àger, remaniés et restaurés à plusieurs reprises, sont ouverts aux visiteurs. Ils découvrent un ensemble hétéroclite de style roman lombard, pour l’église fortifiée, gothique pour le cloître de la fin du 14e siècle, ou de murailles mêlant fondations arabes et pierres chrétiennes.

À 20 km de là, c’est une époque bien plus ancienne qui attend les curieux : la grotte dels Vilars, à Os de Balaguer, abrite des peintures rupestres de l’âge du bronze, classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une vingtaine de dessins représentent des hommes et des femmes dansant ou chassant des cerfs, des renards et des loups. La terre de Noguera recèle bien des surprises !

Fiche pratique

Préparez votre voyage avec notre guide en ligne Catalogne

Office de tourisme de Catalogne

Office de tourisme des Terres de Lleida

Comment y aller ?

- En voiture :

Moins de 2 h 30 depuis Barcelone pour atteindre la région de la Noguera, par l’autoroute gratuite A-2 puis la route C-12.

- En train :

Environ 1 h de Barcelone à la gare de Lleida-Pirineus où il faut changer pour rejoindre Balaguer (30 min de trajet supplémentaire). www.renfe.com

Benvinguts : des hébergements pour les randonneurs et les cyclistes

« Benvinguts » est un label de qualité pour les hébergements consacrés aux randonneurs et aux cyclistes : campings, bâtisses traditionnelles, chambres d’hôtes, hôtels 3 et 4 étoiles… Les hébergements - une quarantaine en tout - sont répartis sur l´ensemble du territoire de Lleida. Plus d’infos sur Benvinguts.

Où dormir ?

Monastère des Avellanes sur la Carretera C-12, à Os de Balaguer. Tél. : 973 438 006. Bien situé pour rayonner dans la Noguera, il propose des chambres confortables et fonctionnelles de 44,80 à 64,20 € par personne avec le petit déjeuner. Plus 16,30 € pour la demi-pension. Outre les 37 chambres, ce site religieux, fondé en 1195, héberge une vingtaine de frères maristes.

Où manger ?

Casa Mercè : au village de Fontdepou. Tél. : 973 292 032. Ouvert vendredi soir, samedi-dimanche et jours fériés. Environ 30 €. La pétillante et chaleureuse Mercè, francophile jusqu’aux fourneaux, marie cuisine traditionnelle locale et influences françaises, dans un esprit slow food, respectueux de l’agriculture bio et des petits producteurs.

Où acheter de bons produits ?

Molí del Pau : à Os de Balaguer. Tél. : 973 438 098. Les terres de Lleida et la Noguera donnent des amandes, des olives, des pêches, du miel… De bons produits transformés en gâteaux, huile, confiture, turrón, etc., vendus dans cette petite épicerie locale, qui abrite aussi un moulin à huile.

Texte : Stéphanie Condis

Mise en ligne :

Catalogne Les articles à lire

Voyage Catalogne

Bons Plans Voyage

Services voyage