Fiche pratique
Olivia Le Sidaner

Consultez notre guide en ligne Pays basque et Béarn

Lire aussi notre idée week-end Biarritz, l'air du large

Comité départemental de tourisme Béarn Pyrénées-Pays basque

Office de tourisme de Bayonne 

Office de tourisme d’Anglet  

Office de tourisme de Biarritz  

Office de tourisme de Saint-Jean-de-Luz

Office de tourisme de Ciboure

Comment y aller et se déplacer ?

- Avion : vol Paris-Biarritz avec EasyJet  et Air France (env. 1h15). Réservez votre billet d’avion

- Train : en TGV, de Paris-Montparnasse à Bayonne, comptez près de 5 heures.

Pour se déplacer de ville en ville le long de la côte basque, on peut prendre le bus, mais la voiture offre cependant plus de liberté.

Il est beaucoup plus agréable de circuler hors saison qu’aux mois de juillet et août, où les embouteillages sont fréquents, notamment dans les stations balnéaires. De même, il est plus facile de se garer. En été, trouver une place de parking (surtout gratuite) reste un vrai défi ! Encore une bonne raison de visiter la côte basque hors saison.

Où manger ?

Côté français, la cuisine basque a beaucoup de points communs avec celle du voisin espagnol. Ici, comme de l’autre côté de la frontière, on se régale de pintxos (tapas), de chipirons, de chuletas (bœuf à la plancha), de charcuterie ibérique, accompagnée de sangria.

Entre autres choses, on mange aussi des huîtres, beaucoup de poissons grillés, et du fromage de brebis qui se marie à merveille avec une confiture de cerise ou de la pâte de coing.

Enfin, pour les boissons locales, on a le choix entre le cidre ou la bière (Eki) basques, à moins qu’on n’opte pour un verre d’irouléguy.

- Bar Jean, à Biarritz, juste en face des Halles. On y déguste des huîtres (23 € la douzaine), des tapas ou encore des chipirons à la plancha (11 €), dans un décor typique.

- A Biarritz, l’ambiance est sympa dans les restos et les bars à tapas installés sur le Port des Pêcheurs. Notamment, chez Crampotte 30, qui sert en terrasse des tapas, pintxos, verrines et des produits locaux (assiette basque à 12,50 € : assortiment de charcuterie, fromage de brebis et petits piments). Fermeture annuelle du 1er-novembre au 10 avril, et par temps de pluie.

- Café ô Garra, à Ciboure. Du poisson extra-frais et un bon rapport qualité-prix dans ce restaurant situé juste en face de la baie.

- Aux Pigeons blancs, à Saint-Jean-de-Luz. Une cuisine basque de qualité en plein centre-ville, à un prix très raisonnable (entrée, plat et dessert : 19,50 €).

Où dormir ?

- Hôtel des Basses Pyrénées, à Bayonne. Récemment rénové, cet hôtel cosy est très bien situé, en plein cœur du centre historique. Double à partir de 85 €/nuit. Bon petit déj. (10 €).

- Hôtel Escale Océania. Un 3 étoiles pas trop cher et confortable dans le centre-ville. Accueil chaleureux. A partir de 62 € la chambre.

Trouvez votre hôtel au Pays basque

Activités nautiques

- Atlantic Pirogue, à Ciboure (port de Socoa), , 05 59 47 21 67. Pour faire une sortie en kayak de mer ou pirogue hawaïenne, dans la baie de Saint-Jean-de-Luz. Soirée pêche au chipiron ou coucher de soleil (environ 2h, adulte : 29 €/enfant : 23 €).

- Ocean Paddle Evolution 2, au bout de la grande plage de Saint-Jean-de-Luz. Cours collectifs de stand up paddle (30 € / 1h30), ou location (15 €/heure). Pour découvrir la côte avec un autre point de vue, et aller taquiner les vagues.

Shopping gourmand

Au Pays basque, la gastronomie n’est pas un vain mot et les bons produits sont légion.

A Bayonne, on se régale chez les nombreux chocolatiers : Cazenave, Pariès, Daranatz, l’Atelier du chocolat ou encore Pascal.

Côté charcuterie, ne pas hésiter à entrer dans les boutiques de Pierre Oteiza, et à déguster ses jambons, ses saucissons et autres chorizos, à Bayonne, Saint-Jean-de-Luz ou Biarritz.

Question gâteaux basques, on a l’embarras du choix. L’un des plus réputés est celui du moulin de Bassilour, près de Bidart, en activité depuis 1741. Pour faire bonne mesure, il faut goûter aux deux versions du gâteau : à la crème et à la cerise noire.

On retrouve le gâteau basque du Moulin de Bassilour dans la glace artisanale Agour, au lait de brebis de la vallée d’Iraty, qui décline d’autres spécialités basques dans sa gamme, notamment le chocolat et le macaron de l’Atelier du Chocolat. La glace aux cerises noires est aussi très bonne.

Enfin, le cidre basque, au caractère bien trempé, vaut le détour. Celui de la cidrerie Txopinondo, à Ascain, est excellent (visite et dégustation gratuites).

Texte : Olivia Le Sidaner

Mise en ligne :

Pays basque et Béarn Les articles à lire

Voyage Pays basque et Béarn

Bons Plans Voyage

Services voyage