Apportez votre pierre à l’édifice : devenez bâtisseur de châteaux en Alsace

Apportez votre pierre à l’édifice : devenez bâtisseur de châteaux en Alsace
Freudeneck (Wangenbourg-Engenthal) © INFRA - ADT

En partenariat avec Alsace Destination Tourisme

Vous aimez l’Histoire, les vieilles pierres et mettre la main à la pâte ? L’Alsace propose de participer à des chantiers de restauration dans le cadre des Journées découvertes des châteaux forts. Au programme : la préservation et la mise en valeur de 13 somptueuses sentinelles médiévales. Une excellente initiative à partager !

Un concept original

Un concept original
Schoeneck (Dambach-Neunhoffen) © ACFV - ADT

Déambuler dans un château fort médiéval, contempler son architecture, admirer son paysage, s’imprégner de son atmosphère… Autant d’activités habituelles lors de la visite d’un château. Mais ce n’est pas tout ! Non contente de proposer déjà un chemin des châteaux forts, l’Alsace offre la possibilité d’aller plus loin et de joindre l’utile à l’agréable. L’association Châteaux Forts Vivants propose en effet d’aider à la préservation de ces bâtisses d’antan.

Tout au long de l’année, les bénévoles des 20 associations de sauvegarde et les partenaires de l’association Châteaux Forts Vivants chouchoutent ces forteresses qui ont traversé les siècles pour qu’elles continuent à affronter le temps plus sereinement.

Grâce à ce programme, les chantiers de restauration ouvrent grand leurs « portes » aux visiteurs pour une Journée découverte en compagnie d’une équipe de passionnés. Au menu des réjouissances : la protection, la restauration, la valorisation et l’animation de ces joyaux aussi forts que fragiles pour que les générations futures puissent également avoir la chance de croiser leur route un jour.

Des activités diverses et très variées

Des activités diverses et très variées
Schoeneck (Dambach-Neunhoffen) © M. Schampion - ADT

Vous n’êtes pas professionnel de l’archéologie ? Que les néophytes de la conservation du patrimoine se rassurent : aucune compétence ou connaissance spécifique n’est requise… excepté la motivation et la bonne humeur.

Au programme de ce moment hors du temps : des fouilles, de la maçonnerie, de la consolidation, de la rénovation, de la sécurisation, du débroussaillage… Les activités dépendront du lieu choisi. À la fin de la journée, les géants de pierres n’auront plus de secrets pour vous. Vous aurez pu les approcher de près, découvrir leurs secrets, les entretenir et même les reconstruire pour qu’ils retrouvent un peu de leur superbe.

Témoins de l’histoire castrale de l’Alsace, ces sentinelles renaissent petit à petit sous vos mains et celles des bénévoles. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour notre patrimoine historique.

13 châteaux à restaurer

13 châteaux à restaurer
Freudeneck (Wangenbourg-Engenthal) © INFRA - ADT

Ils sont 13 sur les 20 membres de l’association Châteaux Forts Vivants à répondre présents plusieurs week-ends dans l’année, toutes saisons confondues. Du nord au sud, ces châteaux attendent leurs dévoués serviteurs d’un jour. Citons quelques châteaux qui attendent de retrouver leurs lettres de noblesse :

Schoeneck à Dambach-Neunhoffen : depuis 2000, l’association Cun Ulmer Grün restaure, construit, consolide, maçonne, fouille, débroussaille et prend soin de chaque pierre de ces superbes ruines inscrites sur la liste des monuments historiques depuis 1984.

Grand-Geroldseck à Haegen : depuis 2007, l'association Pro Geroldseck s'est donné la mission d'entretenir, de préserver la végétation et de (faire) découvrir toute l’histoire de l'un des plus anciens et des plus vastes châteaux d'Alsace.

Salm à La Broque : grâce à l'association des Veilleurs de Salm, l'un des plus hauts châteaux d’Alsace a encore de beaux (et hauts) jours devant lui. Classé monument historique en 1898, l’antique castel des comtes de Salm « en Vosges » est entre de bonnes mains.

Kagenfels à Obernai : depuis 2002, les bénévoles travaillent « d’arrache-main » pour révéler les beautés, les dimensions et surtout les nombreuses phases de construction (du 13e au 16e siècle) de ce château qui fut à ses débuts considéré comme « insignifiant ». Eh oui…

Ramstein à Scherwiller : les ruines du château bénéficient depuis l’été 2002 des bons soins des Veilleurs du Ramstein, devenue association en 2009. Grâce à eux, plusieurs éléments architecturaux ont été sauvegardés et le château retrouve peu à peu ses couleurs.

Ils sont huit autres à accueillir ceux qui rêvent de toucher du doigt la pierre séculaire et de remédier aux flétrissures du temps de ces témoins du passé tumultueux alsacien.

• Nouveau-Windstein à Windstein

• Freudeneck à Wangenbourg

• Guirbaden à Mollkirch

• Spesbourg à Andlau

• Haut-Andlau à Andlau

• Bernstein à Dambach-la-Ville

• Ortenbourg à Scherwiller

• Frankenbourg à Neubois

Informations et réservations

www.chateaux-forts-vivants.fr

administration@chateaux-forts-vivants.fr

Téléphone : 03-88-15-45-88

Texte : Routard.com

Bons Plans Voyage

Alsace : terre de châteaux fort - Les articles à lire