La Savoie, côté lacs

Escale fleurie à Yvoire

Escale fleurie à Yvoire
Yvoire © Olivia Le Sidaner

Installé sur un promontoire au bord du lac Léman, le village d’Yvoire veille, telle une sentinelle, entre Evian et Genève.

Fortifié au début du 14e siècle, il a perdu ses remparts lors de l’attaque des Bernois, au 16e siècle. Yvoire n’en garde pas moins tout le charme d’un bourg médiéval, avec ses petites ruelles fleuries bordées de maisons de pierre aux balcons de bois ouvragés, serrées les unes contre les autres.  L’église Saint-Pancrace domine l’ensemble, couronnée de son clocher à bulbe recouvert d’écailles en acier inoxydable, scintillant au soleil.

En descendant jusqu’à la rive, on arrive sur l’ancien port de pêcheurs, aujourd’hui tourné vers la plaisance. Juste à côté, le château massif, propriété privée des barons Bouvier d’Yvoire, est fermé au public, mais son jardin, qui propose un parcours original et poétique dédié aux cinq sens, vaut vraiment la peine qu’on s’y arrête.

Dans un labyrinthe de charmilles, on découvre des plantes des sous-bois, alpines, médicinales, odorantes ou au textures étonnantes, et on peut même en goûter certaines. N’hésitez pas à opter pour la visite guidée, la meilleure manière d’apprécier les lieux.

Après cette pause au vert, on pourra aller flâner dans les boutiques d’artisans, en rendant par exemple visite au dernier vannier de Haute-Savoie. Enfin, lorsque le flot des touristes sera tari, on goûtera à la quiétude du village, en passant la nuit sur place.

Texte : Olivia Le Sidaner

Mise en ligne :

Alpes Les articles à lire

Voyage Alpes

Bons Plans Voyage

Services voyage