Valse avec Bachir

Auteur : Ari Folman et David Polonsky

Editeur : Casterman

150 Pages

Valse avec Bachir

Une meute de chiens effrayants traverse de paisibles rues, bousculant tout sur leur passage… C’est par ces images que débute Valse avec Bachir , film d’animation d’Ari Folman qui a connu un très beau succès lors de sa sortie en 2008. Un an plus tard, il poursuit sa carrière sous la forme d’un DVD (Éditions Montparnasse) et d’un album de bandes dessinées.
Conçu à partir des images du film, sous la supervision du réalisateur et de son directeur artistique David Polonsky, cet album offre un point de vue différent sur une œuvre inoubliable. La meute de chiens symbolise le flot de souvenirs qui vont assaillir Ari, vétéran israélien de la guerre du Liban, durant l’enquête qu’il mène sur son passé auprès de ses anciens camarades.
Au début, les seules traces qu’il conserve en mémoire de cette période prennent la forme de rêves étranges. Chemin faisant, il verra ressurgir des images de combats puis, au final celles du massacre des habitants des camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila, perpétré en 1982 par les milices chrétiennes libanaises couvertes par l’armée israélienne. Comme beaucoup de soldats et de citoyens de l’État hébreu, Ari a été traumatisé par ce crime. En a-t-il été, lui comme les autres, seulement le témoin ou bien le complice ?
Cette histoire très forte est servie par un formidable traitement de l’image, tantôt réaliste, tantôt onirique, jouant sur des variations de couleurs discrètes afin de souligner l’esprit de telle ou telle scène. Découpé en bandes dessinées, le film ne perd rien de sa puissance évocatrice.

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Israël, Palestine Les articles à lire

Voyage Israël, Palestine

Bons Plans Voyage

Services voyage