The Shard à Londres : le plus haut gratte-ciel d’Europe

The Shard à Londres : le plus haut gratte-ciel d’Europe
© The View from The Shard

Le 1er février, le plus haut édifice d’Europe est inauguré à Londres. The Shard va sans doute devenir le nouvel emblème de la skyline londonienne. Routard.com a pu visiter en avant-première cet édifice chic et choc. Petit tour d’horizon de cette tour pas comme les autres symbolisant le nouveau Londres en grand mouvement...

Une spectaculaire flèche de verre

Londres a le chic pour les constructions choc. En cette année post-olympique, voici le dernier-né des gratte-ciel, The Shard, pour frapper toujours plus fort et plus haut. La silhouette élancée de cette spectaculaire flèche de verre de 310 m (un peu plus que la Tour Eiffel), a poussé à proximité du Tower Bridge et du Globe Theater de Shakespeare, sur la rive sud de la Tamise.

Aux commandes, l’inévitable architecte Renzo Piano, à qui l’on doit également le centre Georges Pompidou à Paris ou le bâtiment futuriste de la Lloyd’s dans la City toute proche.

The Shard abritera des bureaux, des commerces, des restaurants, ainsi qu’un hôtel de luxe du groupe Shangri-La (ouverture en mars).

La folie des hauteurs

La silhouette, tout d’abord : un élégant pointu allongé se terminant par quatre pièces de verre inégales en forme d’éclat ("shard" en anglais) et donnant, sous certains angles, l’impression que l’édifice n’est pas terminé.

Avec ses trois ans de travaux (la grue a grandi avec l’édifice jusqu’au sommet !) et les 600 millions d’euros d’investissements, cette tour a suscité la controverse, en raison de son impact visuel radical sur la ligne d’horizon londonienne.

Elle a toutefois vite éclipsé le Cornichon (the Gherkin) avec ses 180 m, et même le London Eye du Millénium, qui offre pourtant un joli panorama du haut de ses 135 m.

Il faut dire que la folie des hauteurs a gagné Londres depuis une dizaine d’années avec plus de 60 chantiers de gratte-ciel en cours, reléguant Paris au statut de prude provinciale.

Visite des lieux

La tour, à laquelle on accède par la station de métro London Bridge, domine les quartiers de Borough (connu pour son marché couvert) et de Bermondsey, en plein essor avec son esprit village vraiment agréable...

Des ascenseurs ultra-rapides (6 m/s) vous propulsent au 68e étage, pour une première approche, une petite expo, avant de gagner le 72e étage pour un grand moment d’émotion.

Voici le point d'observation le plus élevé de la capitale britannique : The View from the Shard. Situé à 244 m de haut, il offre une vue exceptionnelle à 365° dans un rayon de 65 km autour de Londres, par temps clair, of course !

On reste béat devant les méandres de la Tamise, la coupole de Saint-Paul (qui fut aussi en son temps le plus haut édifice d’Europe), l’arche de Wembley au loin… La nuit, c’est carrément magique !

Les vastes espaces vitrés invitent à la méditation, avec cette impression de compter parmi les privilégiés qui profitent de ce spectacle vertigineux. Vous n’êtes pourtant pas le premier.

Les toilettes les plus hautes d’Europe

En février 2011, en pleine construction de la tour du Shard, les ouvriers ont eu la surprise de repérer un renard, au 70e étage, quasiment au sommet. Il avait vraisemblablement emprunté un escalier central et, après une éprouvante ascension, se nourrissait des restes de sandwichs laissés sur place.

Il fallut deux semaines aux vétérinaires pour capturer celui qui fut baptisé Roméo, avant de le redescendre de son balcon, épuisé, le soigner et le libérer dans les rues de Londres. La capitale abriterait d’ailleurs plusieurs milliers de ses congénères.

Ne boudez pas les télescopes interactifs en 11 langues permettant de zoomer sur le monument de votre choix et, un petit conseil, inventez-vous une pause technique, moment unique que de voir sans être vu dans les toilettes les plus hautes d’Europe. Sujets au vertige, s’abstenir !

Après une course-poursuite sur la Tamise, des galipettes sur le dôme de l’O2 Arena, un saut en parachute avec la reine d’Angleterre au-dessus du stade olympique, on ne serait pas étonné que le Shard croise un jour les aventures de l’intrépide James Bond.

Pour en savoir plus

The Shard
South Bank, 40 Bermondsey St, SE1 3UD. Tél. : 0844-499-7111. Métro London Bridge. Ouvert tous les jours de 9 h à 22 h (dernier billet 20 h 30). Fermé le 25 déc.
Plein tarif : 29,95 £ (36 €). Résa conseillée au moins 24 h à l’avance pour éviter d’attendre et pour bénéficier de tarifs réduits.

Toutes les infos pour visiter The Shard sur le site The View from The Shard

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Londres.

Office de tourisme de Londres

Aller à Londres

En train, avec l’Eurostar depuis Paris, Lille et Bruxelles.
En avion, nombreuses dessertes régulières (British Airways, Air France…) et low cost (EasyJet, Ryanair…) depuis plusieurs aéroports français.

Où dormir ultra-chic dans le quartier ?

Bermondsey Square Hotel : Bermondsey Square, Tower Bridge Road. Tél : 020-7378-2450. Métro London Bridge. Compter 160-450 £ pour 2. Un boutique-hôtel qui joue la carte du design et de l’insolite, avec une ambiance très sixties. Les 80 chambres (dont 5 suites) sont toutes nommées d’après une chanson des Beatles. Les plus chères ont un hamac sur la terrasse, voire un jacuzzi avec vue sur les toits de Londres.

Trouvez votre hôtel à Londres

Où prendre un verre dans le quartier ?

The George Inn : 77 Borough High St, SE1 1NH. Métro London Bridge. Ouvert tous les jours 11 h-23 h. Il fut un temps où Charles Dickens et William Shakespeare y avaient leurs habitudes (mais pas en même temps !). Ce pub historique de 1542, propriété du National Trust, fut reconstruit en 1676 après le terrible incendie qui ravagea Londres. Il a conservé tout son charme, doté d’une vaste cour pavée (avec la flèche du Shard en fond de tableau, quel contraste !).

Marchés

Borough Market : Southwark St. Métro London Bridge. Jeudi 11 h-17 h, vendredi 12 h-18 h, samedi 8 h-17 h. Un des plus beaux marchés alimentaires de Londres. De plus en plus bobo et bien pittoresque. C’est ici (entre autres) que la star de la « télécuisine » anglaise, Jamie Oliver, vient s’approvisionner.

Bermondsey Farmers Market : samedi 10 h-14 h, au Bermondsey Square. Métro Borough ou London Bridge. Petits producteurs de fruits, légumes... surtout du bio.

Texte : Thomas Rivallain

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Voyage Angleterre

Bons Plans Voyage

Services voyage