Angkor, toujours

Angkor, toujours
© delkoo - Fotolia

On pense tout connaître d’Angkor : ses temples extraordinaires se mirant dans les eaux, ses bas-reliefs couverts de danseuses, les robes safran des moines, le sourire des enfants. Tout ou presque...

Sait-on qu’Angkor n’est pas une seule cité, mais au moins sept, étendues sur 1 000 km2 et regroupant presque autant de monuments ? Sait-on que les premières cités d'Angkor, bâties au IXe s., étaient consacrées aux divinités hindoues — et non pas à Bouddha ?

Il faut arpenter, pendant au moins 4 jours, l’immense territoire d'Angkor pour réaliser l’ampleur des constructions : on y découvre une infinie variété de temples, bien sûr, mais aussi d’immenses systèmes hydrauliques. Ces ouvrages d'ingénierie remarquables permirent à une population de 750 000 âmes de subsister, au gré des cinq siècles d’apogée du royaume khmer.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Cambodge Les articles à lire

Voyage Cambodge

Bons Plans Voyage

Services voyage