Activités, sports et loisirs Mykonos

Visiter la ville de Mykonos

Si, si, la culture est bien présente à Mykonos ! Outre la découverte des églises et chapelles, vous aurez droit à 3 intéressants petits musées.

Le quartier d’Alefkandra et la « petite Venise » : sur le front de mer à l’ouest du village, on découvre une petite succession de maisons légèrement en encorbellement au-dessus de l’eau, appelée abusivement « petite Venise », qui fait le délice des photographes (et des proprios de bars !) à l’heure du coucher du soleil. Avec les moulins situés non loin, c’est la vue la plus emblématique de Mykonos !
Cela dit, si c’est certes très beau, ça n’a pas grand-chose à voir avec Venise puisqu’il n’y a pas de canaux ! Des touristes du monde entier, armés de leurs perches à selfie, s’y pressent au crépuscule, posant pour la photo avant d’essayer de trouver une place (chère, dans tous les sens du terme) à l’une des terrasses stratégiquement placées face à la mer et au soleil couchant.

Pour changer de décor, on peut admirer une belle concentration d’églises à deux pas, à commencer par la cathédrale (Mitropolis).
Sur odos Mitropoléos, à l’entrée de la rue, 3 petites, côte à côte. Celle dont le linteau porte l’indication « 1616 » est souvent ouverte. Iconostase en bois brut richement sculpté. Devant la Mitropolis, on trouve la seule église catholique de Mykonos : la Panagia Rodariou.

Musées de la ville de Mykonos

Le musée des Arts populaires (Mykonos Folk Art Museum), une ancienne demeure de capitaine. Intéressante présentation ethnographique dans plusieurs pièces : belles collections d’assiettes, meubles anciens (écritoires du XVIIIe siècle en bois de rose et d’olivier), estampes, objets d’art, vêtements traditionnels.

Le Musée maritime égéen est notre musée préféré. Il retrace toute l’histoire de la navigation en mer Égée, des dingys (radeaux) assyriens aux holkadès, navires marchands du 4e siècle av. J.-C. Impressionnante collection de maquettes.

Le Musée archéologique présente essentiellement des collections de poteries découvertes à Rhinia (petite île face à Délos), mais provenant de toutes les Cyclades.

Naviguer jusqu’à Délos, le « centre » des Cyclades

Délos est l’une des plus petites îles des Cyclades (moins de 7 km²), mais, pour les anciens, elle était comme le centre de l’archipel, autour duquel les autres îles gravitaient. Il faut dire que Délos était considérée comme le lieu de naissance d’Apollon (dieu solaire) et de sa sœur Artémis.

Le lieu sacré fut érigé en sanctuaire, et la cité prospéra avec l’arrivée des Ioniens, qui y inaugurèrent des festivités panhelléniques tous les 4 ans dès le 1er millénaire av. J.-C.
Moins drôle, le caractère sacré de l’île interdisait toute naissance et tout décès sur son sol. Du moins c’est ce qu’on décida à l’époque classique, sur la foi d’un oracle. Les mourants et les femmes enceintes proches de leur terme étaient conduits dare-dare sur l’île voisine de Rhénée (Rhinia), pour y rendre leur dernier soupir ou pour accoucher. Même les tombes furent déplacées afin d’écarter toute souillure !

L’avantage de tout cela, c’est que l’île est un véritable conservatoire du passé, figée dans l’état où elle était dans l’Antiquité.

- Accès à Délos en bateau depuis Mykonos : d'avril à octobre, départs tous les jours depuis le petit port situé dans au cœur de Mykonos-même. Le reste de l’année, tous les jours sauf lundi. En 2018, il y avait 4 départs par jour. Moins de rotations en basse saison.
Les tours organisés, eux, partent en principe à 10h et 17h et rentrent à 13h30 et 19h30. Sans guide, environ 20 € l’A/R (10 € pour les 6-12 ans), avec guide environ 50 €. Billet à prendre directement sur le port ou dans les agences de voyages (c’est le même prix). On peut aussi y aller de Paros (avec le M/V Cat Alexander) ou de Naxos (Naxos Star Boat), mais pas tous les jours.

- Bon à savoir : le SeaBus, un petit bateau de passagers, relie en 8 mn le port de Tourlos (au nord de Mykonos-ville) à l’embarcadère pour Délos. Départ toutes les 30 mn, 7h30-21h30 depuis Tourlos, 7h-22h dans l’autre sens. Billet : 2 €. 22-89-02-86-03.

- Le site : en principe, d'avril à octobre, tous les jours 8h30-20h (15h en hiver et fermé le lundi). Attention : certaines années, faute de crédits, le site peut fermer plus tôt 1 ou 2 j jours par semaine. Se renseigner au port.
Entrée : 12 € ; réduc ; gratuit avec la carte d’étudiant.
Sur place, on fait la queue à l’entrée. Pas d’ombre en dehors des bâtiments, et le soleil peut taper dur : prévoyez donc un chapeau et une bouteille d’eau.
Peu d’explications ou de panneaux d’information sur le site, le mieux est de se procurer de la documentation à Mykonos-ville, dans les kiosques. On y trouve des livres ou une bonne carte détaillée du site, avec explications.

Les plages du sud de Mykonos

Accès aux plages en bateau

En saison, des beaux caïques partent de la plage de Platis Gialos pour les plages de Paraga, Paradise, Super Paradise et Élia. Leurs horaires de passage sont indiqués sur chacune de ces plages.

Kalafati Beach

Très beau site auquel on accède par Ano Méra. Au front de mer, la route se dédouble et conduit à 2 plages. Sur la gauche, c’est Kalafati Beach, la plus grande, où l’on trouve (au début, côté gauche) un Windsurfing Centre et (tout au bout) un Dive Centre. Abritée de la route par une épaisse végétation, elle est bondée et envahie de chaises longues en plein été.

Puis, sur la droite, dans une petite anse, la plage d’Agia Anna, en dessous de l’hôtel Anastassia Village. Enfin, au milieu, une petite presqu’île avec un hameau de pêcheurs, Divounia.

Kalo Livadi

On y accède depuis Ano Méra ou de la plage de Kalafati. Paysage assez austère, une chapelle, quelques studios à louer ou complexes hôteliers, et 2 restos avec leurs beach bar sur le sable. Le hic : des chaises et parasols sur quasiment toute l’étendue de l’anse en été ! La rumeur : sous les transats, il y a la plage. Chic ! Le côté ouest est toutefois plus tranquille, enfin, pour l’instant.

Élia Beach

Accessible uniquement depuis Ano Méra. Suivre la direction de Watermania et descendre jusqu’à la mer. Parasols tout le long ! Plage mixte à haute densité gay. 2 beach bars dimensionnés restos. En longeant la côte vers la droite en regardant la mer (sur environ 300 m), on tombe sur la bien plus charmante Agrari Beach ; transats également, mais moins nombreux. Tout au bout, c’est le coin des naturistes, et entre les 2 plages, un haut lieu de la drague homo.

Super Paradise

Sanctuaire homo, mais également beaucoup d’hétéros qui viennent goûter l’ambiance mythique du lieu. La plage est organisée : entrée, beach bar, parasols, chaises, ainsi qu’une partie naturiste. Atmosphère d’hôtel-club avec les beach shops. Vers 17h-18h, la migration des bronzés vers le bar (qui, alors, s’anime jusque dans la nuit) laisse – enfin ! – un peu de place sur la plage. Fonds marins pas inintéressants, bien que personne ne s’y intéresse. Côté ouest de la plage, c’est légèrement plus au calme.

Paradise Beach

À 4,5 km de Mykonos-ville, c’est la plage la plus fréquentée et la plus festive de l’île. Animation tous les soirs et ambiance internationale garantie. Si la plage en elle-même mérite le détour, on y vient d’abord pour faire la fête ! Beaucoup de jeunes (homos et hétéros mélangés) et une animation techno assurée par les 3 bars-discothèques. Il faut y venir pour profiter de l’ambiance qui monte en puissance dès la fin de l’après-midi, lorsque tout ce petit monde se met à danser joyeusement autour des pistes surélevées. L’autre intérêt de ce genre de plage, c’est que, manifestement, on préfère y bronzer que s’y baigner : you-hou, la mer est à vous ! Petit coin plus au calme côté est, mais si vous êtes venu par ici, c’est que vous ne recherchez ni le calme ni la solitude.

Paraga Beach

Entre celles de Paradise et de Platis Gialos, cette plage, nichée dans un très beau site, est un peu plus calme, quoique loin d’être déserte en été ! On y accède directement depuis le camping. Rochers et fonds super.

De l’autre côté de l’anse, une presqu’île cache de jolies petites criques sauvages... et quelques personnes ne cachant pas, elles, leurs sauvages parties.
Derrière, la plage d’Agia Anna, petite crique vraiment charmante et moins fréquentée, car plus difficile d’accès. Plus loin, Platis Gialos. Tout à fait faisable à pied.

Platis Gialos Beach

Bien desservie par les bus. C’est une petite plage totalement privatisée (comprendre que les transats occupent tout l’espace), bordée d’hôtels et de tavernes plutôt chic. Évidemment bondée en saison.

Psarou Beach

Plage restée (un peu) plus familiale que sa voisine, Platis Gialos. Au petit parking (obligatoire), on laisse ses clés pour pouvoir garer plus de voitures.

Ornos Beach

Une plage protégée du vent, propre, mais envahie l’après-midi. Il est très agréable d’y aller en fin de journée, pour la jolie vue, et ça devient calme.

Agios Ioannis Beach

Au sud-ouest de l’île, c’est une petite baie abritée et sympa, avec vue sur Délos. Très construite et sans charme, mais moins fréquentée que les autres plages.

Voyage Mykonos

Bons Plans Voyage Mykonos

Services voyage



Forum Mykonos

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Mykonos

Vos discussions préférées du forum Activités et visites Mykonos

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Mykonos

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Mykonos

Agenda Mykonos

Mykonos Les articles à lire