Carte d'identité Malte

- Population : environ 450 000 habitants.
- Superficie : 246 km² pour l'île de Malte, 67 km² pour Gozo et 3 km² pour Comino, soit 316 km² pour l'ensemble de l'archipel, ce qui en fait le plus petit État de l'Union européenne.
- Densité de population : environ 1 500 hab./km². La plus dense d'Europe, l'une des plus fortes au monde.
- Capitale : La Valette (environ 5 700 habitants ; et autour de 100 000 habitants si l'on compte la proche banlieue : Hamrun, Qormi, Birkirkara...).
- Régime : Malte a obtenu son indépendance en 1964 ; la République a été proclamée en 1974. Le régime est parlementaire.
- Chef d'État : le pouvoir exécutif est détenu par le Premier ministre, Joseph Muscat, depuis 2013. Le président de la République est élu par le Parlement. Marie-Louise Coleiro Preca occupe ce poste.
- Indice de développement humain (espérance de vie, éducation, niveau de vie) : 0,878. Rang mondial : 29e sur 189 pays.
- Religions : 97 % de chrétiens catholiques ; minorités protestante, musulmane et juive.
- Langues officielles : le maltais et l'anglais.
- Monnaie : l'euro.
- Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : La Valette, l'hypogée de Hal Saflieni, ainsi que les temples mégalithiques, regroupant ceux de Ġgantija (île de Gozo), Ħaġar Qim, Mnajdra, Tarxien, Ta'Haġrat et Skorba (île de Malte).

Ggantija © Geza Farkas - Adobe Stock - Ggantija

Économie

Situation économique

De par sa taille, ses volumes d'importations et d'exportations, l'économie maltaise se révèle extrêmement sensible à la géopolitique et à l'activité économique mondiale.

La balance commerciale de Malte est structurellement déficitaire, puisque l'archipel dépend presque en totalité de ses importations en produits industriels, en biens de consommation et, plus encore, en énergie. La crise financière mondiale s'est plus faiblement fait sentir dans l'archipel, notamment parce que les banques maltaises sont traditionnellement prudentes, et par conséquent peu concernées par les pratiques à risque qui ont plombé les grandes structures internationales...

En 2017, le taux de croissance a atteint 6,6 % (un des meilleurs de la zone euro !), et le taux de chômage s'est maintenu autour de 4,6 %.
Toutefois, comme dans d’autres pays européens, la flambée du prix de l’immobilier et l’accroissement des inégalités ont entraîné pour une partie des Maltais une dégradation des conditions de vie.

Par ailleurs, compte tenu du ralentissement de ses échanges avec les pays européens, Malte cherche à diversifier ses partenariats hors de l’Europe, entre autres vers l’Afrique du Nord.

Les différents secteurs

Ce n'est pas l'agriculture qui peut participer à la hausse de la croissance : avec moins d'un tiers de sols fertiles et un déficit hydraulique constant, l'île ne peut miser sur une « terre nourricière », ne produisant que 20 % de ses besoins. Le secteur, en déclin, ne représente que 1,4 % du PIB.
La pêche non plus ne pèse pas beaucoup malgré l’implantation de fermes d’élevages en pleine mer. En revanche, l’industrie (20 % du PIB) et surtout les services (environ 83 % du PIB), dont le tourisme, les jeux et paris en ligne et les services financiers, constituent les piliers de l’économie maltaise et permettent d’équilibrer la balance commerciale.

La diversification est primordiale, mais la construction navale et le textile sont des secteurs en pleine incertitude. Reste l'industrie pharmaceutique, qui continue de se développer, tout comme la production de papier fiduciaire, de plastique et de caoutchouc.

Les services financiers jouent un rôle important, c'est l'un des rares secteurs qui a continué à croître (fortement) pendant la crise. Ils contribuent à hauteur de 15 % du PIB. Malte n’est pas un paradis fiscal au sens strict du terme, mais un pays à fiscalité très avantageuse.

Les casinos virtuels, jeux et paris en ligne qui fleurissent sur la Toile, ainsi que les cryptomonnaies ont eux aussi contribué à maintenir la croissance !
Malte est également devenue leader en Europe de la technologie « blockchain » (base de données sécurisée qui fonctionne avec une cryptomonnaie, sans organe de contrôle, un peu comme Internet) !

Le tourisme s'est imposé comme une ressource essentielle dès les lendemains de l'indépendance. Avec près près de 2,3 millions de visiteurs par an en 2017, il représente aujourd'hui près de 30 % du PIB.

Des fonds européens ont permis d’améliorer à la fois les infrastructures de l’île et l’environnement (gestion de l’eau, traitement des déchets). Des atouts qui devraient valoriser cette destination touristique et apporter aux Maltais un cadre de vie plus agréable.

La première flotte d'Europe

Depuis toujours, le destin de Malte est lié à la mer qui l'entoure : plate-forme d'échanges entre Orient et Occident, l'île vit encore au rythme des bateaux qui croisent au large (70 % du trafic méditerranéen passe entre la Sicile et Malte) ou qui s'attardent dans les chantiers navals.

Aujourd'hui l'archipel, sur le papier tout du moins, est la 1re flotte marchande d'Europe et la 6e au monde (en tonnage).

Voyage Malte

Bons Plans Voyage Malte

Services voyage



Forum Malte

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Malte

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Malte

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Malte

Agenda Malte

Malte Les articles à lire