La Valette, ville d’histoire et de culture

La Valette, ville d’histoire et de culture
La Valette © Office du tourisme de Malte

En partenariat avec l’office de Tourisme de Malte

De son passé mouvementé, Malte conserve de multiples sites historiques légués par les Romains, les Arabes, Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean, Français et Britanniques. Sa capitale, La Valette, est d’ailleurs l’une des plus belles villes de la Méditerranée. Classée au patrimoine de l’Unesco, la cité propose un florilège de palais, églises et autres trésors architecturaux à tous les coins de rues. Suivez-nous dans le cœur de la Valette, à la découverte de ses merveilles.

Ville historique classée à l’Unesco : patrimoine architectural

Ville historique classée à l’Unesco : patrimoine architectural
Rue de la Valette © Michael Jurick

Elle aura fait un bon bonhomme de chemin depuis sa fondation au 16e siècle par le Français Jean de Valette ! Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1980, la capitale de Malte ne cesse d’attirer les voyageurs qui tombent rapidement sous son charme. Et pour cause… Cette petite ville de 6 000 habitants recèle un patrimoine d’exception. En plus de l’avoir intégrée à son célèbre classement, l’Unesco a d’ailleurs recensé pas moins de 320 monuments sur une superficie de 55 hectares, ce qui l’a fait entrer dans le cercle très select des zones historiques les plus concentrées du monde.

Tout, à La Valette, témoigne du riche passé de Malte. Car la capitale maltaise fut, pendant un peu moins de trois siècles (268 ans), celle de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Le fief des chevaliers de l’ordre de Malte. De fait, La Valette s’est retrouvée à la tête de l’une des grandes puissances économiques et politiques du bassin méditerranéen. 
Musée géant à ciel ouvert, La Valette donne le tournis. On ne sait où donner de la tête, des yeux et de l’appareil photo, tant les attractions visuelles sont nombreuses. La Valette demande à être apprivoisée pas à pas. Et c’est un bonheur de flâner dans les ruelles de son centre disposées en damier, qui nous transportent dans le temps…

Vous pourrez grimper ses escaliers de pierre, rêvasser à l’ombre des grandes places, admirer les façades couleur miel, deviner ce qui se cache derrière les balcons, faire du shopping dans des échoppes à la recherche d’une pépite artisanale, vous aventurer dans une cour intérieure… En chemin, vous croiserez d’anciens palais ou des auberges où dormaient les chevaliers, comme la  superbe auberge de Castille, de Leon et du Portugal, reconstruite au XVIIIe siècle, mais aussi les trésors de son patrimoine, comme le Palais des Grands-Maîtres ou la co-cathédrale Saint-Jean (voir ci-dessous).

La nuit, La Valette est encore plus belle, presque mystérieuse. Lorsque l’obscurité habille la ville, l’éclairage lui confère une atmosphère particulière et on s’attendrait presque à voir surgir, au coin d’une rue, un chevalier…

Une ville qui se réinvente

Une ville qui se réinvente
Parlement de Renzo Piano © wonguy974 - https://wonguy.com

En 2018, La Valette a été élue capitale européenne de la Culture. Pour cette année de célébration, la ville a choisi de ne pas se reposer sur ses lauriers et s’est renouvelée avec brio, notamment grâce au célèbre architecte italien Renzo Piano.

Outre la porte principale de sa citadelle totalement repensée, la capitale maltaise a fait peau et murs neufs dans le quartier voisin. En témoignent la rénovation du pont-passerelle City Gate qui mène ses visiteurs à l’entrée de la citadelle après un voyage au dessus des douves et la restauration des ruines de l’Opéra Royal.

Point d’orgue de ce chantier gigantesque : le nouveau parlement maltais construit en pierre locale. Bâtie à la place de l’ancien Freedom Square, l’immense bâtisse fait la part belle aux lignes contemporaines épurées sans oublier de rendre hommage à l’architecture de jadis. Clin d’œil au passé : les fenêtres en forme de moucharabiehs relookées.

Autre nouveauté d’envergure : l’ouverture (en grande pompe) du musée des Arts de Malte (MUŻA) dans l'Auberge d’Italie. La visite permet de découvrir la richesse du patrimoine et de la culture du pays. Présentées en 4 grands thèmes (Méditerranée, Europe, Empire et l’Artiste), ce sont en effet plus de 20 000 œuvres qui y sont exposées ! De la Renaissance à l’époque moderne, il y en a pour tous les goûts. Avis aux amateurs d’art…

Visiter La Valette : 5 incontournables coups de cœur

Visiter La Valette : 5 incontournables coups de cœur
Co-Cathédrale Saint Jean © Office du tourisme de Malte

Comme nous l’avons vu précédemment, les sites ne manquent pas à la Valette. Comme vous n’avez probablement pas six mois de vacances pour visiter chacun des 320 monuments, nous vous proposons une sélection de 5 curiosités incontournables...

La Co-Cathédrale Saint Jean

Construite entre 1573 et 1577 par les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jésuralem, la Co-Cathédrale Saint Jean cache bien son jeu derrière sa façade plutôt austère. Si elle partage le titre de cathédrale avec celle de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Mdina, c’est elle le véritable joyau religieux de l’île. Une fois à l’intérieur, la profusion baroque de la décoration, qui n’a rien à envier aux plus belles églises italiennes, subjugue le visiteur. C’est d’ailleurs à un peintre calabrais, Mattia Preti (1613-1699), que l’on doit les extraordinaires peintures de la voûte.

Le regard est ensuite attiré par le sol. Tout de marbre vêtu, il se compose de 374 cénotaphes consacrés aux célèbres chevaliers. Quelques pas supplémentaires vous mèneront à la crypte où reposent d’autres illustres personnages, à l’image de Jean de Valette.

La Décollation de Saint-Jean © Office du tourisme de Malte

Sur les côtés, huit somptueuses chapelles sont dédiées aux groupes linguistiques des Chevaliers. Mais il faut se rendre dans l'oratoire pour admirer le clou du spectacle. Réfugié à Malte en 1607, le Caravage a légué deux trésors exceptionnels : la Décollation de Saint-Jean et Saint Jérôme écrivant signée par le maître lui-même.

Le palais des Grands Maîtres

Le palais des Grands Maîtres
© Office du tourisme de Malte

Poursuivons le voyage dans le temps avec ce palais magistral du XVIe siècle. Résidence des Grands Maîtres pendant plus de deux siècles, il est désormais occupé par un autre « maître » : le président de la République maltaise.

Aujourd’hui, on peut encore y observer les portraits des anciens occupants dans les Palace States Rooms, des peintures des blasons des Grands Maîtres dans certains couloirs, des tapisseries rares des Gobelins dans la Chambre du Conseil et des fresques dans la Salle du Grand Conseil. Cerises sur le cupcake : la collection d’armures impressionnante présentée dans le Palace Armory et les deux cours intérieures (en accès gratuit) où l’on peut notamment admirer une statue de Neptune.

La Casa Rocca Piccola

La Casa Rocca Piccola
La Casa Rocca Piccola © Office du tourisme de Malte

A un jet de pierre de là, un autre palais du XVIe siècle vous attend derrière sa façade dorée. Toujours habitée par la noble lignée de Piro, la casa Rocca Piccola se découvre parfois en compagnie de la marquise ou du marquis, lui-même chevalier de l’Ordre de Malte.
Au fil de la visite, l’hôtel particulier se dévoile pièce par pièce, objet par objet, amassés année après année par la famille. Un formidable témoignage de la vie quotidienne des Maltais depuis l’arrivée de son premier propriétaire, un amiral italien des Chevaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Don Pietro La Rocca.

A mi-chemin entre un musée et une maison de famille, la magnifique demeure renferme 12 pièces splendides, incroyablement bien conservées, ainsi que dans des citernes devenues abris anti-bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le jardin Upper Barrakka

Le jardin Upper Barrakka
Upper Barraka © wonguy974 - https://wonguy.com

Faites ensuite une pause rafraichissante à l’ombre des pins, oléandres, eucalyptus ou hibiscus (pour ne citer qu’eux) de l’Upper Barraca Gardens.

Réalisé en 1663, celui que l’on surnomme également les "jardins des Italiens" s’étend au-dessus des fortifications sud de la ville, ce qui offre un panorama des plus réjouissants pour la rétine. Vous pourrez ainsi contempler une vue plutôt photogénique sur le port et les Trois Cités, illuminée de reflets d’or lorsque l’astre royal va se coucher.

Rendez-vous à midi et 16h00 chaque jour, pour entendre la salve des canons de la Saluting Battery, qui rythme la vie de la ville depuis plusieurs siècles.

Les quais de Valletta Waterfront

Les quais de Valletta Waterfront
Les quais de Valletta Waterfront © Office du tourisme de Malte

La visite terminée, offrez-vous une balade reposante sur les quais de Valletta Waterfront. Les entrepôts ont amorcé une reconversion professionnelle à 360°. Et les rires des passants ont remplacé les cris des marins d’autrefois. Comme dans de nombreuses villes dans le monde, les quais sont devenus un repère de boutiques et de restaurants branchés.

Installé à l’ouest du Grand Port, en face de la ville fortifiée de Senglea, le lieu accueille en outre de nombreux évènements festifs : concerts, festival de Jazz ou festivité de la Saint-Sylvestre. C’est également ici que se situe le point de départ d’excursions pour explorer le port  en Dghajsa.

Pour en savoir plus

Voyage Malte : www.voyage-malte.fr

Texte : Routard.com

Malte - Les articles à lire