Hébergements et hôtels Malaisie

Il y en a pour tous les goûts et à tous les prix ! Les tarifs sont souvent plus élevés le week-end mais aussi les jours fériés et pendant les vacances scolaires. Inversement, ils se négocient en basse saison et plus encore si vous restez un petit moment (jusqu’à 50 %).
Enfin, un conseil : avant de passer par un central de réservation sur Internet, vérifiez directement les tarifs de l’hôtel sur son site.

Auberges de jeunesse, hostels et guesthouses

Vous trouverez un large éventail d’hébergements pour petits budgets. Le terme guesthouse désigne en général un petit hôtel façon pension de famille, aux tarifs le plus souvent fort abordables (genre 80-120 Rm pour 2).
Dans cette même catégorie, il y a aussi de plus en plus d’auberges de jeunesse ou hostels (surtout à Kuala Lumpur) proposant, comme ailleurs dans le monde, des dortoirs mais aussi des chambres privées, ces dernières n’étant en réalité pas toujours moins chères (ni moins bien d’ailleurs) que leur équivalent dans les petits hôtels.
Elles offrent aussi, bien sûr, des espaces communs avec cuisine (rarement très fonctionnelle, cela dit), divers services (wifi, ordis, laverie, activités, excursions, infos, etc.) et l’ambiance relax – propice aux rencontres – propre à ce genre d’endroits.
Aucune limite d’âge pour y séjourner. Rares sont celles (cela est vrai aussi pour les guesthouses) qui offrent le petit déjeuner.

Hôtels

Beaucoup d’hôtels en Malaisie sont tenus par des Chinois. Sans surprise, il y a un peu de tout à tous les prix, du plus simple au plus sophistiqué, mais en général, le standing est bon pour les tarifs pratiqués : à Kuala Lumpur par exemple, on trouve déjà des chambres très convenables, avec tout le confort de base (salle de bains, clim et TV), pour 100-150 Rm (environ 25-30 €), pour 2 personnes.
En dessous de ce prix, les piaules sont plutôt basiques, souvent sans fenêtre et parfois sans sanitaires privés.
En revanche, au-delà de 200 Rm (environ 45 €), on peut commencer à espérer trouver, outre un vrai petit luxe, du charme dans la déco et de très bonnes finitions. Certains établissements proposent aussi le petit déjeuner, en supplément ou inclus dans le prix de la chambre.

Resthouses

En malais : Ruma Rehat. Ce sont des sortes d'auberges pour voyageurs, implantées dans le pays par les colons anglais. Certaines sont gérées par l’État, d'autres sont devenues privées. Elles gardent un côté traditionnel plaisant, voire désuet, mais l'entretien peut y être aléatoire et le rapport qualité-prix n'est pas toujours au rendez-vous.
Elles sont souvent un peu excentrées et conviennent donc mieux aux routards véhiculés. Bien, parfois, si on voyage en famille, car les chambres sont en général spacieuses et l'environnement relativement verdoyant...

Chalets, bungalows, resorts

Vous rencontrerez ces établissements dans les zones côtières.

Les chalets se différencient peu des bungalows. Ils peuvent être en bois (plus agréables) ou en dur, et désignent même parfois des chambres d'hôtel tout à fait classiques alignées les unes à côté des autres... remplaçant d'anciens bungalows en bois. Plus confortable, mais beaucoup moins charmant.
On trouve parfois aussi des A-frame chalets, minuscules abris en bois à la forme triangulaire (en forme de A) : juste un toit sur la tête et des sanitaires communs à partager.
Les prix varient du simple au... décuple, en fonction du confort.

Quant au resort, c'est un sorte de minivillage de vacances, plus cher que la moyenne. Il en existe de super sur les îles, dans des cadres paradisiaques. On y trouve souvent des bungalows, un resto proposant des buffets et plein de services divers qui peuvent faire grimper l'addition. C'est le lieu idéal pour goûter un bon confort à un prix raisonnable.

Campings

Ils sont rares en Malaisie. Le camping sauvage est possible dans certaines zones isolées (îles, jungle) mais, sinon, il y a peu de terrains en tant que tels, hormis dans les parcs nationaux de Taman Negara Pahang et d’Endau Rompin. Les quelques autres qui existent sont souvent basiques et mal entretenus. Du coup, les inconvénients sont nombreux : bestioles désagréables, singes chapardeurs, chaleur, risque de se retrouver trempé après une grosse pluie, boue omniprésente...

À part ça, il arrive que des établissements hôteliers complets autorisent à camper dans leur jardin moyennant quelques ringgits pour l’accès à une douche commune.

Voyage Malaisie

Bons Plans Voyage Malaisie

Services voyage



Forum Malaisie

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Malaisie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Malaisie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Malaisie

Agenda Malaisie

Malaisie Les articles à lire