Carte d'identité Croatie

- Superficie : 56 594 km².
- Population : 4 290 000 habitants.
- Capitale : Zagreb (790 000 habitants).
- Monnaie : la kuna.
- Langue : croate.
- Régime parlementaire : démocratie parlementaire depuis 2000.
- Président de la République : Kolinda Grabar-Kitarović (élue en janvier 2015).
- Premier ministre : Andrej Plenković (depuis octobre 2016).
- Salaire mensuel moyen net : environ 750 €.

- Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : la basilique euphrasienne de Poreč, le parc national de Plitvice, le centre historique de Trogir et celui de Split, la cathédrale Saint-Jacques de Šibenik, la vieille ville de Dubrovnik et la plaine de Stari Grad à Hvar.
En 2016 sont venus s’ajouter 28 cimetières ou ensemble de tombes médiévales répartis sur quatre pays (dont la Croatie pour deux sites : Cista Velika et Dubravka).

Économie

La Croatie est depuis la fin de la guerre dans une longue période de transition. Après l'autogestion et l'économie planifiée, voici venu le temps du libéralisme et de l'Union européenne. Environ 14 % de chômage officiel en 2017, et une dette publique estimée à 84,2 % du PIB. La Croatie est loin d'avoir tous les indicateurs au vert, mais elle se rapproche petit à petit des standards de ses voisins d'Europe occidentale.
Mais la crise est passée par là : depuis 2009, la Croatie a connu 6 années de récession. Son activité économique s’est contractée de 12 %. Depuis 2015, le pays a retrouvé la croissance.

La Croatie a dû faire face, en moins de 20 ans, à un conflit armé sur son territoire, aux transformations dues à la fin du système d'autogestion (nombreuses privatisations) et à l'éclatement de l'espace économique yougoslave.

La Croatie est membre de la Communauté européenne depuis le 1er juillet 2013. Les citoyens de Croatie y ont vu un mariage de raison plus que d’amour : si l’appartenance à l’UE apparaît comme une promesse de développement, elle inquiète aussi en raison du grand nombre de contraintes à venir... L’économie croate, marquée par une productivité faible et un manque d’investisseurs étrangers, était fortement subventionnée, du moins soutenue par l’État, et Bruxelles ne tolère pas cela...
L’agriculture paie aussi un lourd tribut à la doxa européenne. Les subventions nationales ont été supprimées, sans que la politique agricole commune de l’UE ne vienne compenser le manque à gagner.
D’autre part, l’intégration européenne a rendu caducs les traités commerciaux régionaux passés avec les voisins de la Croatie, avec pour effet immédiat des exportations moins compétitives, en raison de l’application de nouveaux droits de douane.
Reste les fameux fonds structurels et autres aides, que l’Union est censée distribuer aux nouveaux entrants. Mais ces fonds ne sont versés qu’en cofinancement, l’État croate doit mettre la main à la poche. Mais, puisque Bruxelles exige de la Croatie qu’elle baisse ses dépenses, l’État n’investit pas, et les fonds européens restent bloqués.
De toute façon, pour recevoir des fonds, il faut maintenir son déficit public en dessous de 3 %. Or, celui de la Croatie avait dépassé cette limite en 2014 et 2015.

En 2014, la Croatie a donc été placée sous surveillance pour « déficit excessif » et se voit sommée d’accélérer le démantèlement de son État providence (assouplissement du marché du travail, réforme de la protection sociale et des retraites, etc.). Cette PDE (« procédure de déficit excessif ») a été levée en 2016.

Les dégâts de cette politique sont déjà nombreux. Ainsi, la plupart des chômeurs ne reçoivent pas d’indemnisation, ou alors celle-ci est très faible. Le retard de paiement des salaires et retraites est monnaie courante. Alors, on se débrouille en cumulant des petits boulots, souvent sur le marché parallèle.

En misant aussi sur le tourisme, qui est revenu au niveau d’avant guerre, avec bon an mal an environ 13-15 millions de touristes. Le tourisme compte désormais pour environ 20 % du PIB. Au hit-parade des nationalités, les touristes allemands (près d'un quart des touristes à eux seuls) devancent les Italiens, les Slovènes, les Autrichiens, les Tchèques, les Hongrois et les Français (environ 500 000).

Bons Plans Voyage Croatie

Services voyage



Forum Croatie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Croatie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Croatie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Croatie

Agenda Croatie

Croatie Les articles à lire