i

Visiter Louxor, Voyage Égypte

Activités à faire, lieux à voir - Tourisme Louxor, Vallée du Nil

À environ 720 km au sud du Caire, 70 km au sud de Qena et 262 km au nord d’Assouan. Ici, on bâtit Thèbes, la plus glorieuse des anciennes capitales de l’Égypte pharaonique, assoupie en bordure du Nil pendant de nombreux siècles. Depuis, les archéologues l’ont réveillée pour en faire, avec Le Caire, le site touristique le plus visité du pays... L’économie de la ville dépend à 85 % du tourisme.

Toutefois, cartes postales et objets de pacotille en tout genre que l’on tente de vous fourguer dans une atmosphère vite pesante ne doivent pas faire oublier les véritables richesses de Louxor : son temple fabuleux trônant en pleine ville et, à quelques kilomètres au nord, celui de Karnak, construction unique au monde dans son genre ; l’exploration des tombes royales de la Vallée des Rois sur la rive gauche, ultimes demeures des pharaons aux parements prestigieux ; sans compter d’inoubliables balades en felouque quand le soleil se couche sur le Nil...

Préparez votre voyage Égypte avec nos partenaires

FORMALITÉS

  • passeport
  • visa

DÉCALAGE HORAIRE

Non disponible

DURÉE DE VOL DIRECT

Entre 4h et 6h

Les derniers reportages sur le meilleur de Louxor

Les incontournables Louxor

Infos pratiques Égypte

Bons plans voyage

Croisière en dahabieh traditionnel sur le Nil
Croisière en dahabieh traditionnel sur le Nil
Naviguez sur l’un des plus anciens et des plus spectaculaires fleuves du monde tout en bénéficiant d’un service hôtelier à bord d'un voilier traditionnel égyptien.
Voir l'offre

Que découvrir à Louxor ?

Louxor est extrêmement riches, et regorge de trésors. Pour la découvrir au mieux, suivez nos coups de cœur :

  • Le temple de Louxor est entièrement dédié au dieu Amon. Sa construction fut entamée par Aménophis III (1400 av. J.-C.) et poursuivie par Ramsès II, qui y ajouta notamment 2 obélisques aux proportions parfaites, avant qu’Alexandre le Grand ne lui fasse subir quelques aménagements... Hiérarchiquement, on peut le considérer comme une dépendance du temple de Karnak, auquel il était relié par une allée des Sphinx (le dromos) longue de 2,5 km et servant aux processions. Le tout était bordé de pièces d’eau, de reposoirs et de jardins. Le projet « pharaonique » consistant à recréer la célèbre allée n’est toujours pas accessible. Les sphinx encore existants ont été restaurés, d’autres ont été retaillés dans la même pierre... 730 sculptures devraient, à terme, relier à nouveau les temples de Louxor et de Karnak.
  • Le musée de la Momification : Lumière tamisée et atmosphère étrange dans ce petit musée bien aménagé, où l’on découvre le processus complet de la momification, sous la férule impérieuse d’Anubis, le dieu à tête de chacal consacré à cette activité. D’abord, le long d’une rampe sur la gauche, une série de panneaux explicatifs bien détaillés, devant lesquels on vous invite à vous attarder. Noter les pleureuses, la pesée du cœur du défunt, etc. Ensuite, superbe collection d’objets archéologiques choisis. Momie et caisse du cercueil du grand prêtre d’Amon, Maseharti (XXIe dynastie). Encore pourvue de ses cheveux et de sa barbe, la dépouille momifiée offre les traits paisibles du repos éternel. Instruments chirurgicaux de l’époque (ciseaux, pinces, scalpels...), qui n’ont pas changé depuis l’Antiquité et qui attestent de la grande précision dans ces opérations. Animaux momifiés : chat, oie, babouin, crocodile, poisson, patte de chèvre (sic !), bélier à tête dorée... et même un bébé croco. Vitrine de produits employés pour la momification : résine, onguent, sel de natron, sciure, demi-crâne en coupe et bandelettes. Lit de momification. Jarres canopes en albâtre, destinées à contenir les viscères du mort après sa momification, barque de transport dans l’au-delà et enfin quelques sarcophages des prêtres d’Amon-Rê.
  • Promenade piétonne le long du Nil, une promenade bien agréable, sans voitures ni camions, à emprunter en fin d’après-midi lorsque le soleil se couche sur la rive opposée. 

Une fois que vous avez fini de la visiter, aventurez-vous dans ses environs

  • L’île aux Bananes : C’est le prétexte à une agréable promenade en felouque (s’il y a du vent !), ou en bateau à moteur. Partir si possible l’après-midi pour revenir au coucher du soleil. L’excursion dure environ 2h. Les felouques et bateaux motorisés partent de la berge face à l’office de tourisme. Les prix se font à la tête du client, alors groupez-vous pour y aller et marchandez âprement. Compter environ 200 LE maximum l’aller-retour (attente comprise). S’il n’y a pas de vent, après quelques minutes de navigation à la voile, votre felouque et quelques autres seront tirées par un remorqueur, c’est beaucoup moins rigolo... En fait, il s’agit d’une presqu’île. On peut donc aussi y aller à vélo. Pédaler en direction de l’Isis Hotel et continuer sur la grand-route à gauche. Au 3e virage, prendre un chemin à travers champs. Une fois sur place, c’est l’occasion de voir vivre la campagne égyptienne. Les fellahs sont aux champs. Ensuite, on s’enfonce dans la forêt de bananiers. Une promenade bien agréable.
  • Le marché aux animaux d’El-Hebel : Appelé à tort marché aux chameaux (il n’y en a pas ou alors 1 ou 2 égarés là par hasard). Parmi les vaches, ânes et chevaux, regardez comment s’effectuent les ventes et les marchandages. Une petite curiosité, sans plus, mais qui sort des sentiers touristiques.

Les événements Égypte

Forum Louxor

Photos Louxor

Félouque sur le Nil
Félouque sur le Nil

posté par Claude-ROUGERIE

Claude-ROUGERIE
Louxor
Louxor

posté par plm44

Ferry pour traverser le Nil
Ferry pour traverser le Nil

posté par oneveve

Louxor : à voir dans les environs