i

Visiter Casablanca, Voyage Maroc

Activités à faire, lieux à voir - Tourisme Casablanca, Côte atlantique

Véritable poumon économique du Maroc, vitrine pour les stylistes à la pointe de la mode et les artistes branchés, Casablanca cultive la tradition comme une parure à sa modernité. D’aucuns diront qu’il n’y a rien à voir ou presque... Allons donc ! C’est oublier la grande mosquée, mais aussi la médina étonnement tranquille, la corniche et ses restos élégants, l’intrigant quartier des Habous, le quartier chic du Maârif avec ses tours jumelles, ou encore l’hypercentre et ses immeubles Art déco (certes bien décatis) ; en bref, on est ici face à une mosaïque de cultures et d’influences qui ont fait de cet ancien repaire de pirates une ville résolument tournée vers l’avenir.

Ce qui frappe ici, c’est la diversité des mondes qui semblent s’opposer mais qui sont en fait très complémentaires. Casa fonctionne à 2 vitesses, un pied dans l’histoire, un autre bien ancré dans son siècle. Et c’est ce qui fait sa richesse. À bien des égards, elle mérite qu’on lui consacre un peu de temps. On y rencontre le Maroc d’aujourd’hui, sans fard et sans afféteries, la réalité d’un pays en mouvement.

Préparez votre voyage Maroc avec nos partenaires

FORMALITÉS

  • passeport

DÉCALAGE HORAIRE

-1h en été

DURÉE DE VOL DIRECT

Entre 3h et 4h

- Papiers (UE) : passeport valide au moins 3 mois à partir de la date d'entrée au Maroc.

- Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hapatite B) ;
  • hépatite A ;
  • pour des séjours prolongés ou effectués dans de mauvaises (voire très mauvaises) conditions d’hygiène alimentaire : fièvre typhoïde (éventuellement) ;
  • en cas de séjours ruraux prolongés : rage (très fortement recommandé).

- Meilleures saisons : le voyage est possible toute l’année ; l’idéal consiste à adapter la saison à la région. Toutefois, en dehors de la côte, le printemps est sans doute la meilleure période.

  • Pour les villes impériales (Marrakech, Fès, Meknès, Rabat) : au printemps et à l’automne.
  • Pour les régions sahariennes : entre octobre et février.

- Durée de vol direct : 3h15 pour Marrakech.

- Décalage horaire :

  • en hiver, pas de décalage horaire avec la France ;
  • en été, - 1h ; - 2h pendant le ramadan.

Infos pratiques Maroc

Bons plans voyage

Séjours sportif au Maroc
Séjours sportif au Maroc
Rendez-vous au pays des mille et une nuits! Vivez une aventure sportive entre montagnes, plages et oasis fabuleuses au cœur des dunes.
Voir l'offre

Les derniers reportages sur le meilleur de Casablanca

Les incontournables Casablanca

Questions fréquentes Casablanca

Votre séjour dans la ville de Casablanca sera bien chargé, les découvertes sont au rendez-vous. On vous livre une sélection de visites à privilégier durant vos vacances :

  • La mosquée Hassan-II : une visite à ne pas manquer, qui justifie à elle seule un passage à Casablanca ! D’autant que c’est l’une des rares mosquées du pays qui soient accessibles aux non-musulmans. Hassan II n’a pas fait dans la demi-mesure ! On dit en terre d’Islam que celui qui bâtit une mosquée de son vivant hérite d’une belle maison au paradis d’Allah... à condition de la construire sur ses fonds propres... Commencée en 1986, la mosquée Hassan-II a été inaugurée en 1993, sur un terrain gagné aux 2/3 sur la mer. Avec un minaret s’élevant à 200 m (ou 210...), ce n’est autre que l’édifice religieux le plus haut du monde. Elle fut réalisée par une petite entreprise française de travaux publics nommée... Bouygues. Ce bijou d’architecture islamique a aussi coûté une vraie fortune ! On avance le chiffre de 800 millions de dollars ! Le résultat est là, superbe ;
  • Le musée de la Fondation Abderrahman-Slaoui : très intéressant petit musée privé présentant sur 3 niveaux tous les objets d’art coups de cœur d’un grand collectionneur. Au rez-de-chaussée, organisé par petites sections, belle collection d’aiguières (carafes au long bec), ex-voto de poissons en argent, meubles marquetés, bijoux berbères, statuettes en ivoire ciselé, peintures de Majorelle, enluminures et miniatures persanes, vieilles affiches orientalistes, vêtements brodés, etc. À l’étage : les collections de verre, notamment de remarquables boîtes en cristal et argent. Étuis, tabatières, écrins... Au 2e étage, voir les séduisantes œuvres du peintre Mohammed ben Ali R’Bati (de Tanger, le 1er peintre figuratif marocain au début du XXe s). Également un café littéraire et des expos temporaires ;
  • La nouvelle médina ou le quartier des Habous : s’arrêter au passage devant la puissante masse de béton de l’église Notre-Dame-de-Lourdes , construite par un Français en 1953. À l’intérieur, série de vitraux couvrant plus de 800 m2. En suivant le boulevard Victor-Hugo qui longe le parc Murdoch, on aperçoit l’ancienne Mahakma du pacha (sur la droite), autrefois tribunal musulman et salon de réception du pacha de Casablanca. Autour de la place Moulay-Youssef, plantée de ficus, les arcades débordent d’objets d’artisanat. C’est ici que débute une balade différente, qui permet de tordre le cou aux idées reçues sur la ville, un petit tour dans la Casa d’antan. On continue vers le souk aux épices. Les Arabes furent en contact avec les régions productrices d’épices bien avant les Européens, du fait de l’expansion rapide de l’islam vers l’Asie puis vers l’Afrique ;
  • L’ancienne médina : une balade le nez en l’air, avec son enchevêtrement de ruelles piétonnes corsetées dans de sobres et robustes remparts datant du XVIe s, la médina offre un tout autre visage que le quartier Art déco voisin. Entrez-y par Bâb-Marrakech, puis perdez-vous tranquillement. Il est inutile d’y aller avant 10h car toutes les boutiques sont closes. Des centaines de petites échoppes vendent un peu toutes les mêmes choses, avec entrain et gentillesse, dans une médina proprette et presque bien léchée. Au marché, on vend des légumes présentés sur des charrettes ;
  • Le marché central : une belle occasion de s’extraire de la circulation automobile et de la pollution que ce marché en partie couvert ! Fleurs, fruits, légumes, épices, viandes, mais surtout poissons et crustacés dans la partie centrale, qu’on peut acheter et aller faire cuire dans l’un des petits restos voisins pour un prix modique. Entre les loups mouchetés, soles, solettes, rougets, pageots royaux et saint-pierre... on ne sait plus où donner de l’écaille.

Les événements Maroc

Forum Casablanca

Photos Casablanca

Marché du vieux centre de Casablanca
Marché du vieux centre de Casablanca

posté par Mickaëljordan38

Mickaëljordan38
Mosquée Hassan II
Mosquée Hassan II

posté par Alan Auffret

Casablanca
Casablanca

posté par sarah-voyages

Réflexion sous la mosquée
Réflexion sous la mosquée

posté par Émilie Gadbois

Casablanca : à voir dans les environs