Pays-Bas Moulins Tulipes
i

Traditions et coutumes Pays-Bas

Faïence de Delft

Faïence de Delft
i

Delft est connue dans le monde entier pour sa production de faïence bleue. D'ailleurs, ne parle-t-on pas du bleu de Delft ? Et pourtant, en visitant musées et ateliers, on est frappé par la grande variété de couleurs : blanc, vert, jaune et même noir...
L'essor de Delft date de la fin du XVIe siècle, au moment du déclin des brasseries locales. À l'origine, la venue d'émigrés italiens importateurs de majoliques aux motifs Renaissance, ornés de fleurs ou d'oiseaux, développe cette activité. Mais c'est l'arrivée de la faïence chinoise, moins chère à la fabrication que la porcelaine, qui influence les fabricants locaux dans la confection de pièces d'un blanc lumineux à décor chinois de couleur bleue.
Assiettes, plats, vases et carreaux se parent alors de scènes de genre ou d'illustrations bibliques qui font la renommée de la ville.

Fleurs

Tulipes Parc du Keukenhof
i

Tout a commencé au XVIIe siècle lorsque les jeunes Pays-Bas se sont entichés des tulipes. La richesse de ses couleurs et la distinction de ses formes séduisirent les Hollandais qui se mirent à spéculer sur sa valeur. Aussitôt, on vit le prix des bulbes atteindre des sommets extravagants. Les autorités se virent obligées d'intervenir, et le marché des bulbes reprit des cours acceptables. Les économistes considèrent de nos jours que cet épisode constitua la 1re bulle financière de l’Histoire.

endant le terrible hiver de famine 1944-1945, les oignons de tulipe servirent d'aliment pour nourrir les enfants de La Haye et d'Amsterdam.

Aujourd'hui, la culture de la tulipe couvre plus de 3 000 ha dans la région de Haarlem, pour le plus grand plaisir des visiteurs.
Mais rappelons quand même que la meilleure période pour les tulipes s'étend du 15 avril au 15 mai, pour les narcisses du 1er au 15 avril et pour les jacinthes de mi-avril à fin avril. La Hollande se transforme en bouquets éclatants. Et toutes les nuances, les plus subtiles, les plus délicates se retrouvent dans ces immenses tapis de tulipes qu'un ciel de printemps modifie au gré de ses caprices...

Où voir des fleurs aux Pays-Bas ?

Les amoureux de la beauté sont nombreux à se retrouver dans les champs de tulipes en fleur, entre Leiden et Haarlem ! Autour des villes de Rijnsburg, Warmond, Katwijk, Noordwijk Binnen, Sassenheim, une immense armée florale monte une garde pacifique.

Dans la région de Lisse, il y a une trentaine d'hectares de parcs fleuris. Parmi eux, Keukenhof, Hillegom, De Zilk, Vogelenzang, Bennebroek... D'immenses champs de fleurs qui viennent jusqu'à la côte. Cela est si vrai que la ville côtière de Den Helder est la citadelle avancée de la plus grande région de fleurs : crocus, narcisses, jacinthes, tulipes, à vous de composer votre bouquet !

Ici, la culture des fleurs à bulbes est tellement importante qu'on lui a consacré... un musée. Il se trouve à Limmen.
Si vous aimez les îles, si vous aimez les fleurs, allez à Texel. Cette île, qui se situe à 20 mn de Den Helder, possède également une plage magnifique, des forêts ombreuses, un village pittoresque.

Dans les nouveaux polders du Sud-Flevoland, à partir de mi-mai, ce sont les champs de colza qui dérouleront pour vous leur jaune profond, d'une brillance dorée presque insoutenable. Une route les traverse et vous conduit à Lelystad. Dans cette ville d'architecture moderne se trouve un formidable centre d'information sur les polders. Les polders, ça ne se décrit pas, ça se vit ! C'est la plus fantastique victoire de l'homme sur la mer. Des forêts, des lacs, une faune et une flore ont remplacé les vagues.

Traditions, us et coutumes

- À la pause de midi, la boisson qui accompagne le casse-croûte rapide sera le plus souvent un verre de lait !

- Le dîner se prend d’ordinaire vers 18h. Recevoir une invitation pour 19h signifie qu’on partagera un pousse-café.

- Aucun Néerlandais ne se risquerait à fixer une ampoule rouge au-dessus de sa porte, puisque cette enseigne indique la présence d’une dame qui vend ses charmes.

- Les rideaux des fenêtres des maisons sont constamment grands ouverts sur l’intérieur, la mentalité calviniste considère que le citoyen honnête n’a rien à cacher.
À Amsterdam, une armée de laveurs de carreaux parcourt la ville afin de rendre les vitres les plus transparentes possible. Le monde néerlandais est un monde de maisons bien rangées à l’intérieur. Une maison mal tenue est synonyme de désordre et/ou de moralité dangereuse.

- La nudité est loin d’être un tabou : les douches des salles de sport et les saunas sont mixtes, même dans les collèges. Sur la plage, il n’est pas nécessaire de se tortiller pour enfiler son maillot. On voit souvent des gens « qui ont oublié leur maillot » et personne ne s’en offusque.

- Le Hollandais possède plusieurs vélos : celui de tous les jours, souvent vieux et rouillé, et celui des grandes occasions bichonné et souvent customisé, et enfin, pour chacun, deux cadenas ; le vol de vélo étant un sport national.

Préparez votre voyage aux Pays-Bas avec nos partenaires

Les idées Week-ends, les derniers reportages aux Pays-Bas

Infos pratiques Pays-Bas

Bons plans voyage

Réservez votre hébergement de cet été
Réservez votre hébergement de cet été
Il est encore temps de réserver votre hébergement pour cet été. Découvrez la sélection de notre partenaire Booking.com
Voir l'offre

Les événements Pays-Bas

Photos Pays-Bas

Quand la route court sur la mer
Quand la route court sur la mer

posté par Christiane-Mees

Christiane-Mees
Champs de tulipes à Keukenhof
Champs de tulipes à Keukenhof

posté par PeterBaas

PeterBaas
Beauté d'Edam
Beauté d'Edam

posté par claire91

claire91