Bangkok, les coups de cœur de Jean-Philippe Damiani

Temple Wat Arun © sahachat - Fotolia

Jean-Philippe

Jean-Philippe Damiani, rédacteur en chef de routard.com, rentre de Bangkok. Voici ses coups de cœur dans la « Cité des Anges », capitale de la Thaïlande et l’une des plus grandes métropoles d’Asie.

Enfant, à Marseille, Jean-Philippe rêvait déjà d’ailleurs en regardant les bateaux accoster ou quitter le port de la Joliette. Après avoir jeté quelque temps son ancre dans l’océan Indien et sur les rives du Saint-Laurent, il a rejoint l’équipe de routard.com pour continuer le voyage. Depuis une dizaine d’années, il y partage ses découvertes et ses coups de cœur avec enthousiasme … et pas seulement virtuellement !

Ton site coup de cœur à Bangkok ?

Ton site coup de cœur à Bangkok ?
Chao Praya © tawanlubfah - Adobe Stock

Le fleuve Chao Phraya ! Je ne m’en lasse pas. À chaque visite de Bangkok, je prends au moins une fois l’une des navettes qui remontent le fleuve. De véritables autobus flottants utilisés aussi bien par les touristes que par les Bangkokiens.

Le Chao Phraya, en journée, c’est un ballet nautique incessant de navettes, ferries, long-tail boats traditionnels, péniches transportant des marchandises… C’est aussi, et de loin, la plus belle « avenue » de Bangkok, puisqu’il donne à voir, sur ses rives, les monuments emblématiques de la capitale, comme le splendide Wat Arun, icône de Bangkok, ou le Wat Phra Kaeo. Mais aussi, du côté de Saphan Taksin, les rutilants buildings du quartier des affaires et des grands hôtels, ou encore les demeures anciennes de Rattanakosin, les maisons en bois sur pilotis du côté de Chinatown

C’est un régal toujours renouvelé de regarder la vie qui va, sur et au bord du fleuve. Un vrai théâtre humain qui n’a rien à envier aux rues de Bangkok, particulièrement animées elles aussi !

On peut aussi continuer la balade sur les khlongs dans le quartier populaire de Thonburi en louant un long tail boat. Un tout autre visage de Bangkok, plus populaire aussi, avec des maisons en bois sur pilotis, des bicoques bringuebalantes au toit de tôle, mais aussi des demeures en teck, des temples de poche, des petits marchés flottants…

Tes meilleurs hôtels ?

Tes meilleurs hôtels ?
Praya Palazzo © Jean-Philippe Damiani

Là encore, je reste sur le fleuve ! Avec, sur la rive opposée  au temple Wat Arun, deux belles adresses de charme, pas loin de Chinatown et de Wat Pho : Arun Residence et Sala Arun, qui se trouvent dans de coquettes maisons traditionnelles sino-portugaises. Leur atout : les chambres avec vue sur le fleuve et le temple. D’ailleurs, si on n’y dort pas (car c’est souvent complet), on peut venir y prendre un verre le soir (ou dîner) pour admirer le Wat Arun illuminé. Idéal pour un rendez-vous romantique. 

Autre adresse de charme, dans un genre plus vintage et désuet, le Praya Palazzo, un ancien hôtel particulier, construit au début du 20siècle dans le style des villas Renaissance italiennes. Transformé en boutique-hôtel, il se trouve sur les rives du Chao Phraya, du côté de Thonburi, accessible uniquement par bateau ( eh oui !), depuis le quai de Phra Athit. On y est parfaitement au calme, un peu hors du temps…

Enfin, pour les petits budgets et toujours au bord du Chao Phraya, la maison en teck de Kaloang Home ne manque pas de charme. Un peu excentrée, elle se trouve dans le quartier tranquille de Thewet, juste au nord de Rattanakosin (quartier du Grand Palais).

Des restos que tu recommandes particulièrement ?

Des restos que tu recommandes particulièrement ?
© At-Ta-Rote

Difficile de faire un choix tant Bangkok regorge d’endroits où bien manger, de la cuisine de rue aux restos étoilés régulièrement classés parmi les meilleurs d’Asie…

Parmi mes coups de cœur persos,  il y a Gedhawa, dans le quartier de Sukhumvit, une petite perle cachée dans une ruelle. La carte, - en fait un livre avec des dizaines de pages -, est une véritable encyclopédie de la gastronomie thaïe, avec une préférence pour la cuisine du Nord (ma préférée, ça tombe bien). Si on aime la cuisine du Nord-Est (Isan), il faut aller à North East, un resto populaire, presqu’une cantine, près de Silom face au parc Lumphini. C’est bon, pas cher, copieux. Une excellente adresse.

Toujours à Sukhumvit, j’aime beaucoup At-Ta-Rote, ma dernière découverte, qui a ouvert l’an dernier, dans un genre plus chic et  raffiné. Dans la décoration, tout d'abord, qui mêle harmonieusement le mobilier vintage aux touches design. Et puis, dans l'assiette, où on retrouve les grands classiques thaïs attendus (curries, pad thaï…), mais aussi des recettes traditionnelles parfois oubliées, revisitées avec soin et créativité.

Enfin, une adresse indémodable pour finir, à la qualité de la cuisine constante et aux portions généreuses : Harmonique, à Bangrak, pas loin de l’ambassade de France. Mention spéciale pour le décor vintage et l’accueil adorable !

Des activités à faire absolument ?

Des activités à faire absolument ?
Marché aux fleurs @ Jean-Philippe Damiani

Les marchés ! Un régal et il y en a pour tous les goûts. Pas besoin d’être accro au shopping pour y aller. Les marchés de Bangkok sont avant tout des lieux de vie, où l’on passe des heures à observer les gens, les objets, les stands de street food, et où l’on ne cesse de s’étonner, de faire des découvertes.

Il y bien sûr le célèbre marché de Chatuchak, l’un des plus grands du monde, avec plus de 15 000 magasins et stands, et Chinatown avec ses ruelles grouillantes de monde, où s’entassent les stands, les boutiques, les gargotes fumantes, débordant d’objets de toutes sortes et de victuailles en tout genre. A visiter aussi,  le marché alimentaire Talad Trok Mo et le marché aux fleurs du Pak Khlong où l’on peut admirer la dextérité des fleuristes sculptant des fleurs de lotus. Dans un genre plus moderne, il faut aller jeter un coup d’œil au MBK, le mall le plus authentique du quartier de Siam Square, surtout pour ses rayons consacrés aux gadgets high tech et à la bijouterie. D’authentiques souks climatisés où l’on peut faire d’excellentes affaires.

Sinon, une autre activité à recommander, c’est d’aller prendre un verre au moins une fois (car ce n’est pas donné) sur l’un des bars rooftops de la ville. Perché à une soixantaine d’étages de hauteur en moyenne, on a une vue panoramique à 360° sur Bangkok. Au coucher de soleil ou avec les lumières de la nuit, c’est à couper le souffle ! Parmi les meilleurs, on peut citer le Moon @ Vertigo, le Red Sky, le Park Society ou le bar perché spectaculaire de Long Table, à la superbe déco design.

Enfin, il faut bien entendu tester une fois un vrai massage thaï à l'huile ou juste un massage de pied, c'est très relaxant !

Un coin secret à découvrir ?

Un coin secret à découvrir ?
Piste cyclable à Bang Kachao © tumteerasak - Adobe Stock

Une jungle en plein cœur de Bangkok, eh oui !  C'est Bang Kachao, un territoire  vierge d’une dizaine de km2, qui s’étend, au sud de Sukhumvit, dans une boucle du Chao Phraya. Vu d’avion, on le repère facilement : c’est l’unique endroit de Bangkok dépourvu de construction, formant un îlot vert dans l’océan de béton. On s’y rend en bateau, via les embarcadères de Khlong Toei ou du temple Bang Naa Nok. Sur place, on peut louer un vélo à l’embarcadère pour sillonner la forêt, en utilisant la piste aménagée à quelques centimètres au-dessus de la végétation.

On y trouve le marché semi-flottant de Bang Nam Peung (très typique et pas du tout touristique comme la plupart des marchés flottants aujourd'hui) , un parc botanique et même un hôtel où on peut dormir dans la canopée des arbres : le Bangkok Tree House. Le plus étonnant, c’est qu’on a l’impression d’être loin de tout, alors que Bang Kachao est totalement enclavé dans la métropole !

Une autre excursion sympa : l’île de Ko Kret, qui est accessible en prenant le bateau jusqu’à Nonthaburi ou en taxi. Elle est habitée majoritairement par les Môn, un peuple originaire du Myanmar, dont les artisans sont réputés pour leur poterie. Un petit marché local permet d’en ramener chez soi.

Enfin, à Bangkok, quelques vestiges du vieux Siam subsistent au coeur des quartiers ultra modernes, comme à Silom, Sukhumvit et près de Baiyoke. Ces endroits, qui semblent hors du temps, sont souvent de vrais petits bijoux architecturaux, comme les pavillons thaïs traditionnels du Suan Pakkad Palace ou ceux du Kukrit's Heritage Home près de Silom. C'est très agréable de s'y réfugier loin de l'agitation de la métropole. Les visiter permet de se faire une idée du Bangkok d'antan.

Les adresses de Jean-Philippe

- Arun Residence : 36-38 Soi Pratu Nokyung sur Maharat Road. Doubles à partir de 3 200 bahts (80 €)

- Kaloang Home : 2 Sri Ayudhaya Rd, Dusit. Doubles à partir de 825 bahts (21 €).

- Praya Palazzo : Doubles à partir de 3 700 bahts (95 €) . 

- Harmonique : Charoen Krung, soi 34. Tlj sf dim 11 h-22 h. Compter 250-350 bahts (7,5-10 €)

- Northeast Restaurant : Rama IV/Soi Sala Daeng 1. Plats 60-180 bahts (1,5-4,5 €).

- At-Ta-Rote : 59/3 Sukhumvit 39 (Promphong). Tlj 11h30-22h. Compter 800 bahts (23 €)  environ pour un repas. 

- Gedhawa : 24, Sukhumvit Soi 35.  Service 11 h-14 h et 17 h-22 h, fermé le lundi. Compter 500 bahts le repas.

- Moon Bar @ Vertigo : Banyan Tree 21 S Sathorn Rd.

- Long Table : 48 Column Tower 25th floor, Sukhumvit Soi 16.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Thaïlande Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage