Les Grands Sites de France

Montagne Sainte-Victoire © ©Marina - stock.adobe.com

Des paysages époustouflants de beauté, c’est ce qui caractérise en premier lieu les Grands Sites de France.

Créé en 2000, ce label est attribué par l'État selon des critères très exigeants. Il couronne les efforts exercés par des collectivités locales afin de mettre en valeur leur patrimoine.

La démarche de celles-ci est volontaire. Elle consiste à préserver des paysages et ce qui s’y trouve, tout en favorisant leur visite – notamment en validant des « Escapade nature sans voiture » proposées sur place. Selon les principes du développement durable, l’accueil du public est maîtrisé, les services et produits locaux proposés sont sélectionnés pour leur qualité.

Les Grands Sites de France correspondent à des lieux de très grande notoriété, populaires auprès des visiteurs et engagés dans une démarche de qualité.

Le processus pour décrocher le label est assez long, ce qui garantit son sérieux. À ce jour, 21 sites en sont dotés, tandis que 26 autres membres de ce club d’élite sont en passe de l’obtenir.

En tout, 47 paysages exceptionnels sont à découvrir à travers la France, dans les meilleures conditions. On vous présente les 21 Grands Sites labellisés ci-dessous.

 

Les Deux Caps, Blanc-Nez et Gris-Nez (Pas-de-Calais)

Les Deux Caps, Blanc-Nez et Gris-Nez (Pas-de-Calais)
© Eric Desaunois - Grand Site de France

À proximité de Calais, la baie de Wissant est gardée par deux caps, le cap Blanc-Nez (134 m de haut) et le cap Gris-Nez (45 m).

Le premier doit son nom à la craie dont il est fait, le second au grès qui domine sa composition géologique. Entre ces deux majestueuses falaises, on découvre sur 23 km une succession de paysages remarquables : des sculptures dans la roche réalisées par l’érosion, un littoral sauvage (dunes, plages, rivières qui se jettent dans la mer…) où abondent des plantes et animaux protégés (oiseaux, phoques, insectes…), des villages à l’architecture diversifiée (villas…), des vallons champêtres, des sites où souffle le vent de l’Histoire…

Labellisé Grand Site de France en 2011. www.terredes2capstourisme.fr

Baie de Somme (Somme)

Baie de Somme (Somme)
© Baie Attitude - SMBS-GLP - Grand Site de France

L’estuaire que forme la rivière Somme en se jetant dans la Manche est l’un des plus importants sites naturels de France.

Très protégés, les plages, dunes, marais, falaises ou prés de la baie de Somme sont autant de points d’accueil, aussi bien pour les oiseaux sauvages que pour les humains. Les balades à travers cette vaste réserve sont innombrables, que ce soit à pied, à vélo, en canoë ou autre embarcation.

Comptant en tout 75 km de côtes, la baie de Somme est également émaillée de villages, ports, villas, chapelles, etc.

Labellisé Grand Site de France en 2011. www.grandsitebaiedesomme.fr

Cap d'Erquy – Cap Fréhel (Côtes d'Armor)

Cap d'Erquy – Cap Fréhel (Côtes d'Armor)
Cap Fréhel © jahbalaha - Adobe Stock

Hautes de 70 m, les falaises de schiste et de grès rose du cap Fréhel s’élèvent à pic face à la Manche - de nombreux oiseaux marins s’abritent ici dans les anfractuosités de la roche. En surface, on parcourt des landes couvertes d’ajoncs et de bruyères, en admirant un phare (103 m) et le fort de La Latte (14e-17e siècles) qui surplombe la mer.

Face à une mer émeraude, les falaises de grès rose du cap d’Erquy sont également couvertes de landes sauvages aux couleurs évoluant au fil des saisons, jaune des fleurs d’ajonc au printemps, puis violet des bruyères en été. 

Entre ces deux merveilles de la côte bretonne donnant sur la Manche, on peut randonner tout en faisant des haltes pour admirer le paysage ou se prélasser sur une plage.

Labelisé Grand Site en 2019 www.grandsite-capserquyfrehel.com

Pointe du Raz en Cap Sizun (Finistère)

Pointe du Raz en Cap Sizun (Finistère)
© Pointe du Raz en Cap-Sizun – Grand Site de France

Ici, c’est la fin du monde ! Pas de panique, vous ne craignez rien, mis à part d’être estomaqué par ce site qui se trouve le plus à l’ouest du territoire français continental.

Le Cap Sizun s’étire en fendant les eaux de l’océan Atlantique jusqu’à la Pointe du Raz, un éperon granitique spectaculaire. Mais cette star ne doit surtout pas vous empêcher d’admirer les autres attraits de la côte qui part de la Pointe du Millier au nord, jusqu’à l’anse du Loch, au sud.

Des sentiers (rando, VTT, cheval) permettent de découvrir une nature sauvage du côté de la baie des Trépassés (plage, dunes) ou de la haute Pointe du Van, qui est agrémentée d’une chapelle isolée. Omniprésentes, les landes vous invitent à vous aventurer à l’intérieur des terres.

Labellisé Grand Site de France en 2004.  www.pointeduraz.com

Dunes sauvages de Gâvres à Quiberon (Morbihan)

Dunes sauvages de Gâvres à Quiberon (Morbihan)
© Loic Kersuzan - Morbihan Tourisme

Les Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon s’étendent sur une trentaine de kilomètres sans aucune urbanisation. C’est le plus vaste espace naturel du littoral breton et le plus grand massif dunaire de Bretagne.

Le site abrite de riches écosystèmes de faune et flore, dont près de 700 espèces végétales - 80 protégées -, soit plus du tiers de la flore armoricaine.

Le site regroupe sept communes : Gâvres, Plouhinec, Etel, Erdeven, Plouharnel, Saint-Pierre Quiberon et Quiberon. De la presqu’île de Quiberon à Erdeven, il se découvre à pied ou à vélo en sillonnant la  voie verte, le GR34 ou les sentiers côtiers.

Site labellisé en 2018. gavres-quiberon.fr

Marais Poitevin (Deux-Sèvres, Vendée, Charente-Maritime)

Marais Poitevin (Deux-Sèvres, Vendée, Charente-Maritime)
© Pierre Le Douaron - Grand Site de France

À cheval sur trois départements, le Marais poitevin est une vaste zone naturelle qui est subdivisée en plusieurs entités distinctes.

Il y a les « milieux littoraux », bordés par l’océan Atlantique, les « îlots calcaires internes » qui sont d’anciennes îles, ainsi que trois types de marais : « desséchés », que n’atteignent pas les inondations, « intermédiaires », partiellement inondés, et enfin les « mouillés » (32 200 hectares). Ce sont ces derniers qui sont labellisés Grand Site de France.

Soumis aux effets des crues et des pluies, ils offrent des paysages de voies d’eau environnées de prairies et de plantations d’arbres qui en font un labyrinthe dans lequel on apprécie de « se perdre » à bord d’embarcations adaptées. Surnommée « Venise Verte », cette partie du Marais poitevin est authentiquement enchanteresse.

Labellisé Grand Site de France en 2010.www.parc-marais-poitevin.fr

Estuaire de la Charente – Arsenal de Rochefort (Charente-Maritime)

Estuaire de la Charente – Arsenal de Rochefort (Charente-Maritime)
© jujud3100 - stock.adobe.com

La Charente prend des airs de fleuve quand elle se jette dans l’Atlantique. Avant son embouchure, cette rivière traverse des paysages de marais où abondent des oiseaux, et offre notamment la vue sur un arsenal construit sous Louis XIV.

L'Estuaire de la Charente, Arsenal de Rochefort, s'étendant sur 34 500 ha et 15 communes (55 000 habitants) en Charente-Maritime, se distingue par ses paysages de marais, d'îles, d'estran et de terres agricoles ainsi que son patrimoine bâti exceptionnel.

Jalonné par plus de 300 km de sentiers pédestres et cyclistes, le site se découvre à pied ou à vélo, mais aussi en kayak, paddle ou voilier.

Labellisé Grand Site de France en 2020. www.rochefort-ocean.com

Vallée de la Vézère (Dordogne)

Vallée de la Vézère (Dordogne)
© lamio - stock.adobe.com

Située au sud est du département de la Dordogne, au cœur du Périgord Noir, la vallée de la Vézère est celle de l’homme de Cro-Magnon. Vous y trouverez des grottes préhistoriques ornées, la réplique de Lascaux, de superbes villages, une gastronomie à se damner, des paysages dominés par de petites falaises que traverse la Vézère…

Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour 15 de ces grottes et gisements préhistoriques (dont la célèbre grotte de Lascaux), la Vallée de la Vézère accueille près d'un million de visiteurs par an.

Labellisée Grand Site de France en 2020. www.sarlat-tourisme.com

Puy Mary – Volcan du Cantal (Cantal)

Puy Mary – Volcan du Cantal (Cantal)
SMPM - Les Nouveaux Films - Grand Site de France

Le massif cantalien présente un diamètre de 70 km et couvre une superficie de 2 700 km² ! C’est en fait un seul stratovolcan hérissé de divers sommets, dont le Puy Mary (1 783 m). Tout en haut de ce dernier, un panorama à 360° révèle le dessin en étoile que forment sept vallées.

Les reliefs à travers lesquels on se balade offrent des paysages changeants : prairies, vieilles fermes, burons (bâtisses consacrées à la fabrication de fromages en été), villages, flancs de montagne boisés ou rocheux où évoluent chamois, mouflons et marmottes… À faire : rando, VTT, parapente, escalade, pêche, sports d’hiver…

Labellisé Grand Site de France en 2012. www.puymary.fr

Puy de Dôme (Puy-de-Dôme)

Puy de Dôme (Puy-de-Dôme)
© Carlos Da Costa - Grand Site de France

Situé à 1 465 m, le plus célèbre des volcans d’Auvergne, qui a donné son nom au département, offre des points de vue panoramiques incomparables sur la région. Outre des équipements favorisant l’accueil des visiteurs, on y trouve les vestiges d’un temple gallo-romain dédié à Mercure, un observatoire météo et un pylône de télécommunications. C’est un spot apprécié des adeptes du parapente.

Labellisé Grand Site de France en 2008. www.planetepuydedome.com

Solutré – Pouilly – Vergisson (Saône-et-Loire)

Solutré – Pouilly – Vergisson (Saône-et-Loire)
© Jean-Pierre Eschmann - Grand Site de France

Distantes de deux kilomètres, les roches de Solutré (492 m) et de Vergisson (485 m), situées en Saône-et-Loire, sont des falaises de calcaire singulières qui s’élèvent au-dessus de paysages harmonieux constitués de villages, de forêts, de bocages et de vignes : c’est la région des vins de Pouilly-Fuissé, Saint-Véran et Mâcon-Villages.

L’ascension de l’éperon de Solutré (qu’appréciait feu François Mitterrand) est une balade immanquable. On y observe une flore et une faune spécifiques et on songe ici au passé préhistorique de ce site qu’évoque un musée.

Labellisé Grand Site de France en 2013. www.solutre.com

Bibracte – Mont Beuvray (Saône-et-Loire)

Bibracte – Mont Beuvray (Saône-et-Loire)
© Bourgogne Live - Aurélien Ibanez - Grand Site de France

À la fois fleuron du massif du Morvan et site historique majeur, le mont Beuvray (821 m) offre un magnifique paysage forestier, un sommet dégagé d’où l’on a des vues panoramiques sur la région et un parc archéologique. Celui-ci se constitue des vestiges de Bibracte, un oppidum fortifié par les Gaulois au 1er s avant J.-C.

C’est là que Vercingétorix fut nommé chef de la coalition qui s’opposa aux forces romaines de Jules César, lequel, après sa victoire, s’installa ici pour finir d’écrire ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. Sur place, un musée raconte tout cela et présente le travail des archéologues.

Labellisé Grand Site de France en 2007.   www.bibracte.fr

Aven d'Orgnac (Ardèche)

Aven d'Orgnac (Ardèche)
© JM. André - Grand Site de France

L’aven d’Orgnac est un abîme creusé dans la roche du plateau calcaire des Gorges de l'Ardèche. Il se constitue de trois grandes salles souterraines ornées de stalagtites, stalagmites et autres concrétions dont les formes sont spectaculaires. Ici, on a l’impression de voir des palmiers, là une pile d’assiettes ou des draperies… La nature sait être pleine de fantaisie !

En surface, des sentiers de randonnée permettent de découvrir des paysages de garrigue et des bois. Sur place encore, une Cité de la Préhistoire vous fait remonter le temps en évoquant la vie des premiers hommes de la région, du Paléolithique à l’Antiquité gauloise. Activités de spéléologie proposées.

Labellisé Grand Site de France en 2004. www.orgnac.com

Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône)

Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône)
© GSSV - G. Flayols - Grand Site de France

La Sainte-Victoire, qui s’élève non loin d'Aix-en-Provence, a été rendue célèbre par les tableaux de Paul Cézanne. Long de 18 km et large de 5 km, ce massif semble former une barrière rocheuse dont le plus haut sommet est le pic des Mouches (1 011 m). Sa disposition lui permet d’offrir une face nord alpine et une face sud méditerranéenne.

À voir : bories, vestiges d’aqueducs romains, opiddums, chapelles ou encore la Croix de Provence (18 m) plantée à 946 m d’altitude. Cette installation du 19e siècle se trouve en surplomb d’un prieuré du 17e. Activités : randonnée pédestre, VTT, escalade, parapente…

Labellisé Grand Site de France en 2004. www.grandsitesaintevictoire.com

Camargue gardoise (Gard)

Camargue gardoise (Gard)
S. Baudouin - SMCG - Grand Site de France

Les eaux de la Méditerranée voisinent celles du Rhône en Camargue gardoise : ce vaste site est couvert d’une multitude de lagunes et d’étangs qui abritent quantité d’oiseaux – dont le fameux flamant rose –, de poissons et autres animaux aquatiques.

On y trouve aussi des prairies humides où poussent de nombreuses plantes sauvages, ainsi que des massifs dunaires et des plages bordant le golfe du Lion, ou encore des salines. Ici et là, on voit paître des taureaux et des chevaux en semi-liberté.

Cet exceptionnel territoire, appelé aussi Petite Camargue et où s’élève la cité d’Aigues-Mortes, se découvre de nombreuses façons.

Labellisé Grand Site de France en 2014. www.camarguegardoise.com

Pont du Gard (Gard)

Pont du Gard (Gard)
EPCC Pont du Gard - B. Liégeois - Grand Site de France

Chef-d’œuvre de l’architecture antique, cet aqueduc romain date du 1er siècle. Admirablement conservé, le Pont du Gard fait courir les foules. On peut se baigner sur place dans le Gardon et partir à la découverte d’une nature extrêmement riche à travers la garrigue ou les forêts de chênes verts environnantes, ou encore visiter un musée consacré au monument et à l’histoire du lieu.

Labellisé Grand Site de France en 2004. www.pontdugard.fr

Cirque de Navacelles (Hérault)

Cirque de Navacelles (Hérault)
© Fred Marie - stock.adobe.com

Niché dans des gorges qui traversent des causses, le Cirque de Navacelles (Hérault) est un ancien méandre de la Vis, dont l’eau coule ici en une cascade de 8 m de haut. Elle a cédé sa place sur le site à une prairie fertile au centre de laquelle s'élève le Rocher de la Vierge…

Le cirque de Navacelles, situé entre causse du Larzac et causse de Blandas, est large de 1,4 km et profond de 300 m. 

Deux panoramas à couper le souffle se font face de part et d’autre du cirque : ceux du belvédère de la Baume Auriol, côté Hérault, et du belvédère de Blandas, côté Gard.

Labellisé Grand Site de France en 2017 www.cirquenavacelles.com

Gorges de l'Hérault (Hérault)

Gorges de l'Hérault (Hérault)
OTI Saint Guilhem Vallée de l’Hérault – Benoit Piquart - Grand Site de France

Saint-Guilhem-le-Désert est un sublime village surmonté de hautes falaises. On s’y balade dans des ruelles en admirant l’architecture de ses maisons, ainsi que celle de l’abbaye romane de Gellone. Tout près se trouve le Pont du Diable (11e s) et une plage et où l’on peut faire du canoë.

On est ici dans les gorges de l’Hérault, rivière présentant une végétation et une faune remarquables. Les espèces rares y abondent. Tout autour, au gré de collines, il y a des vignes, des oliveraies, des châteaux, des dolmens et menhirs…

Labellisé Grand Site de France en 2010. www.saintguilhem-valleeherault.fr

Massif du Canigó (Pyrénées-Orientales)

Massif du Canigó (Pyrénées-Orientales)
© Grand Site de France

Emblème de la Catalogne française, ce massif appelé également Canigou – le pic qui porte ce nom s’élève à 2 784 m – présente des paysages d’une grande variété car il se divise en deux parties, méditerranéenne et « alpine ».

Les routes et chemins qui le traversent offrent quantité de points de vue d’une beauté à couper le souffle.

Labellisé Grand Site de France en 2012. www.canigo-grandsite.fr

Conca d'Orú, vignoble de Patrimonio - golfe de Saint-Florent (Corse)

Conca d'Orú, vignoble de Patrimonio - golfe de Saint-Florent (Corse)
Vignoble de Patrimonio ©LaSu - stock.adobe.com

Situé sur la côte ouest de la Haute-Corse, la vallée de la Conca d’Oro, déploie de superbes paysages entre villages bâtis sur les hauteurs, au coeur d'un ensemble de vignobles. Les six collines successives du Mont Sant’Angelo comportent trois "passes" avec des vues sur la mer et le golfe de Saint-Florent.

Le vignoble et son bâti reflète l'art de la viticulture et la culture vigneronne corses présentes depuis l'Antiquité. C'est ici que l'on produit parmi les meilleurs vins de l'île de Beauté.

Site labellisé en 2017 grand-site-concadoru.fr

Îles Sanguinaires – Pointe de la Parata (Corse)

Îles Sanguinaires – Pointe de la Parata (Corse)
Îles Sanguinaires © Grand Site de France

Les Îles Sanguinaires sont une tuerie pour qui voue un amour sans frein à la nature sauvage. Faune et flore sont très riches sur cet archipel situé dans le golfe d’Ajaccio (Corse-du-Sud). Seules traces de la présence humaine : une tour génoise, un phare et un ancien lazaret.

Plusieurs parcours de promenade permettent de faire tout ou partie du tour de la Parata, en bord de mer où à travers des sous-bois. Il y a également ici un site d’escalade. 

Labellisé Grand Site de France en 2017 grandsitesanguinaires-parata.com

Texte : Michel Doussot

Bons Plans Voyage

Voyages de rêve - Les articles à lire