Ramallah : un passage

Envoyer à un ami
Ramallah : un passage

Ramallah (photo) est la capitale administrative de la Cisjordanie, le siège du gouvernement de l’Autorité palestinienne, mais aussi de nombreuses ONG. Elle a obtenu son autonomie en 1995 suite aux accords d’Oslo. Située en zone A, elle est régie exclusivement par les Palestiniens, d’où les check-points israéliens qui en contrôlent l’accès.

Pour s’y rendre depuis Jérusalem (16 km), il faut faire le mur et être patient.

Le check-point israélien de Qalandya, construit au niveau du mur de séparation, fait penser à un terminal d’aéroport. Quand on le franchit à pied, Il faut faire la queue à l’intérieur, traverser un portique avant de passer sous un détecteur à métaux et faire scanner son sac. Les soldats nous interrogent sur la raison de notre séjour. Quand on leur dit qu’on est venu pour visiter et faire la fête, ils se regardent mi-interloqués, mi-suspicieux devant ces touristes décidemment d’une autre planète.

Si les Occidentaux ont souvent une image déformée de la Cisjordanie et de la Palestine, la plupart des Israéliens n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe de l’autre côté du mur.

Et pour cause, ils n’ont pas accès à une partie du territoire (soit la zone A et parfois la zone B, sous administration mixte – civil palestinien, militaire israélien ; en revanche, la zone C, sous contrôle total d’Israël, est jalonnée de colonies). Tout comme la plupart des Palestiniens (hormis ceux d’Israël et de Jérusalem Est) ne peuvent se rendre en Israël.

Finalement, on est arrivé à Ramallah, ville moderne et embouteillée, aux longues avenues et aux façades d’immeubles parfois très hautes… puisqu’on ne peut quasi pas construire à l’horizontale, au risque de déborder sur une zone israélienne.

Ville marquée par l’Autorité palestinienne, qui y a construit ses bureaux (la Mouqata’a), et par Yasser Arafat qui, depuis 2004, repose, juste devant, dans un mausolée en pierre et verre d'une grande sobriété. Mais Ramallah, ça n’est pas (que) la Palestine d’hier, c’est surtout celle de demain.


Texte : Isabelle Al Subaihi. Photo : OT de Ramallah



Drapeau sejours week end Israël, Palestine

Partir en Israël, Palestine

  • A voir, à faire en Israël et territoires palestiniens
  • Réservez un circuit
  • Réservez votre séjour
  • Réservez un hôtel
  • Réservez un vol
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver votre croisière
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad