Nicolas Bouvier

On ne voyage pas pour se garnir d'exotisme et d'anecdotes comme un sapin de Noël, mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore, vous rende pareil à ces serviettes élimées par les lessives qu'on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels.
Nicolas Bouvier
© Jean Mohr


La route, Nicolas Bouvier la connaît bien. Nourri de ses lectures et de ses rencontres avec de grands écrivains, il s'embarque pour Florence à l'âge de seize ans. Vingt ans avant les hippies, il déboule à Kaboul, puis poussera jusqu'à Ceylan, en Chine et au Japon. Il en rapportera plusieurs livres cultes. Itinéraire d'un écrivain voyageur…

Sommaire
  1. Les voyages forment la jeunesse
  2. Une écriture hallucinée pour une oeuvre hallucinante
  3. Bibliographie

Les voyages forment la jeunesse

Les articles à lire

En 2017, le port du Havre fête ses 500 ans d’existence. L’occasion d’aller découvrir,...