Bourses de voyages

Le projet

Tout commence par une idée originale ou, mieux, une passion. Comme les généreux donateurs, les thèmes de voyages possibles et retenus sont très variés. Toutefois, il faut savoir que désormais l’aventure gratuite n’a que rarement sa chance. Aujourd’hui ce sont le culturel, le sportif ou l’humanitaire qui sont les plus recherchés. Et il n’est pas nécessaire de mélanger tous ces thèmes pour réussir.

Donc le projet doit d’abord comporter un aspect original et innovant, avec un but précis et surtout crédible, correspondant aux capacités réelles des demandeurs – tant sur le plan physique que psychologique. Rien ne sert de vouloir partir un an en terrain difficile si l’on n’est jamais sorti plus de trois semaines hors d’Europe !

À cet effet, avoir déjà une petite expérience du milieu et du type d’aventure que l’on va vivre est un plus. Rencontrer des personnes connaissant bien la région choisie ou ayant réalisé le même type de voyage permettra également de bénéficier de leurs conseils et de leurs expériences. Le tout bien sûr complété par une bonne recherche bibliographique et cartographique qui servira, le cas échéant, à pallier, une fois sur place, certaines déconvenues.

L’association Aventure du Bout du Monde (11, rue de Coulmiers, 75014 Paris, M° Porte d’Orléans, Tel : 01.45.45.29.29, e-mail : mpabm@abm.fr. Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h) pourra, grâce à son centre de documentation et aux milliers de passionnés du voyage qu’elle regroupe, vous aider dans ce sens.

Ce sont ces démarches qui permettront en définitive d’établir la faisabilité et par la suite la mise en forme nécessaires à tout projet. Sans oublier que, quel que soit son thème, cela ne s’improvise pas et demande du temps.

Rédaction du dossier

L’importance du dossier

La présentation d’un projet est aussi importante que l’idée elle-même car, le plus souvent, c’est d’abord par l’intermédiaire du dossier que les donateurs potentiels découvriront celui-ci. Donc, pour qu’ils aient envie de le lire, ne négligez pas cet aspect des choses.

Même s’il n’y a pas de recette miracle, il y a toutefois dans le contenu d’un dossier quelques chapitres ou sous-chapitres qu’il vaut mieux indiquer. L’ordre est à la limite de l’arbitraire et l’on peut choisir d’en développer ou d’en ignorer certains. À chacun de juger en fonction de ses interlocuteurs. De manière générale, il s’agit d’être concis et d’aller à l’essentiel.

Le contenu du dossier

Couverture : elle comporte quatre éléments essentiels : le titre du projet, une ou deux lignes d’accroche (style slogan), vos coordonnées, et une photo/dessin/illustration (un « symbole »).

Curriculum vitae du responsable et des équipiers : nom, âge, formation, compétences en langues ; voyages précédents, expériences intéressantes ; comment s’est formée l’équipe, ses motivations, la répartition des tâches lors du projet…

Buts : destination(s) et objectifs (sportif, humanitaire, etc.). Intérêt particulier du voyage (son originalité). Reportages (photos, vidéo) et diffusion prévue au retour.

Déroulement : cartes du ou des pays traversés avec l’itinéraire, le kilométrage et le calendrier. Principales phases du projet et difficultés prévues. Moyens de transports, hébergements envisagés. Correspondants locaux éventuels.

Formalités : visas, assurances, dossier santé.

Matériel, équipement nécessaires : déjà obtenus et manquants (solutions envisagées).

Budget : évaluation globale et par poste du projet. Apport personnel. Aides déjà obtenues.

Contacts divers : au niveau des pays traversés (ambassades, offices du tourisme, etc.). Aides déjà acquises (billets d’avion, réductions sur matériel, matériel gratuit).

Promotion : avant le départ (émissions radio, presse, TV). Au retour (exploitation auprès des médias, projections, nouveau projet…).

NB: le titre du projet et la présentation du document sont importants, il faut qu’ils donnent envie de lire. Tout comme pour le contenu, c’est à chacun d’y apporter sa touche personnelle.

Soutien financier

Important à savoir : une bourse est avant tout la récompense d’une initiative, un encouragement à sa réalisation, et non un financement global. Le montant des dotations reste quand même souvent assez limité. Il peut aussi bien s’agir de prix en espèces que de matériel ou de facilités diverses une fois sur place.

Adresses utiles

–  La Guilde Européenne du Raid-Fondation de l’Aventure : 7 rue Pasquier 75008 Paris. M°: Madeleine, St Augustin. Tel: 01.43.26.97.52, email: infos@la-guide.org: ONG reconnue d’autorité publique, la Guilde aide à financer des projets humanitaires ou d’aventure en s’appuyant sur ses nombreux partenaires publics et privés. Elle envoie aussi ses propres volontaires, il est donc possible de la rejoindre pour trouver une mission plus facilement.

Les différentes bourses

Pour les projets sportifs ou d’aventures

Bourses Paris Jeunes Aventures de la mairie de Paris : aides financières allant de 500 à 5000€ attribuées à des projets aux composantes fortement culturelles, sportives, environnementales ou liées au développement. Les porteurs de projet doivent être âgés de 16 à 30 ans et habiter, travailler ou étudier à Paris (pour au moins la moitié d’entre eux).

4 projets sont choisis tous les ans en juin. Les dépôts de candidature ont lieu entre le 15 novembre et le 1er février sur le site « Paris jeunes » . Plus d’infos sur la procédure ici.

Les Bourses d’Aventure de La Guilde Européenne du Raid: bourses remises chaque année à plusieurs projets. Les sommes, noms, sponsors de ces bourses changent régulièrement mais le concept reste le même : récompenser des projets d’aventure originaux et cohérents. En 2015, la dotation totale de 15 000€ a été remportée par 4 projets sur les 38 participants. Plus d’infos sur le site de la Guilde.

Pour les projets solidaires

Financements de l’agence Micro Projets: il s’agit d’une structure annexe à la guilde, spécialisée dans la gestion de microprojets et soutenue par des partenaires publics et privés. Elle propose trois types de récompenses, selon la nature de l’initiative :

  • Les dotations aux microprojets : Concernent des associations de droit français ayant plus de 2 ans d’ancienneté et moins de 250 000€ de ressources annuelles. Les critères d’éligibilité des projets sont assez précis. les dotations vont de 2 000€ à 15 000€ mais ne peuvent pas représenter plus de 75% du budget du projet.
  • Le financement « Fondation Agir sa Vie » : Concerne toute association et est compris entre 2 000€ et 15 000€ mais ne peut pas représenter plus de 50% du budget total du projet.
  • Prix Latécoère pour l’innovation solidaire : remis tous les 2 ans, il récompense les projets les plus innovants en matière d’amélioration des conditions dans le respect de l’environnement.

Infos et candidature sur le site de l’Agence Micro Projets.

Bourses Zellidja : 60, rue Regnault, 75013 Paris. Tél. : 01-40-21-75-32. Permanences : du lundi au vendredi, de 9 h  30 à 17 h 30. E-mail : info@zellidja.com. Plus d’info : www.zellidja.com. Patronnées par le ministère de l'Education nationale et le ministère de la Jeunesse et des Sports, ces quelque 200 bourses d’un montant maximum de 1100 euros financent des jeunes de 16 à 20 ans pour des projets d’étude et de reportage à l’étranger. Obligation de voyager seul et au minimum un mois. Dépôt des dossiers avant le 31 janvier. Faire un rapport d’étude au retour accompagné d’un carnet de voyage ou reportage photo ou vidéo, et du carnet de compte. Le meilleur compte rendu remis au retour du second voyage se voit attribuer un prix. Lauréats célèbres : Dominique Lapierre, Serge Klarsfeld, Philippe Labro, Jean-Jacques Favier.

Bourse AVI International du voyage solidaire : Chaque année depuis 2011,  la compagnie d’assurance AVI en partenariat avec Culture-Aventure  distribue sa dotation de 3000€ entre 3 projets, en plus de leur offrir une assurance voyage. Pour pouvoir prétendre à cette bourse, le projet doit comporter une dimension de solidarité internationale mais également un aspect culture, scientifique, pédagogique… Il doit s’étendre sur 2 à 11 mois et doit être présenté en détails aux organisateurs au retour. Les bourses sont remises au cours d’une grande soirée du voyage solidaire aux alentours du mois de juin. Retrouvez toutes les actualités de la Bourse sur le site d’AVI.

Pour des projets en Allemagne ou au Québec

Bourse de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse : 51, rue de l’Amiral-Mouchez, 75013 Paris. projetindividuel@ofaj.org, Tel : +49(0)30/288 757-31 ou  01 40 78 18 18. M° : Cité-Universitaire. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.

Bourses de voyage proposées aux jeunes de 16 à 30 ans ayant un projet individuel ou de groupe en Allemagne. Cela peut toucher à un fait d’actualité, historique, politique, économique, culturel… Il s’agit d’un soutien financier à hauteur de 150 € pour un voyage de 2 semaines et 300 € pour 3 à 4 semaines. Le dépôt de la candidature doit se faire au moins 2 mois avant le départ et un compte-rendu doit être fait au retour. Renseignez-vous ici.

Office Franco-Québécois pour la Jeunesse : 11, passage de l’Aqueduc, 93200 Saint-Denis. M. : Basilique Saint-Denis. Tel : 01 49 33 28 50. E-mail : info@ofqj.org. www.ofqj.org. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.

L’Office Franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) a développé une offre diverse s’adressant aux jeunes de 18 à 35 ans. Il s’agit pour les candidats de présenter un projet temporaire (de stage, emploi, mission de formation…) au Québec et de le soutenir devant l’OFQJ. Selon votre âge, votre statut, votre projet, l’office pourra vous apporter différents types d’aides : billets d’avion, assurances, services d’accueil, services d’accompagnement… L’aide peut aller jusqu’à 650€ ! Plus d’infos sur le site de l’OFQJ.

Bon à savoir : de façon générale, si vous avez un projet motivé par pays précis, renseignez-vous sur les possibles institutions, offices de tourisme, offices pour la jeunesse, partenariats avec la France etc. qui peuvent offrir de tels programmes aux jeunes.

Pour tous les projets

- Bourses Déclics jeunes de la Fondation de France: ces bourses s’adressent aux jeunes de 18 à 30 ans ayant des projets personnels dans divers domaines dont ceux de l’humanitaire, l’environnement, l’art, la culture etc. Chaque année, 40 bourses de 7600 euros sont attribuées en juin à l’issue d’un concours ouvert aux mois de septembre à novembre de l’année précédente. Plus d’infos sur le site de la Fondation de France.

- Direction de la Jeunesse et des Sports: elle diffère dans chaque département (à trouver sur le site gouvernemental). Les départements mettent très souvent en place des projets, bourses, aides pour soutenir les initiatives des jeunes et des entrepreneurs. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre localité (mairie, canton, département, région), c’est toujours là qu’il vous sera le plus facile de lancer des demandes d’aides pour partir !

 

Autres possibilités

Selon les thèmes choisis, d’autres aides peuvent s’avérer intéressantes comme les Bourses Expé, pour les voyages dans le cadre d’une pratique amateur de sports de montagne (5 à 6 projets se partagent 31 500€); la Société des Explorateurs pour des voyages à fins culturelles, anthropologiques ou scientifiques en terres mal connues. Il existe de nombreuses bourses ou aides apportées selon des domaines précis : l’écriture, le reportage, le sport l’exploration… A vous de farfouiller !

Également, selon votre lieu de résidence, d’autres aides peuvent être attribuées à l’occasion. Il en va ainsi par exemple de la Aides aux initiatives étudiantes du Conseil Régional de Picardie , des Bourses Aventures Jeunes 78 pour les résidents des Yvelines, ou encore des les dispositifs Culture-ActionS des CROUS . À vous de prendre contact avec votre localité, votre établissement, votre Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ), votre Direction départementale de la Jeunesse et des Sports etc. !

Comment organiser un raid (auto ou moto)

Il faut avant tout préciser qu’un raid ne s’organise pas la veille du départ, qu’il exige une longue préparation, très vite fastidieuse si l’on n’est pas extrêmement motivé. Le problème numéro un, c’est précisément (et toujours) les sous. Voici quelques remarques qui pourront vous faciliter la tâche.

Lever des fonds

– Pour réussir à se faire sponsoriser, il faut avant tout que le raid que vous organisez soit original et si possible jamais fait (si ! ça existe encore). Mais il faut aussi que le raid ait un but précis, un côté intéressant… enfin bref, quelque chose de sérieux !

– En ce qui concerne la voiture ou la moto, vous ne pouvez guère attendre quelque chose des constructeurs. Allez toujours voir leur service promotion (et non le service publicité) : en insistant un peu, ils vous donneront peut-être quelques pièces de rechange ainsi que la liste de leurs concessionnaires à l’étranger.

– Écrivez aux organismes qui offrent des bourses de voyage en joignant un dossier (voir chapitre précédent).

– Relevez dans les diverses revues automobiles (et moto) les noms des magasins et entreprises qui font de la publicité. Imprimez une centaine de lettres expliquant votre projet avec précision (prévoir 10 % de réponses). Évitez d’envoyer des photocopies. Ne leur demandez pas directement de l’argent (d’ailleurs vous n’en auriez pas), mais plutôt des conditions spéciales. Sur la lettre, bien préciser qu’ils seront les seuls (s’ils acceptent) dans leur spécialité à bénéficier de votre projet. Il s’agit en effet de les intéresser.

Si, même au départ, vous n’avez pu obtenir que des « petites choses », vous pouvez néanmoins prendre au cours de votre voyage des photos de votre moyen de transport, inondé de badges d’une marque donnée dans un cadre bien choisi et au retour leur proposer ces photos… Donc, n’oubliez pas de leur demander les badges autocollants avant de partir.

Exemples de fabricants à contacter : autoradios, pneus, phares, avertisseurs, antivols, huiles, essence, amortisseurs, batteries, additifs…

A retenir : Ce sont les plus grandes marques qui donnent le plus difficilement : elles n’ont plus rien à prouver. Les petites entreprises qui essaient de percer sur le marché s’avèrent généralement plus intéressantes.

– Sachez qu’habituellement, pour la majorité des entreprises, les directeurs des services promotionnels sont les responsables des stands au Salon de l’Auto et de la Moto de course. Ce salon est donc un excellent moyen de les voir en personne : on refuse plus difficilement d’écouter une personne qui a de bons arguments que de les lire sur une lettre. Une remarque avant de le contacter : demandez le nom du directeur à un vendeur du stand. Ainsi, quand vous le verrez, vous paraîtrez plus connaisseur (très important car, dans le milieu, on se méfie des petits rigolos).

Collecter des pièces détachées

– Voici un tuyau permettant d’obtenir des pièces détachées à un prix très abordable. Contactez un garagiste en lui demandant de vous fournir toute une série de pièces détachées sous deux conditions:

  • Vous payez au retour de votre voyage.
  • Vous ne payez que les pièces utilisées.

En général, les garagistes exigent une petite caution en dépôt. Si vous n’avez pas d’argent du tout, jouez le grand cirque : « Je suis sponsorisé par les pneus X, les amortisseurs Y, les soutiens-gorge Z… » Ça peut toujours faire son petit effet.

Le retour

C’est au retour que vous pouvez gagner l’argent qui vous permettra de rembourser une grande partie de vos frais. Allez voir le constructeur de votre voiture en lui demandant de faire quelque chose pour vous… contre l’assurance que vous parlerez de la qualité et de la robustesse de l’engin dans diverses revues et, le cas échéant, à la radio et à la TV. Proposez-lui aussi que votre voiture soit exposée au Salon de l’Auto et de la Moto de course, dans un stand.

Écrivez des articles dans les journaux et les revues de voyage. Contactez aussi les magazines consacrés à l’automobile et à la moto. Un article se vend beaucoup mieux s’il est accompagné de jolies photos.

Infos pratiques :

– Le raid étant d’abord une expérience à plusieurs, de nombreux sont les raids que vous pouvez rejoindre, parfios. Quelques exemples : le Raid de l’amitié, le Raid des baroudeurs ou le rallye féminin Aïcha des gazelles .

– Pour l’équipement et la préparation avant le départ, une adresse utile : Équip’Raid, 145, rue de l’Île-Napoléon, 68100 Mulhouse ; Tel : 03 89 61 90 88 ; www.equip-raid.fr.

– Pour ceux qui veulent sauter l’étape de l’organisation, certaines entreprises comme Raid Privé, Easy-Raider  ou Liberty Raid s’en occupent pour vous, pour des raids en France ou à l’étranger.

 

Les articles à lire