Interviews de voyageurs. Illustration : © James Thew / Fotolia

Retour aux interviews de voyageurs

Audrey Barbaud – Roulettes et Sac à dos

Suivons Audrey, une globe-trotteuse en fauteuil roulant. Nous connaissons Audrey depuis quelques mois, nous consultons son blog Roulettes et sac à dos souvent pour savoir où elle va. Elle y dénonce aussi parfois les endroits inadaptés pour son handicap.

Photo : © Audrey Barbaud - Roulettes et Sac à dos
Audrey Barbaud - Roulettes et Sac à dos
Vol en parapente au dessus du lac de Serre Ponçon.

Pourquoi se lancer dans l’aventure d’un blog sur le handi-voyage ?
Tout simplement pour lier ma passion du voyage avec le milieu du handicap dans lequel je vis. En fait, Roulettes et Sac à dos est né du constat qu'organiser un voyage quand on est en fauteuil roulant est compliqué. Il n'y a pas beaucoup d'informations sur l'accessibilité, et quand il y en a, elles sont parfois fausses. Rien de très engageant. Avec mon blog, je partage mes trouvailles pour qu'elles soient utiles à d'autres handivoyageurs. Montrer que voyager avec un handicap est possible et donner une image positive du handicap, voilà mes leitmotivs !

Comment sélectionnez-vous vos voyages ?
Tout dépend de mes envies, du temps que j'ai devant moi, de mon budget... comme tout voyageur non ?

Avez-vous dû renoncer à certains pays à cause de votre handicap ?
Oui et non. Jusqu'à présent, le facteur de l'accessibilité des destinations rentrait énormément en compte dans mes choix. Maintenant, je souhaite aller plus loin et franchir une autre étape. Je pars par exemple en Asie à l'automne 2015, et je m'attends à rencontrer quelques difficultés...

Comment préparez-vous vos voyages ?
Je me renseigne principalement sur deux choses lorsque je prépare un voyage : l'accessibilité des moyens de transport et celle des hébergements. J'effectue des réservations en amont quand cela est nécessaire, comme pour réserver une place dans les bus Greyhound aux États-Unis. Cela me demande en général pas mal de temps et d'organisation.

Photo : © Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos
Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos
Parc de Yosemite, Californie.

Devez-vous être accompagnée ?
Non. Je voyage le plus souvent seule.

Comment vous déplacez-vous dans les villes que vous visitez ?
Je me déplace déjà beaucoup avec mon fauteuil roulant électrique, qui me permet de faire quelques kilomètres. Sinon, cela dépend des infrastructures des villes. Si les bus, métros, tramways sont accessibles, comme à San Francisco par exemple, alors je me déplace comme bon me semble. Si les transports sont mal adaptés, je compose avec. À Paris par exemple, je me déplace uniquement en bus.

Selon vous, quel est le pays le plus handi-friendly et pourquoi ?
La meilleure surprise que j'ai eue jusqu'à présent reste les États-Unis. Transports, hébergements, voiries, activités... tout est prévu (ou en grande partie). L'accessibilité procure un sentiment de liberté extraordinaire. Enfin ! on peut presque faire comme tout le monde ! Les États-Unis ne sont pas les seuls à avoir une bonne réputation auprès des handi-voyageurs. Je pense notamment aux pays du nord de l'Europe, ou encore au Canada, mais je n'y suis pas encore allée.

Existe-t-il un guide de « handi-voyage » ?
Pas à ma connaissance. Le seul guide que j'ai trouvé répertorie uniquement des agences qui organisent des voyages en groupes pour personnes handicapées. Je n'ai rien contre ces agences, ni contre les gens qui veulent partir de cette manière. Mais c'est quand même très réducteur. Comme si à cause d'un handicap on ne devait voyager qu'entre personnes handicapées. Il serait temps que les choses changent, et que l'handi-voyage s'ouvre à tous.

Est-ce que l’infrastructure touristique vous permet de visiter tous les lieux (accessibilité) ?
Il n'existe pas une seule infrastructure touristique. C'est impossible de généraliser. Certains labels, comme Tourisme et Handicap, permettent de garantir l'accessibilité des lieux. Mais sinon, c'est vraiment très aléatoire d'un site à l'autre.

Photo : © Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos - Brighton
Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos - Brighton

Que retirez-vous de votre expérience ?
Qu'il faut suivre son instinct et se donner les moyens de réaliser ses rêves.

Quels sont vos coups de cœur ?
J'ai un coup de cœur pour le Refuge du Sotré, dans les Vosges. La montagne devient accessible à tous. Le Refuge est aménagé au-delà des normes d'accessibilité. L'ambiance est géniale et les activités out-door sont top.
Un lieu qui m'a émue : le Grand Canyon au lever du soleil.
Une adresse de glacier étonnant : le glacier Rocca Serra, sur le port de Bonifacio. Les parfums sont incroyables : champagne, orange/safran, bruccio (fromage corse), citron/menthe sauvage... Un régal !

Par rapport à votre expérience quels sont les endroits immanquables ?
Pour la beauté des paysages et leur grandiose diversité : le parc de Yosemite (Californie) et le sud de la Corse. Pour s'immerger dans une forêt tropicale et découvrir des fonds marins extraordinaire : la Guadeloupe.
Et pourquoi ne pas prendre un peu d'altitude avec un vol en parapente au-dessus du lac de Serre-Ponçon, dans les Alpes ?

Photo : © Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos - Bonifacio
Audrey Barbaud - Roulettes et sac à dos - Bonifacio

Avez-vous une anecdote de voyage ou une rencontre exceptionnelle à partager ?
Ma rencontre avec Bryan est de l'ordre de l'exceptionnel.
C'était au fond d'une vallée, près du parc de Yosemite, où Bryan a travaillé toute sa vie. Il s'est livré à moi sans détour, et m'a raconté son histoire poignante. Ce soir-là, il avait besoin de mon oreille attentive. Le lendemain, c'est lui qui m'a soutenue. Mon fauteuil roulant était tombé en panne. J'étais seule, sans pouvoir me déplacer. Alors il m'a prise sous son aile, embarquant le fauteuil et moi dans sa voiture, à la recherche d'une solution. Il a réussi à réparer la pièce cassée, et m'a permis de poursuivre mon voyage sans accroc. Il y a des moments et des personnes qu'on ne peut oublier. Ma rencontre avec Bryan en fait partie.

Quel message aimeriez-vous faire passer aux administrations touristiques ?
Le secteur du tourisme a tout à gagner à développer le voyage accessible pour tous. C'est le message que j'ai essayé de faire passer lors d'une conférence sur l'handi-voyage à Ajaccio. Que ce soit pour la qualité de leurs services, pour leur image, pour jouer sur la concurrence, et bien sûr pour les retombées économiques, il n'y a que des avantages à adapter les infrastructures touristiques.

On termine par une question portrait chinois : si vous étiez un pays… lequel, et pourquoi ?
Impossible à dire ! Il m'en reste tellement à découvrir ! En tout cas, un pays qui me fait rêver depuis toujours, c'est la Nouvelle-Zélande...

Retour au sommaire des interviews « Voyages humanitaires et solidaires »

Retrouvez Audrey et Roulettes et Sac à dos sur Internet !

Son blog : http://roulettes-et-sac-a-dos.com
Facebook : https://www.facebook.com/roulettesetsacados
Twitter : https://twitter.com/AudreyRoulettes

Les articles à lire