L’Irlande secrète : 10 sites à découvrir

L’Irlande secrète : 10 sites à découvrir
Keem Strand sur Achill Island © Michaella - stock.adobe.com

Vous connaissez déjà Dublin, la péninsule de Dingle et la Chaussée des Géants ? Il vous reste énormément à découvrir en Irlande, une île petite par sa taille, mais grande par ses richesses naturelles, culturelles et humaines. De la péninsule de Beara aux Sperrin Mountains, voici 10 sites qui vous feront aimer encore plus l’île verte…

Kilkenny (comté de Kilkenny)

Kilkenny (comté de Kilkenny)
Château de Kilkenny © Björn Alberts - stock.adobe.com

Située au sud-est de l’Irlande, dans un magnifique écrin de forêts et de rivières, la petite ville de Kilkenny est aussi charmante qu’animée, avec ses étroites ruelles pavées, ses boutiques, ses nombreux pubs, où se produisent des groupes en live, et ses restaurants, dont Kyteler’s Inn, une taverne qui a ouvert ses portes en… 1263.

À Kilkenny bat le cœur de l’Irlande médiévale, et les vestiges du 13e siècle ne manquent pas, entre la cathédrale St Canice, qui voisine avec une tour ronde plus ancienne (9e s), l’imposant château de style anglo-normand, l’abbaye de Black Abbey, fondée par les Dominicains, et celle de St Francis, dont les ruines ont été occupées dès 1710 par la plus ancienne brasserie d’Irlande, Smithwick’s. Aujourd’hui rachetée par Guinness, cette dernière continue à perpétuer la tradition en fabriquant la fameuse bière rousse, plus connue en France sous le nom de… Kilkenny.

Îles de Cape Clear et de Hare (comté de Cork)

Îles de Cape Clear et de Hare (comté de Cork)
Cape Clear © timursalikhov - stock.adobe.com

Deux îles situées au large des péninsules du sud-ouest, accessibles depuis Baltimore. Sur Cape Clear, tout au sud de l’Irlande, les habitants parlent principalement le gaélique. L’île, très vallonnée et peu habitée, compte peu de routes. Les falaises de l’île offrent de merveilleux points de vue. Ne pas hésiter à explorer l’extrême sud, sur les rochers du sud-ouest. Cape Clear offre aussi quelques belles possibilités d’observation d’oiseaux.

Située entre Baltimore et Schull, l’île de Hare reste un secret bien gardé de 2,5 sur 1,5 km, offrant des panoramas splendides et balayés par les vents sur toute la baie. Belles falaises et quelques plages où pique-niquer.

Mizen Head (comté de Cork)

Mizen Head (comté de Cork)
Fastnet Rock © matthi - stock.adobe.com

Mizen Head, la pointe sud-ouest de l’Irlande, déploie de splendides paysages. Falaises abruptes battues par des vagues impétueuses, criques noyées dans le brouillard, troupeaux de moutons... Un morceau authentique de l’Irlande éternelle. Au large de la péninsule, on aperçoit le plus haut phare du pays (54 m), planté sur le Fastnet Rock. Surnommé « Ireland's Teardrop » (« la larme de l’Irlande »), l’îlot rocheux était la dernière image que les émigrants en route pour l’Amérique avaient de leur terre natale.

Au Visitor Centre, après le petit musée, vous accédez au pont spectaculaire qui mène au phare de Mizen, automatisé depuis 1993. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir des phoques, des dauphins ou même des baleines.

Péninsule de Beara (comtés de Cork et Kerry)

Péninsule de Beara (comtés de Cork et Kerry)
Glanmore Lake © Fabiano - stock.adobe.com

Beara : l’une des péninsules les moins fréquentées de toute la côte ouest et partagée entre les comtés de Cork et Kerry. Au centre de la péninsule, deux belles chaînes de montagnes : les Caha Mountains et les Slieve Miskish Mountains.

Au départ de Glengarriff, la route touristique du Ring of Beara, très tranquille, fait le tour de la péninsule. Les paysages y sont sauvages et variés. Entre les côtes découpées et les montagnes de Caha, le regard s’attarde sur les verts pâturages où paissent vaches et moutons, les murets de pierre, les roches qui affleurent sur la lande et le jaune des ajoncs.

Ne manquez pas le col Tim Healy Pass, entre Adrigole et Lauragh : une route de montagne, offrant de splendides points de vue sur les deux versants. Tout en bas, encaissé au creux des montagnes, on aperçoit le superbe Glanmore Lake, au milieu d’une riche nature préservée, chaos de rochers et belle végétation.

Burren (comté de Clare)

Burren (comté de Clare)
Paysage du Burren © MNStudio - stock.adobe.com

Une vaste région désertique, riche de paysages lunaires où les roches karstiques sont omniprésentes. Les rochers abritent de nombreuses grottes, des courants d’eau se jetant dans des poches appelées « marmites de géants » et des turloughs, lacs qui disparaissent durant l’été.  Le Burren, parsemé de nombreux dolmens et mégalithes, donne à voir une flore très riche au printemps.

Le Burren est aussi un paradis pour les randonneurs, avec notamment le Burren Way (123 km de sentiers balisés). La section la plus populaire est un itinéraire linéaire de 45 km au départ de Ballyvaughan vers Liscannor et Lahinch, passant par Formoyle, Ballinacken, Doolin et Moher.

Île d’Achill (comté de Mayo)

Île d’Achill (comté de Mayo)
Tour de Kildavnet © susanne2688 - stock.adobe.com

L’île d’Achill, dans le comté de Mayo, est la plus grande d’Irlande. On y accède par un pont routier. Balayée par les vents, elle déroule ses paysages sauvages : montagnes arides, plages de sable, hautes falaises, prés verdoyants où paissent des moutons. Une vraie carte postale irlandaise !

Superbe côte déchiquetée, que l’on peut très facilement découvrir en voiture par la route qui surplombe la mer (faire l’Atlantic Drive !). L’intérieur offre des paysages de lande désolée et de collines dénudées aux tons fauve, jaune ou roux, typiques de ce coin d’Irlande.

En suivant en voiture la route touristique d’Atlantic Drive, vous découvrirez des points de vue fabuleux, croisant en chemin le vieux port de pêche de Dooega et ses modestes maisons blanches, le cimetière marin de Kildownet, où reposent de nombreuses victimes de la Grande Famine, la tour de Carrickildavnet, dont on dit qu’elle serait le château de la pirate irlandaise Grace O'Malley.

Du sommet du Minaun, vous aurez un panorama magnifique sur l’île. À la pointe ouest se trouve l’une des plus belles plages d’Irlande : Keem Beach, jolie anse de sable clair bordée par une eau turquoise. Si vous êtes en forme, grimpez jusqu’en haut du Croaghaun Mount, où se dresse la plus haute falaise du pays (688 m). Un belvédère fabuleux !

Sligo (comté de Sligo)

Sligo (comté de Sligo)
Sligo © puckillustrations - stock.adobe.com

Située à 140 km de Galway, au nord-ouest de l’Irlande sur la route du Donegal, Sligo est une petite ville agréable, habitée par les légendes et les héros celtes des montagnes voisines : à l’ouest, le Knocknarea et, au nord, le Ben Bulben. C’est également la patrie de Yeats, poète de l’Irlande républicaine, l’un des plus grands hommes de lettres de langue anglaise (prix Nobel de littérature en 1923). La ville est même un lieu de pèlerinage pour ses nombreux fans.

La région est également réputée pour la grande qualité de sa musique traditionnelle, que l’on peut écouter dans l’un des pubs sympas du centre-ville fort animé. Enfin, l’église de Sligo Abbey en ruines vous séduira sûrement. À voir aussi dans les environs : les tombes mégalithiques de Carrowmore.

Slieve League Cliffs (comté de Donegal)

Slieve League Cliffs (comté de Donegal)
Slieve League Cliffs © MNStudio - stock.adobe.com

Bien moins fréquentées que celles de Moher, les falaises de Slieve League, situées au nord de la République d’Irlande, sont des falaises de 600 m tombant à pic dans la mer : les deuxièmes plus hautes des îles britanniques après celles d’Achill Island.

Le paysage est grandiose, formant une sorte de bout du monde émouvant. De là, selon l’état du sentier (souvent hors d’usage), on peut en principe rejoindre le Slieve League par le chemin des crêtes, en empruntant le one man’s path (pas fait pour les personnes sujettes au vertige). Attention, le sentier peut être dangereux dès qu’il y a du vent. En outre, prudence, ça glisse pas mal.

Dunluce Castle (Irlande du Nord)

Dunluce Castle (Irlande du Nord)
Dunluce Castle © Shawn - stock.adobe.com

L’un des beaux spots de la côte en Irlande du Nord, non loin de la fameuse Chaussée des Géants et de la non moins célèbre distillerie de whisky Bushmills. En ruines, le château de Dunluce n’en est pas moins superbe, véritable sentinelle postée sur son promontoire, 30 m au-dessus de la mer. Dunluce fut abandonné dès 1659 : pour découvrir son histoire, faites un crochet par le Visitor Centre.

Dans le château, des panneaux avec illustrations permettent de se faire une idée de l’organisation des lieux. En contrebas, des escaliers conduisent vers la Mermaid Cave, passage souterrain naturel où des barques étaient cachées afin de fuir vers l’île de Rathlin en cas de besoin. Beau panorama depuis le belvédère de Magheracross, à 1 km à l’ouest.

Sperrin Mountains (Irlande du Nord)

Sperrin Mountains (Irlande du Nord)
Sperrin Mountains © Richard Semik - stock.adobe.com

Situé en Irlande du Nord, entre Cookstown et Derry, ce massif montagneux (sommet 720 m), l’un des plus grands d’Irlande, s’étend sur 60 km d’est en ouest, offrant de somptueux panoramas sauvages. L’alternance de bosquets de pins, de glens ombragés et de gras pâturages donne un charme indiscutable aux larges vallées. C’est un bonheur de les sillonner par leurs adorables petites routes, à pied en randonnée (l’Ulster Way), à vélo, voire en voiture, mais pas forcément en hiver.

Pour en savoir plus

Nos 120 coins secrets en EuropeRetrouvez encore plus de destinations inédites dans le beau livre du Routard : Nos 120 coins secrets en Europe

Consulter notre guide en ligne Irlande

Lire notre dossier Le meilleur de l’Irlande

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Irlande Les articles à lire

Voyage Irlande

Bons Plans Voyage

Services voyage