Artisanat badois
© S.T.A.R.S - Adobe Stock

Les étals des marchés de Noël sont à l’image des modes de consommation des Allemands, volontiers locavores et attachés aux produits de leur région. Les municipalités sélectionnent donc soigneusement les commerçants et artisans. Critères primordiaux : proposer des articles fabriqués artisanalement, idéalement à la main, et dans la région.

On tient par ailleurs à s’offrir des objets utiles et destinés à durer : articles de cuisine en bois d’olivier, céramiques, Finken (chaussons de cuir et de paille ou de cordes, typiques de la Forêt-Noire), chapeaux, écharpes, lainages...

Soucieux de leur intérieur, les Allemands aiment trouver sur les marchés tous les accessoires imaginables pour la décoration de Noël : Strohsterne (étoiles en paille), boules et figurines à accrocher dans le sapin, étoiles en papier, bougies artisanales, Schwippbogen (arcs de l’Avent), pyramides de Noël (carrousels en bois sur lesquels on accroche des bougies)... Ils posent aussi sous le sapin de modestes cadeaux : joaillerie fantaisie, casse-tête, boîtes à musique, soldats et jouets en bois...

Après l’effort (des emplettes), le réconfort se picore au rayon des pâtisseries et confiseries : Christstollen (gâteaux traditionnels de Noël aux fruits secs et aux amandes), Früchtebrott (gâteau aux fruits confits et aux noix), Käsekuchen (gâteau au fromage qui fait un malheur à Fribourg !), maisons d’Hansel et Gretel, cœurs et bonshommes de Noël en pain d’épices, amandes grillées parfumées, miels...

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Voyage Allemagne

Bons Plans Voyage

Services voyage