Forêt-Noire : balades dans les marchés de Noël

Forêt-Noire : balades dans les marchés de Noël
© fazon - Adobe Stock

Les fêtes de fin d’année approchent ! Cap sur la Forêt-Noire, de l’autre côté du Rhin, une terre de traditions dont les marchés de Noël illuminent les façades colorées. Dans une surenchère de lumières, odeurs de saucisses grillées, vapeurs épicées de vin chaud et fragrances gourmandes de pain d’épices parfument les allées formées par de pittoresques cabanons.

Ici, les marchés de Noël sont bien plus que des attractions pour faire le plein d’idées cadeaux. Temps forts du calendrier badois, ils sont devenus des lieux de rendez-vous festifs. Les familles y affluent, mais on s’y retrouve aussi dès la sortie des bureaux, entre collègues et entre amis.

Au programme, une kyrielle d’animations pour toutes les générations : spectacles, démonstrations, ateliers, chœurs… Les étals se font aussi les ambassadeurs des traditions artisanales et des spécialités gastronomiques du pays de Bade.

Voyage dans une région, située à seulement 3 h de train de Paris, où la magie de Noël opère toujours, de Fribourg à Karlsruhe, en passant par Baden-Baden.

Lire également notre dossier sur les marchés de Noël en Europe

Marché de Noël de Fribourg : honneur à l’artisanat local

Marché de Noël de Fribourg : honneur à l’artisanat local
© Patrick Lohmüller - Adobe Stock

Authentique, ce marché est le plus connu du sud de l’Allemagne et l’un des plus beaux du pays. Autour de l’église Saint-Martin, le village de cabanons rassemble artistes et artisans traditionnels de la région : potiers, céramistes, sculpteurs sur bois, tailleurs de pierre… Pour mettre en forme ses idées lumineuses, direction l’atelier de fabrication de bougies.

Point de chute majeur, le Colombi, reconstitution d’un chalet suisse, est devenu une institution de l’hiver fribourgeois.

Concerts et chorales viennent rythmer le marché. Ne pas manquer l’émouvante crèche de pierre taillée : un patient travail de sculpture sur pierre.

Le public est à l’image de la population : quelques familles, mais aussi un concentré de la dynamique estudiantine de Fribourg. Ville écolo oblige, la vaisselle jetable n’a pas ici droit de cité. Tout est lavé !

Du 22 novembre au 23 décembre 2018, du lundi au samedi de 10hà 20h30, et le dimanche de 11h30 à 19h30.

Marché de Noël de Fribourg

À voir aussi à Fribourg

Fribourg est le berceau du mouvement écologique en Allemagne. Son engagement se concrétise à tous les coins de rue : priorité aux déplacements doux (bienvenue au royaume des cyclistes), tri sélectif, compostage, panneaux photovoltaïques…

Regardez où vous marchez ! Les rues sont pavées de mosaïques de galets du Rhin, et bordées de petits ruisseaux. La Münsterplatz s’anime au rythme d’un marché de pays et d’un marché artisanal (du lundi au samedi de 7h à 13h) regorgeant de produits du coin, souvent bio.

Chef-d’œuvre gothique, la cathédrale (Münster) est coiffée d’une flèche ajourée unique en Europe. Ses vitraux médiévaux sont d’une valeur inestimable, ainsi que le retable du maître-autel.

L’architecture moderne de l’Augustinermuseum se fait l’écrin de collections anciennes : vitraux, statuaires monumentales de la cathédrale, buffet d’orgue, retables, bois polychromes, orfèvrerie…

Baden-Baden : marché de Noël au pays des thermes

Baden-Baden : marché de Noël au pays des thermes
© HeiSpa - Shutterstock

Les montagnes de Forêt-Noire s’élèvent en toile de fond romantique de l’un des plus beaux marchés de Noël d’Allemagne. D’élégants cabanons sont installés le long de la Lichtenthalerallee.

Une scène en plein air accueille une programmation de concerts, de chœurs et de théâtre. Mais la curiosité majeure du marché est sans doute l’allée de vitraux : un alignement de vitraux rétro-éclairés, réalisés par les écoliers de Baden-Baden.

Les enfants sont d’ailleurs les rois de ce marché : crèche, atelier de confection de gâteaux, boîte aux lettres pour le Christkindel (et non le Père Noël !). Temps fort du marché le 6 décembre : l’arrivée de Saint-Nicolas... en montgolfière ! La hotte chargée de cadeaux par milliers...

Du 29 novembre 2018 au 6 janvier 2019, tous les jours de 11h à 21h, sauf les 24 et 31 décembre, de 11h à 16h. Ouverture festive le 29 novembre 2018 à 17h.

Marché de Noël de Baden-Baden

À voir aussi à Baden-Baden

Cette station thermale aux accents méditerranéens est devenue une destination de villégiature cossue. Ici bouillonne une eau riche en minéraux.

Les thermes modernes de Caracalla s’inscrivent dans la tradition thermale millénaire de la ville, déclinant toute la gamme des traitements thermaux. Exhalant un charme suranné avec coupole et fresques, les thermes de Friedrichsbad comptent parmi les plus beaux d’Europe.

« Baden » (pour les intimes) est aussi une cité-jardin. La Lichtentaler Allee, poumon vert de la ville, étend ses pelouses plantées sur près de 3 km.

Cette allée forestière vibre au rythme d’une intense vie culturelle. Le cœur battant en est le Kurhaus, temple de nombreux spectacles. La programmation du Festspielhaus, 2e plus grand opéra d’Europe, est digne d’une grande ville européenne. Le casino déploie de fastueux salons Second Empire.

Enfin, dans un décor épuré signé Richard Meier, le musée Frieder-Burda abrite la fine fleur de l’art moderne et contemporain : Kirchner, Picasso, Miró, Pollock, Richter, Baselitz...

 

Marchés de Noël de Karlsruhe : du ludique au médiéval

Marchés de Noël de Karlsruhe : du ludique au médiéval
© marcelheinzmann - Adobe Stock

On assure ici que le Christkindlmarkt de la Friedrichsplatz est le plus beau de la Bade. La tour de vin chaud sert de repère dans la foule vespérale. On joue des coudes dans les effluves de saucisses, d’amandes grillées et de Glühwein (vin chaud). On déguste le Dambedei, pain en forme de bonhomme, spécialité de Karlsruhe. Levez les yeux : les toitures réservent de sacrées mises en scène.

Attraction majeure : le Saint-Nicolas volant. À 17 h et 19 h 30, son traîneau plane au-dessus des chalets dans une gerbe d’étincelles. Féerique !

Pour les enfants-rois, direction le Kinderland : petit train, récits autour de reconstitutions avec figurines... Pour les rois de la glisse, direction l’« Eiszeit » pour une séance de patinage ou de curling.

Spot incontournable et originalité des fêtes de Noël à Karlsruhe, le marché de Noël médiéval du quartier de Durlach. Sis devant le château de Karlsburg, il invite à remonter le temps : produits artisanaux aux saveurs d’antan, chevaliers et saltimbanques, reconstitutions de campements, joutes badoises, tir à l’arbalète...

Christkindlmarkt du 27 novembre au 27 janvier 2019.
Marché de Noël (Christkindlmarkt) de Karlsruhe
Marché médiéval de Durlach du 27 novembre au 22 décembre 2018, du dimanche au mardi de 11h à 21h, et du jeudi au samedi de 11h à 22h. Pour relier les 2 marchés, compter 10 à 15 min de tramway (ligne 1).

Marché de Noël médiéval (Mittelalterlicher Weihnachtsmarkt) de Durlach

À voir aussi à Karlsruhe

Karlsruhe sait démentir le cliché d’une ville industrielle. L’ancienne résidence des margraves de Bade doit beaucoup à l’architecte Weinbrenner, dont l’œuvre classique est teintée d’influences antiques. C’est aujourd’hui une ville moderne, réputée pour son rôle juridique (siège de la Cour constitutionnelle), et tournée vers les nouvelles technologies.

Son patrimoine muséal confirme sa notoriété culturelle. La Staatliche Kunsthalle est consacrée l’histoire de l’art en Europe. Elle fait dialoguer collections historiques (écoles allemande, hollandaise et française) et art contemporain. Unique en son genre, le ZKM est un musée interactif consacré au potentiel artistique des nouveaux médias. Majolika (manufacture de céramique), musée d’Art contemporain, Musée badois... la liste n’est pas exhaustive.


 

Artisanat badois

Artisanat badois
© S.T.A.R.S - Adobe Stock

Les étals des marchés de Noël sont à l’image des modes de consommation des Allemands, volontiers locavores et attachés aux produits de leur région. Les municipalités sélectionnent donc soigneusement les commerçants et artisans. Critères primordiaux : proposer des articles fabriqués artisanalement, idéalement à la main, et dans la région.

On tient par ailleurs à s’offrir des objets utiles et destinés à durer : articles de cuisine en bois d’olivier, céramiques, Finken (chaussons de cuir et de paille ou de cordes, typiques de la Forêt-Noire), chapeaux, écharpes, lainages...

Soucieux de leur intérieur, les Allemands aiment trouver sur les marchés tous les accessoires imaginables pour la décoration de Noël : Strohsterne (étoiles en paille), boules et figurines à accrocher dans le sapin, étoiles en papier, bougies artisanales, Schwippbogen (arcs de l’Avent), pyramides de Noël (carrousels en bois sur lesquels on accroche des bougies)... Ils posent aussi sous le sapin de modestes cadeaux : joaillerie fantaisie, casse-tête, boîtes à musique, soldats et jouets en bois...

Après l’effort (des emplettes), le réconfort se picore au rayon des pâtisseries et confiseries : Christstollen (gâteaux traditionnels de Noël aux fruits secs et aux amandes), Früchtebrott (gâteau aux fruits confits et aux noix), Käsekuchen (gâteau au fromage qui fait un malheur à Fribourg !), maisons d’Hansel et Gretel, cœurs et bonshommes de Noël en pain d’épices, amandes grillées parfumées, miels...

Gastronomie et vins badois

Gastronomie et vins badois
Glühwein © Alexander Raths - Adobe Stock

Les Badois cultivent un bel art de vivre et ne négligent pas les plaisirs de la table. La cuisine de Forêt-Noire est parfois rustique et roborative, mais tellement gourmande !

Parmi les spécialités gastronomiques, le filet de porc à la badoise est servi avec une sauce au vin et des spätzle. La truite de la Forêt-Noire est saupoudrée de fines herbes. On goûtera aussi aux Maultaschen (raviolis), aux asperges blanches de la région… Proximité de l’Alsace oblige, on déguste aussi des flammekueche.

En dessert, incontournable est le Schwarzwälder Kirschtorte ou Forêt-noire : génoise au cacao parfumée au kirsch, fourrée de chantilly et de cerises au sirop.

Le Rebland de Baden-Baden, vignoble badois, produit de bons vins. La plaine du Rhin et la Forêt-Noire alternent vallées verdoyantes et ensoleillées, conifères et coteaux en pente douce. Parmi les cépages rouges, signalons le pinot noir, le pinot meunier et le Regent ; parmi les blancs, le müller-thurgau, les pinots gris et blanc, et les plus célèbres rieslings d’Allemagne.

Sur les marchés de Noël, les cartes des cabanons affichent toute la panoplie des Wurst (saucisses) qui soit : de Thuringe, de Francfort, Currywurst… Les végétariens craqueront pour le Kartoffelpuffer (galette de pommes de terre accompagnée de fromage blanc aux herbes ou de compote), ou le Schupfnudel, sorte de pâtes de pommes de terre mêlées à de la choucroute.

Sur les tonneaux qui font office de tables, les mains se referment sur des mugs de Glühwein brûlants. Breuvage phare des marchés de Noël, ce vin chaud, rouge ou blanc, est parfumé à la cannelle et au clou de girofle. Prost ! 

Continuez à vous laisser porter par la magie des fêtes de fin d'année avec notre hub Noël et les réveillons du Nouvel An.

Fiche pratique

Fiche pratique
© Ideenkoch - Adobe Stock

Pour préparer votre séjour, consultez notre destination Allemagne.

Office national allemand de tourisme

Office de tourisme du Bade-Wurtemberg

Office de tourisme de Fribourg-en-Brisgau

Office de tourisme de Baden-Baden

Office de tourisme de Karlsruhe

Voir aussi notre idée week-end Fribourg et Baden-Baden

Comment y aller ?

– En train : En train : en TGV-Est et ICE, liaisons au départ de Paris pour Karslruhe (départ de gare de l’Est, 3h de trajet), Fribourg (départ de gare de Lyon, 4h de trajet) et Baden-Baden (départ de gare de l’Est, avec escale à Strasbourg, Mannheim, Karlsruhe, Appenweier ou Offenburg). Aussi des départs de Strasbourg, Lyon et Marseille (villes desservies par le réseau Rhin-Rhône).

Sur place, le Baden-Würtemberg-Ticket permet de voyager dans tous les trains régionaux de la Deutsche Bahn pendant une journée. La 1e personne paie 22 €, la seconde 4 €.

– En avion : 3 aéroports internationaux : Stuttgart, Karlsruhe/Baden-Baden et (un peu plus éloigné) Friedrichshafen.

Où dormir ?

Black Forest Hostel à Fribourg : Kartäuserstraße 33. Adresse sympa installée dans un ancien local industriel. Dortoirs et chambres doubles dès 50 €. Déco faite avec des matériaux de récup'.

Park Hotel Post à Fribourg : Am Colombipark, Eisenbahnstraße 35/37. Dans les chambres, photos, panneaux explicatifs et reproductions de statuaires de la cathédrale. Chaque chambre rend hommage à un écrivain ayant séjourné entre ces murs. À la réception, dans les couloirs et jusque dans les chambres, les bibliothèques portent une sélection de livres. Cherchez bien, certains sont dédicacés. Chambres à partir de 99 €.

Hotel Am Markt à Baden-Baden : Marktplatz 18. Pas loin de la mairie, un hôtel central, bien tenu et offrant un bon rapport qualité-prix. Doubles 90 €.

Hotel Merkur à Baden-Baden : Merkurstraße 8. Confortable et idéalement situé dans une charmante rue pentue à deux pas de la Lichtentalerallee, du Kurhaus et bien sûr du marché de Noël. Doubles à partir de 99 €.

Hotel Alfa à Karlsruhe : Bürgerstraße 4. En plein centre, à quelques minutes à pied du Christkindlesmarkt. Doubles 84 €.

Trouvez votre hôtel dans le Bade-Wurtemberg.

Où manger ?

Coucou à Fribourg : Rempartstraße 4. Cuisine badoise classique, parfois revisitée, à déguster dans une salle voûtée, sur des tables hautes, haut-perchés comme des oiseaux. Plats de 8 à 24 €.

Martin’s Bräu à Fribourg : Kaiser-Joseph-Straße 237 (sous la Markthalle). Autoproclamée « Erste Freiburger Gasthaus Brauerei » (« Première Gashtaus brassicole de Fribourg »). Une authentique brasserie en plein cœur de la ville. Plats de 7 à 26 €.

Weinstube Baldreit à Baden-Baden : Küferstraße 3. Bar à vins. Cuisine et vins badois, servis dans une cave voûtée ou dans une cour intérieure pavée. Plats à partir de 10-11 € environ.

Le Jardin de France à Baden-Baden : Lichtentalerstraße 13. Une institution que ce restaurant gastronomique. Spécialité de la maison : le tartare de bœuf à la truffe. Plats de 19 à… 49 €.

Le chef étoilé, un Alsacien, vient d’ouvrir un autre restaurant à la cuisine plus simple : Bernhard’s, restaurant La Table (Jagdhausstraße 5): cuisine de bistrot, avec toujours des produits frais
Aussi un hôtel, le Boutique Hotel Société.

Où déguster des vins badois ?

Alte Wache, à Fribourg : Münsterplatz 38. LA maison des vins de Bade. Choix de plus de 100 vins, grande diversité de mousseux, de crémants et d’eaux-de-vie. Conseils experts et dégustation sur place, dans les salles historiques ou en terrasse, avec vue imprenable sur la cathédrale. Les vins peuvent être accompagnés de spécialités badoises.

Vogelbräu, Karlsruhe : Kapellenstraße 50. La première brasserie locale de Karlsruhe, une institution en ville.

Où trouver toute sa déco de Noël ?

Chez Günther Roth Kunsthandwerk, à Fribourg : Schusterstraße 13. L’esprit de Noël perdure toute l’année dans cette petite boutique aux airs de caverne d’Ali Baba. Artisanat d’art fait main. Calendriers de l’Avent, crèches, figurines, étoiles, boules, guirlandes, boîtes à musique...

Où se détendre en retrouvant sa jeunesse ?

Thermes de Caracalla : 20 € pour 2 h (thermes et sauna). Thermes modernes ouverts en 1985. 4 000 m² de hammams, saunas, jacuzzis, bassins d’eau chaude, salle d’inhalation d’eau saline, bains de vapeur aromatique... Abrité sous la coupole, le bassin central s’ouvre sur l’extérieur. À la nuit tombée, des lampions multicolores glissent à la surface d’une eau dégageant de la vapeur. Un moment magique...

Thermes anciens de Friedrichsbad : 25 € le forfait basique 3 h. Autre époque, autre style pour ces thermes datant de 1877. Parcours obligatoire de 17 « stations bien-être » (douches, séjours en air chaud, bains en eau et bains de vapeur, gymnastique aquatique, massage...).
Attention
, le Friedrichsbad s’inscrit dans la tradition des bains naturistes ! Jours non-mixtes : lundi, jeudi et samedi.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Berlin s’étend 890 km² (8 fois plus que Paris intramuros) pour 3,5 millions...

Voyage Allemagne

Bons Plans Voyage

Services voyage