Auvergne, au pays de la fourme d’Ambert

Auvergne, au pays de la fourme d’Ambert
addt63/planetepuydedome.com

Les plaisirs de la promenade en pleine nature et de la découverte d’un fameux fromage du terroir auvergnat, la fourme : c’est ce qu’offre une virée du côté d’Ambert, dans un Pays situé à l’intérieur du parc naturel Livradois-Forez. Une idée week-end qui allie authenticité et gourmandise.

Un coin d’Auvergne à découvrir

Le Pays d’Ambert se trouve à l’est de l’Auvergne, dans un secteur proche des grandes agglomérations de la vallée du Rhône. D’ailleurs, le parc naturel régional Livradois-Forez partage son territoire entre les deux régions, les monts du Forez formant une sorte de « frontière ».

Des forêts couvrant des versants de petites et grandes hauteurs parsemées de villages : tel est le paysage qui s’impose en premier au visiteur. Partout vous attendent des sentiers de randonnées qui sillonnent à travers une nature en maints lieux sauvage.

Ambert et sa fourme

Situé au bord de la Dore, dans une plaine nichée entre les monts du Forez et ceux du Livradois, le gros bourg d’Ambert s’impose comme une base idéale pour un court séjour. Il faut impérativement aller faire un tour dans son centre médiéval où l’on est saisi par le charme d’anciennes maisons, dont certaines sont à colombages. À voir absolument : l’étonnante église Saint Jean-Baptiste qui présente un mélange de styles gothique et Renaissance, ainsi que la mairie (début XIXe siècle), laquelle a pour particularité d’être toute ronde ! La commune est membre de l’association les Plus Beaux Détours de France.

Cette petite ville a connu un grand essor au XVe siècle grâce au développement d’activités de papeterie. Aujourd’hui, l’un de ses secteurs économiques les plus remarquables est la production de fromage. La fourme d’Ambert est un bleu d’une douceur telle qu’il séduit largement au-delà des amateurs de fromages forts ! Ce produit de terroir fabriqué à partir de lait de vache bénéficie d’une AOP depuis 2002.

Vous pouvez aller visiter des sites de production – fromageries et fermes - dont les coordonnées vous seront communiquées à la Maison de la fourme d’Ambert. Lors de votre séjour, ne manquez pas de goûter aux plats inventés par les restaurateurs qui utilisent la fourme comme l’un de leurs ingrédients préférés. Profitez-en pour découvrir aussi les vins des Côtes d’Auvergne, encore trop méconnus.

Si vous aimez la littérature du XXe siècle, sachez qu’Ambert est la ville natale de ce chantre de l’Auvergne que fut Henri Pourrat, ainsi qu’un des lieux de séjour réguliers d’Alexandre Vialatte, écrivain et journaliste dont les articles parus dans le journal régional La Montagne sont restés fameux. Enfin, c’est ici que Jules Romains a situé le cadre de son roman Les Copains, adapté au cinéma par Yves Robert - c’est pour son film que Georges Brassens a écrit « Les Copains d'abord ».

Les jasseries des « Hautes Chaumes »

Ne manquez pas de vous offrir une randonnée dans les « Hautes Chaumes », lesquelles se trouvent à une dizaine de kilomètres d’Ambert, dans le cirque de Valcivières, au-dessus du village qui porte ce nom.

L’été, c’est là que les femmes montaient pour fabriquer la fourme d’Ambert, pendant que les hommes s’occupaient des terres dans la plaine. Elles s’installaient dans des jasseries, sortes de fermes temporaires où gens et vaches cohabitaient sous un toit de chaume. Aujourd’hui devenues résidences secondaires, elles sont pour la plupart magnifiquement restaurées. L’une de ces bâtisses – la jasserie des Chaumettes - est librement visitable : voyage dans le temps garanti. Renseignez-vous auprès du parc Livradois-Forez pour savoir comment la repérer.

Pour découvrir les landes et les forêts des « Hautes Chaumes » - classées Natura 2000, la flore sauvage y est d’une belle richesse –, il vous faut garer votre auto au col des Supeyres (1 366 mètres) où une superbe vue sur la chaîne des Puys vous attend. On y circule à pied, à VTT, à cheval ou, en hiver, sur raquettes ou skis de fond. Si vous n’avez du temps que pour une seule randonnée, empruntez la boucle du sentier des Colporteurs. Notez que deux adresses vous proposent gîte et couvert au col des Supeyres : le Chalet des Gentianes (toute l’année) et la Jasserie du Coq noir (de mai à octobre).

Autour d’Ambert

Vous pouvez vous promener en auto sur des routes sinuant entre forêt et campagne verdoyante d’où vous verrez parfois des moulins et des châteaux. Au nord, vous avez la possibilité de faire un saut à Thiers, la capitale de la coutellerie.

Au sud, vous avez La Chaise-Dieu et sa belle abbaye. Si vous n’avez pas envie de conduire, notez qu’Ambert est situé sur le trajet de la ligne touristique Agrivap-Les Trains de la Découverte. Elle compte 85 kilomètres de voies qui traversent le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, entre Courpière (près de Thiers) et Sembadel (près de La Chaise-Dieu). Ce train fonctionne de juillet à septembre et le reste de l’année pour des voyages thématiques ou des formules destinées aux groupes.

Autre façon de découvrir le pays : monter à bord d’un petit avion ou d’un ULM de l’aéroclub du Livradois-Forez !

Fiche pratique

Consulter notre fiche Auvergne.

Tourisme en Auvergne

Office de tourisme du Pays d’Ambert

Comment y aller ?

Se repérer
- Ambert se trouve à environ 80 kilomètres de Clermont-Ferrand, Vichy, Saint-Étienne ou Le Puy-en-Velay.

Par la route
- Autoroutes les plus proches : A75, sortie Issoire ; A89, sortie Thiers ; A72, sortie Montrond-les-Bains.

Par l’avion
- Air France dessert l’aéroport de Clermont-Ferrand depuis Ajaccio, Bastia, Lyon Saint-Exupéry, Nantes, Nice, Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly.

Par le train
- Train Teoz, depuis Paris : Vichy, Clermont-Ferrand.
- TGV : Saint-Étienne ; Le Puy-en-Velay.
Liaison autocar TER depuis Clermont-Ferrand, Vichy et Le Puy-en-Velay pour Ambert

Où manger ?

- Les Copains à Ambert.
- Auberge du Pont à Pont-du-Château.
Deux bonnes adresses où l’on est aux petits soins avec vous. La tradition y est revisitée avec talent et simplicité. Plusieurs recettes à la fourme d’Ambert vous sont proposées.

Où dormir ?

- La Chaumière à Ambert
Trouvez votre hôtel à Ambert.

Où manger et dormir sur les « Hautes Chaumes » ?

- Chalet des Gentianes
- Jasserie du Coq noir

Liens utiles

- Parc Naturel Régional Livradois-Forez
- Syndicat Interprofessionnel de la fourme d’Ambert
- Maison de la fourme d’Ambert
- Train touristique entre Courpière et Sembadel
- Aéroclub du Livradois-Forez

Evénements

- Marché des produits du terroir le jeudi matin à Ambert.
- Les Fourmofolies : fête bisannuelle organisée le premier week-end d’août des années impaires à Ambert. Spectacles et dégustations.

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Auvergne Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage