Bruxelles : cinq raisons d’y aller

Bruxelles : cinq raisons d’y aller
Grand Place de Bruxelles © andrii_lutsyk - stock.adobe.com

Musées, bonnes bières, moules-frites et chouettes balades urbaines... Allez, le week-end prochain, on prend le Thalys  ! Bruxelles, qui est un étonnant kaléidoscope humain et architectural, se révèle l’une des villes les plus agréables du continent. Car cette métropole à taille humaine a une qualité rare : elle est attachante et on sait y vivre. 

Promenade au coeur de Bruxelles

Promenade au coeur de Bruxelles
Galeries royales Saint-hubert © f11photo - Adobe Stock

Vous ne pourrez pas la rater. Située au cœur du Pentagone, la Grand-Place, la « plus belle du monde » selon Victor Hugo, n’a pas volé sa réputation. Piétonne, elle est bordée par les traditionnelles maisons des corporations, dont les façades rivalisent de beauté et d’exubérance, l’hôtel de ville (totalement gothique) et la maison du Roi, de style néo-gothique, qui abrite le musée de la ville de Bruxelles.

Les rues et ruelles de l’Îlot sacré, au nord de la Grand-Place, ne manquent pas de charme. Faites un tour du côté des galeries Saint-Hubert, un passage qui rappelle ceux de Paris, où l’on trouve de bons chocolatiers. Très sympa, à deux pas des galeries, le théâtre de Toone, niché dans une maison du XVIIe siècle, propose des spectacles de marionnettes pour adultes.

De l’autre côté de la Grand-Place, n’oubliez pas de saluer le célébrissime Manneken-Pis (soyez attentifs, il est tout petit !) avant de remonter vers le quartier du Sablon, avec ses belles demeures bourgeoises, le très joli square du Petit-Sablon et l’église Notre-Dame.

Pour une ambiance moins surannée, cap sur le quartier populaire des Marolles — un peu en voie de boboïsation —, où l’on trouve boutiques vintage et cafés sympas du côté de la rue Blaes et de la rue Haute. Le dimanche matin, faites un tour au marché aux puces de la place du Jeu-de-Balle, une caverne d'Ali Baba et une vraie tranche de vie bruxelloise !

Bruxelles, une capitale de l’Art nouveau

Bruxelles, une capitale de l’Art nouveau
Magasin Old England © efesenko - stock.adobe.com

Bruxelles compte parmi les villes d’Europe ayant le plus grand nombre d’édifices Art nouveau. Concentrés essentiellement dans les communes d’Ixelles et de Saint-Gilles, ils sont disséminés à travers l’agglomération bruxelloise, à Etterbeek, Schaerbeek, dans le centre historique et même dans les populaires Marolles.

Avec Victor Horta pour chef de file, les architectes des immeubles Art nouveau ont fait preuve d’une audace et d’une créativité qui émerveillent encore. Construits pour la plupart entre 1895 et 1905, les édifices bruxellois témoignent du renouveau stylistique qui s’impose alors en Europe : le fonctionnel devient beau, en s’inspirant des formes de la nature.

Parmi les immeubles les plus aboutis et les plus originaux, citons l’hôtel Hannon (avenue Brugmann) avec sa splendide cage d’escalier, l'hôtel Tassel (rue Paul-Emile-Janson), l'hôtel Solvay (avenue Louise) ou, un peu plus loin, le magasin Old England (rue Montagne de la Cour) qui abrite le Musée des Instruments de Musique (MIM). Enfin, si vous voulez pénétrer dans une demeure Art nouveau, faites un tour au musée Horta, installé dans une maison-atelier que le maître se fit construire et où il vécut.

Musées de Bruxelles : Beaux-Arts, BD, dinosaures, Europe et… Gueuze

Musées de Bruxelles : Beaux-Arts, BD, dinosaures, Europe et… Gueuze
Forum des musées royaux des Beaux-Arts © Philippe van Gelooven

On compte les musées par dizaines à Bruxelles. Dans le centre, autour de la place Royale, le quartier du Mont des Arts abrite une bonne demi-douzaine de musées.

Les musées royaux des Beaux-Arts forment le plus grand centre muséal de Belgique, et l’un des plus importants d’Europe. Avec plus de 2 000 œuvres exposées, l’endroit est remarquable pour ses collections de primitifs flamands, de peintures du XVIIe siècle (Rubens en particulier), d'oeuvres fin-de-siècle, mais aussi pour le XXe siècle et notamment les surréalistes avec le musée Magritte.

Le Centre belge de la bande dessinée (CBBD) est l’autre grand musée à visiter pour tous les fans de Tintin, Spirou et autres Blake et Mortimer. La Belgique est en effet l’une des terres promises des bédéphiles, qui ne manqueront pas d’admirer les nombreuses façades décorées avec des personnages de BD dans Bruxelles (www.brusselsbdtour.com).

Les amateurs d’ethnologie et d’archéologie iront aux musées royaux d’Art et d’Histoire du parc du Cinquantenaire qui couvrent toutes les civilisations du monde et les fous du chemin de fer ne manqueront sous aucun prétexte le formidable Train World à Schaerbeek. Quant au musée des Beaux-Arts d'Ixelles, outre une intéressante collection permanente, il accueille souvent des expos temporaires qui valent le détour.

Dans le quartier de l'Europe, le Muséum des sciences naturelles, 4e au monde avec plus de 35 millions de specimens, abrite le plus grande galerie de dinosaures d'Europe. Toujours dans le même secteur, le Parlementarium retrace toute l'histoire de l'Union européenne et de ses institutions à grand renfort d'outils multimédias interactifs. Si le sujet vous passionne, le Parlement européen est, lui aussi, ouvert à la visite.

Une curiosité pour finir : le musée de la Gueuze, installé dans la brasserie Cantillon à Anderlecht. C'est l’une des dernières à fabriquer le lambic et la gueuze dans les règles de l’art, avec la « fermentation spontanée » à l’air libre.

Estaminets et gastronomie de Bruxelles

Estaminets et gastronomie de Bruxelles
Bières belges © gabrielhector - Adobe Stock

Envie d’une petite mousse ? La Belgique compte des centaines de types de bières et Bruxelles peut faire figure de Mecque pour les amateurs de houblon. Même si vous n’aimez pas la bière, il faut pousser la porte d’un estaminet, café populaire typiquement belge. Les plus anciens, du côté de l’Îlot sacré, où le temps semble s’être arrêté, regorgent de charme — et le choix de bières est très vaste.

Nos coups de cœur : À la bécasse (rue de Tabora, 11), Poechenellekelder (rue du Chêne, 5, tout près du Manneken-Piss) et La fleur en papier doré (rue des Alexiens, 55) où les surréalistes belges, dont Magritte, se donnaient rendez-vous. Sur les murs, une maxime que l’on aime bien : « tout homme a droit à 24 h de liberté par jour ». Pour une ambiance plus jeune, allez du côté de la place Saint-Géry, de la chaussée de Charleroi ou au Délirium derrière la Grand-Place où l’on sert plus de 3 000 bières différentes !

Bruxelles offre de nombreuses solutions pour se restaurer. Les plus fauchés se contenteront d’une frite - fricadelle sur le pouce, mais on aurait tort de réduire la gastronomie d’outre-Quiévrain aux tubercules frits.

Pour découvrir carbonades flamandes, waterzooi, stoemp et autres chicons au gratin, on peut soit pousser la porte d’un resto traditionnel - il y en a pas mal dans le centre  -, soit choisir une cuisine belge revisitée et remise au goût du jour. Enfin, Bruxelles étant une ville très cosmopolite, on y trouve toutes les cuisines du monde. Pour en savoir plus, lire notre article Bruxelles gastronomique.

S’oxygéner dans les parcs de Bruxelles

S’oxygéner dans les parcs de Bruxelles
Serres royales du Parc Laeken © Grgory - stock.adobe.com

Bruxelles est plutôt étendue pour une ville d’un peu plus d’un million d’habitants : l’agglomération regroupe en fait 19 communes. En conséquence, c’est une ville aérée et agréable où l’on trouve pas mal d’espaces verts, beaucoup plus qu’à Paris ou à Londres.

Pour s’aérer les poumons, les parcs ne manquent pas. Près du centre, on trouve le jardin botanique, le parc de Bruxelles ou le parc du Cinquantenaire. En prenant le métro, on peut aller du côté de l’Atomium, cet étonnant édifice qui représente la maille élémentaire du fer, devenu l'un des symboles de Bruxelles. Non loin se trouve le parc de style anglais de Laeken qui abrite le château royal et les magnifiques serres royales, qui ne sont malheureusement ouvertes que quelques jours par an.

Au sud du Pentagone, dans le quartier de l’Université Libre de Bruxelles, le bois de la Cambre offre de bien agréables promenades. Si vous avez le temps, faites une halte à la villa Empain, chef-d'oeuvre de l'Art déco.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Bruxelles en librairie

Consulter nos guides en ligne Bruxelles et Belgique.

Office de tourisme ville de Bruxelles 

Office de tourisme Flandre-Bruxelles


Aller à Bruxelles

- Thalys relie 25 fois par jour Paris-Nord à Bruxelles-Midi en  1h22. Egalement des liaisons low cost avec IZY en 2h26
- Liaisons aériennes avec Brussels Airlines depuis plusieurs aéroports français.

Où dormir ?

Nos adresses d'hôtel à Bruxelles

De nombreux grands hôtels bruxellois bradent leurs chambres le week-end, les ristournes pouvant aller jusqu’à 50 %. Pour consulter tous les tarifs, utiliser le site www.visitbrussels.be

Où manger ? Où boire une bonne bière ? Où sortir ?

- Maison Antoine : pl. Jourdain 1. à Etterbeek. Une baraque à frites incontournable qui régale son monde depuis 1948 !

- In 't Spinnekopke : pl. du Jardin-aux-Fleurs 1. Une bonne adresse du centre-ville pour goûter aux classiques de la gastronomie belge. Plats 15-30 €

- Restobières : rue des Renards 9. Ce resto chaleureux du quartier des Marolles, à la déco vintage, sert des plats aussi typiques que les croquettes, le waterzooi, la carbonade, les gaufres... Menus 22-42 €. Plats 14-24 €.

- Volle Gas : place Fernand Cocq 21. Une bonne brasserie du quartier d'Ixelles offrant un excellent rapport qualité-prix. Plats 10-23 €.

- Belga Queen : rue Fossé-aux-Loups 32. Une cuisine belge revisitée servie dans un cadre chic et décoiffant, à l'intérieur de la salle des coffres d'une ancienne banque Belle Epoque. Menus 38-41 €. Lunch 20-25 €.

- A la bécasse : rue de Tabora 11. Un estaminet bruxellois des plus typiques, ouvert depuis plus d'un siècle. Idéal pour prendre une bière dans une atmosphère hors du temps.

- Poechenellekelder : rue du Chêne 5. La "cave du Polichinelle" est décorée de marionnettes, de gravures et de tableaux et on y savoure de délicieuses bières dans une ambiance chaleureuse, typiquement bruxelloise. 

- La Fleur en Papier Doré : rue des Alexiens 55. Institution locale ouverte depuis 1846, cet estaminet a accueilli artistes et écrivains, comme les surréalistes belges, l'écrivain flamand Hugo Claus ou des membres du mouvement CoBrA.

- Delirium Taphouse : impasse de la Fidélité 4. A deux pas de la Grand-Place, un incontournable bruxellois cité par le Guiness des records. On y sert plus de 3 100 bières !

- Le Fuse : rue Blaes 26. Tout simplement l'un des meilleurs clubs techno et électro d'Europe, voire du monde !

Pour en savoir plus, lire nos articles Bruxelles gastronomique et 10 villes où faire la fête : Bruxelles

Liens utiles

Brussels Card
Musée Horta
Musées royaux des Beaux-Arts
Musée Magritte
CBBD
Musée de la Gueuze

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Belgique Les articles à lire

Et si vous retourniez en Belgique savourer le Bruges des Brugeois ? Un univers plus...

Voyage Belgique

Bons Plans Voyage

Services voyage