Turin, le charme discret de l’Italie

L’art de vivre turinois

L’art de vivre turinois
© Julie Maksimova - Shutterstock

Turin n’a pas attendu la vogue du slow food pour cultiver un art de vivre teinté d’épicurisme. Faites donc une halte dans un bar en début de soirée à l’heure de l’aperitivo. Plus qu’un simple apéritif, il s’agit d’une tradition typiquement turinoise à ne manquer sous aucun prétexte. Pour le prix d’un verre (un peu majoré, certes), vous avez droit à un buffet de victuailles à volonté : charcuterie, olives, fromages, petites pizzas, gressins… Idéal pour des réunions entre amis et pour rencontrer, au fil des verres de vermouth ou de vin, des Turinois.

Pour succomber aux délices de l’aperitivo, nous vous conseillons les bars du Quadrilatero Romano, l’un des coins les plus sympas de Turin. On y trouve également pas mal de restos pour goûter de savoureux plats piémontais comme les agnolotti del plin (petits raviolis), le brasato (bœuf braisé) ou le risotto à la tomme accompagnés de bons vins locaux (barolo, barbaresco, dolcetto…).

Autre institution turinoise : le café. Un peu comme à Vienne, il existe dans la capitale piémontaise de nombreux cafés historiques, jadis fréquentés par des clients illustres (Cavour, Garibaldi…) et toujours aussi populaires auprès de la bonne société locale. Théâtres privilégiés de la vie politique et intellectuelle de l’époque du Risorgimento, des cafés comme Mulassano ou Baratti & Milano (piazza Castello), Torino ou San Carlo (piazza San Carlo), ont gardé leur charme d’antan, avec leurs marbres, leurs dorures, leur décor Liberty.

Goûtez à la spécialité locale, le bicerin (photo), un savoureux mélange de chocolat, de café et de crème de lait fouettée. Les meilleurs se boivent… Al Bicerin (piazza della Consolata), un minuscule établissement qui fut fréquenté par Puccini, Nietzsche et Alexandre Dumas.

Ultime exemple du dynamisme turinois : les nombreux festivals (danse, gastronomie, cinéma, chocolat…) qui animent la ville tout au long de l’année. Se voulant désormais la « capitale italienne de l’art contemporain », Turin, qui vit naître l’arte povera, accueille deux importantes manifestations d’art contemporain, Contemporary Art Torino et Luci d’Artista. En décembre, des artistes contemporains réalisent d’originales décorations lumineuses de Noël dans les rues de la ville.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage