Comme les Rois mages en Catalogne…

Comme les Rois mages en Catalogne…
© Maison de la Catalogne Paris

Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Espagne ! Au moment où les Français tirent les rois, les enfants espagnols attendent patiemment le jour de l'Epiphanie pour recevoir leurs cadeaux. À l’occasion de la cavalcade des Rois mages, à dos de cheval ou de chameau, les rues s'emplissent de monde – et de bonbons - pour une soirée magique. Si vous voulez assister à cette fête unique en son genre, suivez notre étoile du Berger…

Noël en janvier


Le « dia dels Reis », jour de l'Epiphanie, est pour les enfants de Catalogne et de toute l'Espagne un moment particulier. Le pays reste très attaché aux commémorations et aux rites ancestraux, surtout quand ils sont religieux. Contrairement aux enfants français, c'est seulement dans la nuit du 5 au 6 janvier que les petits Espagnols reçoivent leurs cadeaux de Noël, apportés par les Rois mages. Cette fête, qui marque la fin du cycle de Noël, commence par l'arrivée de Balthazar, Melchior et Gaspard le 5 janvier en fin d'après-midi, parés de leurs superbes costumes. Les enfants, avant d'aller au lit, laissent à côté de la fenêtre une paire de chaussures (pour y mettre les cadeaux), un seau d'eau (pour les chameaux) et de la nourriture pour les Rois mages, très fatigués par leur périple à travers l'Espagne. Mais attention, celui qui est réveillé et voit les Rois mages ne recevra rien !

L'arrivée des Rois


Selon les villes espagnoles, l'entrée des Rois mages se fait soit par la mer, soit à cheval ou à dos de chameau : dans tous les cas, c'est la « cavalcade », ou cabalgata en espagnol.  D'après la tradition, le premier défilé du genre aurait eu lieu à Alcoy (Alicante) dans la région de Valence, en 1866. Mais ce n’est que des années plus tard que le défilé s'est répété ponctuellement chaque année. Dans chaque ville, la foule assiste à un somptueux défilé. À Alcoy, le soir du 5 janvier, les Rois mages arrivent à dos de chameau dans une spectaculaire cavalcade, accompagnés d'une centaine de personnes vêtues de noir qui distribuent jouets et bonbons aux enfants. Ils escaladent même les immeubles grâce à des échelles humaines afin d'atteindre les enfants les plus éloignés. À Madrid, chaque arrondissement organise son propre défilé, les Rois mages et leur cortège défilent dans les rues en lançant des tonnes de sucreries.

Les Rois mages sur les Ramblas


À Barcelone, le spectacle vaut le détour puisque les Rois arrivent par la mer en début de soirée (vers 19 h). Au moment où Balthazar, Melchior et Gaspard atteignent la terre ferme, 21 coups de canon sont tirés à partir du château de Montjuic. Une fois descendu, chaque roi prend place sur un carrosse en carton-pâte qui part de la place Portal de la Pau et remonte les Ramblas en direction du centre de la ville, la place Catalunya. Accompagnés de gens déguisés, de musiciens, de danseurs, jongleurs et acrobates, les trois Rois mages lancent des bonbons à la foule, surtout aux enfants, venus nombreux pour les voir. Entre 19 h et 21 h 30, c'est donc le raout à Barcelone. Musique, lumières et défilé, tous les ingrédients sont là pour honorer l'entrée des Rois dans la ville ! Un spectacle à voir au moins une fois dans sa vie, pour ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.

Infos pratiques


Renseignements
Il existe plusieurs offices du tourisme de Barcelone. Voici les coordonnées de l’un d’entre eux, où vous pourrez obtenir des renseignements sur l’événement en français : Palau Robert, Passeig de Gracia, 107. M. : Passeig de Gracia. Tél. : (00 34) 93-238-40-00.

Où dormir ?
Hôtel Oliva : Passeig de Gracia, 32, 4e étage. M. : Catalunya ou Passeig de Gracia. Tél. : 93-488-01-62 ou 93-488-17-89. Compter de 6 200 à 7 200 pesetas (environ 300 F) pour une chambre double, sans le petit déjeuner. Une pension charmante dans un immeuble un peu vieillot (noter la belle cage d’escalier, le superbe ascenseur). Très grandes chambres avec lavabo ou bains, meublées de façon disparate mais agréable. Un petit côté rétro assez sympathique. Préférer les chambres sur l’arrière, moins bruyantes. Réserver impérativement en période de vacances.

Où manger ?
Irati : Cardenal Casanas, 17. Tél : 93-302-30-84. À deux pas des Ramblas. M. : Liceu. Fermé le dimanche soir et le lundi. Une taverne basque toujours bondée, fréquentée par une clientèle jeune. Le jeu consiste à commander aux serveurs un chato de cidre ou de txacoli, puis à piocher dans les immenses plateaux disséminés sur le comptoir. Toutes ces petites tartines de pain recouvertes de boudin grillé, d’anchois, de petits beignets de poulet, de fromage, de thon à la tomate… sont savoureuses. Une fois rassasié, vous réglez l’addition en annonçant vous-même le nombre de pintxos consommés. Gardez précieusement les piques plantées dans les pintxos, le calcul sera plus facile.

A voir sur le web
En ces temps de fêtes, pour préparer le pain de l'Epiphanie et d'autres traditions espagnoles qui fleurent bon les fruits secs et l'huile d'olive.
Pour organiser vos vacances, connaître les événements culturels en Espagne…

Texte : Audrey Turpin

Mise en ligne :

Catalogne Les articles à lire

Voyage Catalogne

Bons Plans Voyage

Services voyage