Nord-Pas-de-Calais, la région des musées

Nord-Pas-de-Calais, la région des musées
Alain Leprince/musée la Piscine, Roubaix

Championne de France du nombre de musées au kilomètre carré, la région Nord-Pas-de-Calais est une destination culturelle de premier plan. À quelques jours de l’ouverture très attendue du Louvre-Lens, le Routard publie Nord-Pas-de-Calais, la région des musées : une invitation à (re)découvrir ce coin de France avec un œil d'artiste… En guise d’apéritif, voici une petite sélection des grands musées du Nord, à visiter sans modération.

Une région en pleine ébullition artistique

On recense en Nord-Pas-de-Calais pas moins de 45 établissements classés « Musée de France », sans compter une kyrielle de musées non labellisés. La palette est large, de l’archéologie à l’art moderne en passant par l’histoire industrielle.

Piscine Art déco ou friche industrielle, palais classique, hôtel particulier ou ancienne usine… les lieux sont souvent aussi fascinants que les collections. Une fois réhabilités, ces fleurons du patrimoine s’ouvrent à une nouvelle vie pour servir d’écrins à des musées à la hauteur de leur histoire.

Le Louvre-Lens, qui doit ouvrir ses portes le 12 décembre 2012, est un signe de l’effervescence artistique du Nord-Pas-de-Calais. Au cœur de l’ancien bassin minier, récemment classé à l’Unesco, il témoigne d’une volonté d’inscrire l’offre culturelle dans le patrimoine régional, et de la démocratiser.

L'Institut du Monde Arabe, autre grande institution parisienne, ouvre le 20 novembre une antenne à Tourcoing : installée dans une ancienne usine de peignage textile de 800 m2 du quartier de l'Union, elle accueillera notamment des expositions, des événements culturels (concerts, projections, rencontres...) et des formations en langue et civilisation arabes. L'exposition inaugurale, Qantara (« passerelle » en arabe), porte sur les échanges entre les cultures des rives de la Méditerranée, de l’Antiquité à nos jours.

Autre preuve de ce dynamisme artistique, la programmation culturelle très riche du Nord-Pas de-Calais : carnavals peuplés de géants et autres festivals, braderies et scènes musicales qui pullulent. Sans oublier Lille 3000 : Fantastic 2012 (jusqu’au 13 janvier 2013), une grande manifestation culturelle qui fait souffler sur la capitale des Flandres un vent surnaturel. Au programme : expos, installations, concerts…

La Piscine de Roubaix (photo)

C’est parti pour une plongée dans un cocktail de mémoire sportive et d’art. Le musée d’Art et d’Industrie André-Diligent est probablement le seul musée installé dans une ancienne piscine Art déco. Une réhabilitation réussie : le bassin est devenu miroir d’eau, les anciennes cabines des salles d’exposition, et on a conservé l’ambiance sonore.

La visite promet un flot de peintures, sculptures et objets d’art. Elle s’articule autour de l’ancien bassin olympique, bordé de statues de l’École française. Outre ses collections permanentes, la Piscine doit aussi sa renommée à ses expositions temporaires (ne pas manquer l’expo-événement sur Chagall, jusqu’au 13 janvier 2013). Lorsque les demi-rosaces des vitraux filtrent les rayons du soleil, l’atmosphère est tout simplement magique, on nage alors dans le bonheur…

Piscine – musée d’Art et d’Industrie André-Diligent de Roubaix

Le LaM à Villeneuve-d’Ascq

Le Lille-Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut est le seul musée d’Europe à présenter ces trois courants. Le LaM a même hérité de la plus importante collection d’art brut en France.

Le LaM, c’est aussi une curiosité architecturale. Les bâtiments cubiques évoquent les contours des bâtiments industriels, tandis que les moucharabiehs donnent un sentiment d’aération et de continuité. C’est ainsi que le LaM s’insère naturellement dans le parc de sculptures.

Signalons l’exposition « La Ville magique » (jusqu’au 13 janvier 2013), une immersion dans les mythes urbains de l’entre-deux-guerres : la ville, lieu de tous les possibles et tous les plaisirs, fantasmée, mais redoutée.

LaM à Villeneuve-d’Ascq

Le musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Sous ses airs de petit palais, il accueille une prestigieuse collection de peintures flamandes et françaises. En vedette, l'enfant du pays, Jean-Baptiste Carpeaux, qui lui a légué 150 peintures, 50 sculptures et plus de 2 000 dessins ! Autre star du musée, Antoine Watteau, également natif de Valenciennes. Portraits, scènes de la vie quotidienne, natures mortes et paysages… voilà un beau panorama de la peinture d’Europe du Nord !

Perle du musée, la crypte archéologique expose des objets témoignant de la vie en Hainaut (bronzes celtiques, fresques romaines, bijoux mérovingiens…) et un ensemble exceptionnel d’enseignes de pèlerinages. Pas étonnant que Valenciennes ait été surnommée « l’Athènes du Nord » !

L’exposition « Lignes-Rythmes-Couleurs » présente, en partenariat avec la bibliothèque, une collection exceptionnelle d’art concret, mettant en scène lignes, courbes, motifs géométriques et couleurs vives.

Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Le musée Matisse du Cateau-Cambrésis

On trouve peu de musées de cette envergure en milieu rural… C’est ici, à l’orée du Cambrésis, de la Thiérache et de l’Avesnois, qu’est né le chef de file du fauvisme. Installé dans le palais Fénelon, le musée Matisse recèle la 3e collection Matisse de France.

Une approche chronologique permet d’appréhender le cheminement artistique et personnel de Matisse, et la diversité de ses travaux : peintures, gouaches, sculptures, travaux préparatoires pour la chapelle de Vence… Ne pas manquer le cabinet des dessins, disposé selon les indications de l’artiste lui-même. À la fois impressionnant et émouvant.

Autre clou de la visite, la donation Tériade, du nom d’un éditeur d’art. Le fleuron de cette collection n’est autre que la salle à manger de sa villa de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Signée par Matisse, cette œuvre monumentale a été – fait exceptionnel – remontée à l’identique. À cela s’ajoutent des œuvres de Giacometti, Miró, Chagall…

Les mordus de fauvisme peuvent se lancer dans le circuit touristique « Sur les pas de Matisse », à la recherche des couleurs et variations de lumière qui inspirèrent l’artiste.

Musée Matisse du Cateau-Cambrésis

Le musée des Beaux-Arts d’Arras

Direction Arras, dont l’architecture et les traditions témoignent d’une double culture française et flamande. L’abbaye Saint-Vaast (prononcer « Saint-Va »), le plus important bâtiment religieux d’architecture classique en France, abrite le musée des Beaux-Arts et ses collections de peintures flamandes et françaises, d’art funéraire et sacré.

Le château de Versailles présente pour la 1e fois une exposition hors les murs : « Roulez carrosses ! » (jusqu’au 10 novembre 2013). C’est la 1e expo consacrée aux véhicules hippomobiles en France : carrosses royaux et impériaux, chaises à porteurs, traîneaux... Mention spéciale pour les voitures du cortège de mariage de Napoléon Ier, le carrosse de Charles X et le char funèbre de Louis XVIII. En voiture !

Musée des Beaux-Arts d'Arras

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, Nord-Pas-de-Calais, la région des musées : 8 itinéraires pour découvrir les musées du Nord-Pas-de-Calais, les lieux emblématiques de la région, un plan détachable, des anecdotes...

Pour préparer votre séjour, consultez nos guides en ligne Nord-Pas-de-Calais et Lille

Lire notre idée week-end : Dans le Nord, sur les traces de Matisse

Tourisme en Nord-Pas-de-Calais

Comité départemental de tourisme du Nord

Comité départemental de tourisme du Pas-de-Calais

Texte : Le Routard / Marie Borgers

Mise en ligne :

Nord-Pas-de-Calais Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage