Bavay, un Forum antique dans le Nord

Bavay, un Forum antique dans le Nord
E. Watteau / Département du Nord

Des ruines romaines dans le Nord… Vous n’en croyez pas vos oreilles ? Venez voir ça de vos propres yeux ! Petite ville à une vingtaine de minutes de Valenciennes, Bavay, anciennement Bagacum, rayonnait au Ier siècle, à la croisée des grandes voies romaines du Nord de l’Empire. Un site exceptionnel, qu’il fallait absolument mettre en valeur. C’est chose faite depuis le 15 septembre, suite à deux ans de travaux ! Suivez le guide…

Bavay, l'un des plus vastes forums romains

Entre les Ier et IIe siècles, Bagacum était un pôle très important dans la région : sept routes y convergeaient, lui permettant d’appuyer son statut prestigieux de capitale administrative. Puis, la ville fut délaissée au profit de la voisine Cambrai. Le forum servit de forteresse et fut en grande partie démantelé ; les pierres furent réutilisées et déplacées, et les habitants oublièrent peu à peu le passé romain de la ville. Un vrai casse-tête pour les archéologues depuis…

Deux mille ans après, les pierres du forum de Bavay témoignent d’une sacrée heure de gloire. L’étendue remarquable du forum (240 mètres de long, pour un total de 2,5 hectares !) fait de lui l’un des plus vastes de l’Empire. Au fond, sa basilique est également une des plus grandes : ses 98 mètres de long lui donnent des proportions plus grandes encore que celles de Carthage.

Les chercheurs supposent que les Romains ont construit ce colossal ensemble pour montrer leur puissance et ancrer leur présence, face au peuple gaulois de la région, les Nerviens, quelque peu récalcitrant à l’idée de se soumettre.

Ce forum donne une idée de ce qu’était ce lieu de vie à l’époque romaine. Il s’agissait d’un forum tripartite, à l’image des fora impériaux de Rome. Il cumulait trois fonctions cruciales dans le quotidien des Gallo-Romains, à savoir des fonctions judiciaire, administrative et religieuse. Il faut imaginer que la dalle du forum était recouverte de pierre bleue, une élégante pierre, typique de la région dont la couleur est d’un beau gris bleuté.

La visite du forum est complétée par un musée, qui rend compte de la vie quotidienne à l’époque romaine : des vestiges bien sûr, mais aussi une reconstitution du forum dans un film interactif en trois dimensions. Le but est de mettre en perspective les vestiges par rapport à ce qui est encore visible aujourd’hui.

Quoi de neuf ?

Les deux ans de travaux ont porté leurs fruits. Ceux qui connaissaient déjà Bavay seront surpris de voir à quel point le site a gagné en dynamisme et en clarté. Les nouveautés s’articulent autour d’un nouveau nom, le forum antique de Bavay, qui atteste d’une volonté de placer le forum au cœur du site, comme il était le cœur de la cité.

Aux vestiges sont ajoutés des matériaux contemporains pour suggérer les constructions disparues, les hauteurs ou encore l’emplacement des différents lieux d’activité. Petit plus, la visite guidée du site est comprise dans le prix d’entrée : pourquoi se priver d’anecdotes supplémentaires ?

Outre le forum, le projet de mise en valeur comprend également une nouvelle organisation du musée. Différents espaces thématiques présentent un trait spécifique de la vie publique et privée des Romains de Bagacum : comment vivaient les femmes ? Les esclaves ? Les enfants ?

Une des ambitions phares est celle de faire de Bavay un site familial, adapté à tout public. Des jeux sont proposés le long de la visite. Ludique, le musée organise des ateliers et des stages pour les enfants. Les expositions temporaires répondent aussi à ces exigences : dans le cadre de l’exposition « Les murs murmurent », les visiteurs découvrent eux mêmes les graffitis à la lampe de poche dans une pièce sombre.

Même chose pour les scolaires : un large panel d’activités d’histoire vivante est proposé. Si vous y faites un tour en semaine, ne soyez pas surpris de voir des jeunes effectuer des manœuvres militaires, comme faire une tortue avec des boucliers sous les ordres (en latin !) d’un centurion.

Cette nouvelle scénographie comprend une nouvelle version du film en 3 dimensions : le décor du film n’est autre que le forum antique de Bavay. Grâce à une console, les spectateurs peuvent interagir, et orienter le héros de l’histoire dans leurs choix : un moyen ludique de se rendre compte des proportions du site et de rendre au lieu son dynamisme d’antan.

La ville fortifiée du Quesnoy, le Cambrésis et l’Avesnois

Que visiter dans les alentours de Bavay ? Tout d’abord, la ville fortifiée du Quesnoy. Le jeune Vauban, tout juste âgé de 21 ans, a construit au Quesnoy ses premières fortifications. Encore inexpérimenté, l’architecte a essuyé ici les plâtres : quelques erreurs de jeunesse, invisibles aux yeux des profanes, qui aident à comprendre les rouages de la construction du site et les stratégies militaires à l’époque du Roi Soleil.

Le Quesnoy a été le théâtre de bien des affrontements : il fut aussi occupé par les Allemands pendant quatre ans lors de la Seconde Guerre mondiale. Libérée par les Néo-zélandais, la ville entretient toujours avec ce pays lointain des liens étroits, comme en témoigne le Mémorial en l’honneur de ses combattants.

Loin d’être une cité austère pour autant, Le Quesnoy est un charmant village à découvrir. Pour limiter la propagation des incendies, les maisons ont des hauteurs différentes. Un assemblage curieux, vu du haut des remparts. Les fortifications sont mises en valeur par une promenade autour de celles-ci : la majesté des murs, aux couleurs rouges, contraste avec la verdure et l’eau environnantes. Ici, on vient s’aérer avec plaisir !

Un tour à Cambrai ? Vous connaissez certainement ses fameuses bêtises, et vous en feriez une grosse si vous ne preniez pas le temps d’y faire une halte. Dans la ville de Fénelon, il ne faut rater sous aucun prétexte le musée, dont la richesse de la collection n’a d’égal que l’intelligence de la muséographie. Si le beau temps vous sourit, penser à flâner dans les rues et à découvrir la finesse des églises…

Au Cateau-Cambrésis, ville natale de Henri Matisse, ne manquez pas le musée qui lui est consacré avec la riche collection de peintures du maître.
En savoir plus sur Matisse dans le Nord.

Enfin, dans l’Avesnois, Maroilles, patrie du célèbre fromage, est bien plus qu’un repère pour les gourmands : ce village partiellement classé, tremplin vers plusieurs promenades dans les environs, vous ravira par son harmonie. Une coquette petite église, un mignon petit moulin, un joli kiosque à musique…

Pour en savoir plus

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Nord-Pas-de-Calais .

Office de tourisme du Nord

Forum antique de Bavay

Office de tourisme du Quesnoy

Ville de Cambrai

Ville de Maroilles

Autre site romain dans le Nord Pas-de-Calais :

À Arras, vous pouvez aussi jeter un œil aux vestiges de Nemetacum : ces quelques pierres donnent une petite idée des constructions romaines au IIIe siècle.

Texte : Marina Gaultier

Mise en ligne :

Nord-Pas-de-Calais Les articles à lire

Voyage Nord-Pas-de-Calais

Bons Plans Voyage

Services voyage