Troyes et l’Aube méridionale... Champagne !

Troyes et l’Aube méridionale... Champagne !
Vignobles de la Côte des Bar. Didier Guy

On y passe souvent sans s’y arrêter, sur la route du soleil : quelle erreur ! Situé entre Île-de-France et Bourgogne, le sud de l’Aube aligne trois atouts majeurs : le cœur historique de Troyes, de grands lacs nichés dans une forêt et des coteaux couverts de vignes pétillantes. Une jolie idée week-end dans les environs de Paris… Champagne !

 

La vieille ville de Troyes

Troyes, chef-lieu du département de l’Aube, est une des cités majeures de la Champagne crayeuse, ex-pouilleuse, avec Reims et Châlons-en-Champagne. Principalement agricole, ce territoire s’est trouvé placé sur de grandes routes commerçantes. Troyes a été le siège d’importantes foires pendant des siècles.

De fil en aiguille, des activités du secteur textile, entre autres, se sont implantées ici et certaines entreprises de confection perdurent (Lacoste et Petit Bateau, notamment). D’où l’existence de plusieurs magasins d’usine renommés qui pratiquent le déstockage (rabais de 30 à 50 %).

Mais le véritable trésor de la ville demeure les quartiers de l’ancien Troyes, surnommé « Bouchon de champagne » en raison du dessin qu’il forme sur les plans. Partout vous voyez des maisons à pan de bois dont la majorité date du XVIe siècle, mais il y en a de plus anciennes encore. Une base en pierre, des pans de bois de chêne maintenus par du torchis : c’est simple et c’est très beau.

En plus de cela, la vieille ville de Troyes recèle une cathédrale et de superbes églises médiévales comme Sainte-Madeleine, qui présente un jubé en pierre gothique - c’est rare -, ou Saint-Pantaléon, qui contient d’abondantes statues. Leurs vitraux, conçus sur place au Moyen Age, sont à se damner ! La ville compte d’ailleurs une Cité du vitrail.

Autres musées réputés : Vauluisant (qui possède des collections du courant d’art Renaissance local nommé Beau XVIe et de bonneterie, industrie majeure de la cité), Saint-Loup (beaux-arts…), Art moderne, Maison de l'Outil et de la pensée ouvrière…

Plus terre-à-terre est la dégustation de produits du terroir de l’Aube : le champagne, bien sûr, mais aussi l’andouillette, la choucroute, le cidre, le chaource… Un vrai festin !

La forêt d’Orient et ses trois lacs

On se pince ! De grands lacs offrent des paysages quasi maritimes à une heure et demie de Paris. Cette fantaisie n’est en rien naturelle. L’origine des lacs d’Orient (23 km2), du Temple (18 km2) et Amance (5 km²) remonte aux années 1960 et 1980.

Il s’agit de retenues d’eau qui permettent de modérer les caprices de la Seine et de l’Aube, son affluent. Vous avez ici des plages de sable, toutes sortes de loisirs nautiques (voile, planche, motonautisme, plongée…) et des spots de pêche à votre disposition.

Ces pièces maîtresses du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient sont bordées par des sentiers de randonnée et une véloroute qui traversent la forêt, laquelle s’étend à l’est de Troyes, dès la sortie de la ville.

Le mieux est d’y accéder par Dosches et son moulin à vent. Construit par des bénévoles et ouvert à la visite, il rappelle que les paysages de Champagne était rehaussés jadis par de telles constructions.

Parmi les autres agréments du parc, on trouve deux golfs, deux parcours dans les arbres et un Espace Faune. Ce dernier recèle des animaux sauvages de la région, disparus ou toujours présents dans la nature : aurochs, chevaux tarpan, cerfs, sangliers, élans et bisons d’Europe. On les voit ou aperçoit depuis un chemin forestier et des postes d’observation. Une balade ludique et très sympa.

A sortie du parc, les fans de Napo the 1rst ne manqueront pas d’aller faire un tour à Brienne-le-Château où le jeune Bonaparte étudia à l’école militaire (musée sur place). L’Empereur combattit par ici en 1814 durant la Campagne de France.

Non loin et dans un tout autre genre se trouve le parc Nigloland de Dolancourt. Lancé avant Disneyland par des forains, il mélange des attractions, les unes familiales et les autres à sensations. Bons points : un cadre forestier autant que possible préservé et pas d’agressions commerciales permanentes… En face de ce site, on voit quelques vignes annonciatrices de la suite du programme.

Le vignoble de la côte des Bar (photo)

C’est le vignoble de champagne situé le plus au sud de la zone d’AOC. Il s’étend dans des paysages vallonnés qui font le bonheur des amoureux de la France profonde - on croise pas mal d’Anglais sous le charme par ici !

 Les coteaux où poussent les vignes - parsemées de cadoles, petits abris en pierre de forme ronde qui rappellent les bories provençales - côtoient des bois et des champs. Tout cela rappelle les vues dont on jouit en Bourgogne : normal, on est là à la « frontière » de cette région.

Le divin vin à bulles de la côte des Bar se caractérise par sa rondeur. Lors de vos dégustations, il ne faut pas manquer de goûter également aux rouges et blancs des coteaux du Champenois, ainsi qu’au rosé des Riceys, un breuvage surprenant et rare, aux saveurs inédites.

Mais les arrêts dans les jolis bourgs et villages de la côte des Bar ne doivent pas se limiter à ces exercices de première importance. On prend grand plaisir à se promener dans Bar-sur-Aube, par exemple, ou à Essoyes où la famille Renoir passait ses étés. Toute la bourgade évoque le peintre et les tableaux qu’il a réalisé sur le motif ou dans son atelier, qui se visite. Sa maison doit prochainement devenir un lieu dédié à Auguste et ses fils Jean, Pierre et Claude, ainsi qu’à sa femme et à la nourrice amie Gabrielle, toutes deux natives d’Essoyes.

Il ne faut pas manquer non plus de se rendre à l’abbaye de Clairvaux. Cet ancien site majeur de l’ordre des cisterciens fondé en 1115 a conservé un seul bâtiment médiéval, lequel a fait l’objet d’une belle restauration terminée en 2013. Ses constructions du XVIIIe siècle ont été transformées en prison lors de la Révolution française. Celles-ci ont été utilisées par l’administration pénitentiaire jusqu’en 1970. Judicieusement, on a fait le choix de les laisser en l’état.

On visite la cour où les prisonniers prenaient l’air et des cellules collectives, lesquelles furent remplacées par des cages individuelles de 2 m sur 2… Oui oui, des cages… Lorsqu’on sort de là et que l’on se retrouve face aux murs d’enceinte et aux miradors de l’actuelle maison d’arrêt voisine, on est sacrément secoué.

Pour aller plus loin

À l’ouest de la côte des Bar, en revenant vers Troyes, se trouvent les terres où l’on produit du jus de pomme et du cidre, ainsi que le délicieux fromage de Chaource. Dans ce village implanté dans une forêt, l’église Saint-Jean-Baptiste mérite une visite. Riche en œuvres d’art, son chef-d’oeuvre est une étonnante Mise au tombeau dont les personnages ont été sculptés en grandeur nature (XVIe siècle).

À l’est, vous avez Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne) et ses lieux évoquant le général de Gaulle.

Fiche pratique

Consulter notre guide en ligne Champagne-Ardenne

Aube Tourisme 

Troyes Tourisme 

Grands lacs de Champagne et forêt d’Orient Tourisme 

Côte des Bar Tourisme 

Comment y aller ?

Autoroute

Venant de Calais via Reims, l’A26 se termine à Troyes où elle est reliée à l’A5 qui va grosso modo de Melun à Chaumont en traversant le sud de l’Aube.

Train

Le sud de l’Aube est traversé par la ligne Paris-Mulhouse. Arrêts : Troyes, Vendeuvre, Bar-sur-Aube. TER Champagne-Ardenne : www.ter.sncf.com/champagne-ardenne

Bus

Liaisons notamment entre Troyes et Bar-sur-Aube, Dolancourt (été), Les Riceys, Brienne-le-Château…

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel dans l’Aube

Où manger ? Où prendre un verre ?

- Au jardin gourmand : 31, rue Paillot-de-Montabert, à Troyes. Tél : 03-25-73-36-13. Une adresse bien connue du Vieux Troyes, appréciée pour la régularité de sa cuisine. Le QG des amateurs d'andouillette. Menus 24-36 €.

- Le caveau des Riceys : 3, pl. des Héros-de-la-Résistance, Les Riceys. Un bar à vin- caviste, idéal pour découvrir les champagnes du coin, en dégustant une planche de charcuterie ou du fromage.

Champagne !

Succession de trois villages, la belle commune des Riceys possède le plus grand vignoble de Champagne : 866 hectares. On n’a pas eu le temps de visiter toutes les maisons qui présentent les vins des 288 vignerons locaux !

 Chez Jean-Jacques Lamoureux, on a notamment été scotché par sa cuvée Trilogie (issue de cépages Pinot Noir, Chardonnay et Pinot Meunier), ainsi que par son rosé des Riceys.

Les Vignerons des Riceys : www.vignerons-les-riceys.com

Plusieurs vignerons de la Côte des Bar vous invitent chaque automne à vous faire Vendangeur d’un jour : visites des vignes et installations, cueillette, repas…

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Champagne-Ardenne Les articles à lire

Voyage Champagne-Ardenne

Bons Plans Voyage

Services voyage