Itinéraires conseillés Islande

Ces itinéraires ont été imaginés avec une location de voiture. il sera compliqué de cocher toutes les étapes en voyageant en bus. 

Un week-end en Islande

  • Reykjavík et l'ambiance de ses bars le week-end, avec souvent un bon petit concert au programme. 
    • Visite au Þjóðminjasafn Íslands (Musée national d'Islande) pour avoir un bon aperçu de l'histoire du pays, 
    • une autre au musée Perlan pour mieux comprendre les phénomènes géologiques que l’on découvrira au cours du périple, 
    • puis une balade dans la vieille ville et sur le port, où l’on essayera de trouver le meilleur angle pour photographier l’Harpa, véritable monument kaléidoscopique.
  • Consacrer une demi-journée à la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de Reykjavík, pour barboter dans les eaux sulfureuses du Blue Lagoon.
  • Explorer cette péninsule aux paysages variés, qui offre déjà un très bon aperçu de l'île.

Blue lagoon Islande Nature © Puripat - Fotolia - Blue Lagoon

Une semaine au sud de l'Islande

  • Reykjavík et la péninsule de Reykjanes (avec l'incontournable Blue Lagoon) : 2 jours.
  • Le Cercle d'Or (avec le site de l'hémicycle à Þingvellir, Geysir et les chutes de Gulfoss) : 1 jour.
  • Le Landmannalaugar, dans le Sud toujours : 2 jours. Il faut prendre le temps de randonner pour vraiment apprécier le site. Les plus courageux peuvent entreprendre le magnifique trek Landmannalaugar-Þórsmörk (compter au moins 4 jours).
  • La côte sud par la route 1 : 2 jours. Somptueux paysages, notamment dans les environs de Vík et au lac Jökulsárlón, un site très touristique mais superbe, dans lequel une langue de l’immense glacier Vatnajökull déverse ses icebergs. C’est le secteur le plus fréquenté de l’île.

Une semaine à 10 jours au nord de l'Islande

Moins fréquenté que le sud, le nord de l’Islande offre des paysages tout aussi grandioses. L’hébergement y est aussi moins cher en pleine saison. Une bonne alternative.

  • Reykjavík et le Cercle d’Or : 2 jours. Voir l’itinéraire "Une semaine au sud".
  • Puis prendre un vol domestique vers Akureyri ou opter pour la voiture (environ 6h) direction Húsavík, capitale européenne de l’observation des baleines à bosse. Réserver une excursion et ne pas manquer sur place le superbe musée de la Baleine : 1 jour.
  • La région du lac Mývatn : 1 ou 2 jours. Un concentré de paysages islandais. Halte quasi obligatoire aux superbes Mývatn Nature Bath.
  • De Hùsavík ou Mývatn, un petit détour s’impose vers la célèbre chute de Dettifoss.
  • Escale ensuite à Akureyri : plus grande ville du nord, elle compte quelques bonnes adresses. Idéal pour un retour en douceur à la civilisation.
  • Puis filer jusqu’au joli port de Siglufjörður et son passionnant musée du Hareng (si !) : 1 jour, avant de partir à la découverte de la péninsule de Vatnsnes, qui accueille les plus importantes colonies de phoques du pays.
  • Ceux qui ont le temps poursuivront vers les fjords du nord-ouest (au moins 2 ou 3 jours.) Là, étape possible dans le Strandir, autour d’Hólmavík, microrégion quasi inhabitée, bout du monde au pays des bouts du monde. On poursuit vers Ísafjörður, bon point de chute pour explorer le nord de la région.
  • Parmi ces paysages sauvages ponctués de villages bordant les fjords, on passe forécément par les incontournables falaises de Látrabjarg, avec leurs colonies de macareux et par l’extraordinaire plage de Rauðisandur. Retour vers Reykjavík par la route (5-6h) ou en ferry (2h30 de traversée de Brjánslækur à Stykkishólmur. De là environ 2h de route jusqu’à Reykjavík).

L’Islande, sur les routes du Nord

Gullfoss Cascade Islande © BBandSIRI - Adobe Stock - Gulfoss Cascade

2 à 3 semaines autour de l'île

Vous êtes (au moins) parti pour le tour de l'île par la route circulaire 1 (environ 1 340 km) avec, ici et là, des petites (et grandes) digressions sur la côte ou à l'intérieur du pays...

  • Reykjavík : 1 jours pour découvrir la ville, les environs et s'approvisionner.
  • La péninsule de Snæfellsnes : 1 ou 2 jours. Randos dans le parc national de Snæfellsjökull, voire ascension avec un guide sur le glacier éponyme pour les aventuriers.
  • Les fjords du Nord-Ouest : 2 ou 3 jours. On les rejoint de préférence en ferry. Parmi ces paysages sauvages ponctués de villages bordant les fjords, on passe forcément par l’extraordinaire plage de Rauðisandur, incontournables falaises de Látrabjarg, avec leurs colonies de macareux. Ísafjörður offre un excellent point de chute pour explorer la région. Pour les amateurs de vie sauvage, c’est aussi le point de départ vers l’extraordinaire péninsule du Hornstrandir, vierge de toute population.vierge de toute population.
  • En poursuivant vers l’est, étape possible dans le Strandir, autour d’Hólmavík, microrégion quasi inhabitée.
  • Poursuivre à l'est en faisant le tour de la péninsule de Vatnsnes, qui accueille les plus importantes colonies de phoques du pays.
  • Puis filer jusqu’au joli port de Siglufjörður et son passionnant musée du Hareng (si !) : 1 ou 2 jours.
  • Akureyri : 1 jour pour reprendre contact avec la « civilisation » et se réapprovisionner. Et pouquoi pas s’offrir une sortie d’observation des baleines.
  • Le lac Mývatn : 2 jours, voire davantage si vous envisagez de randonner. Si vous ne l’avez pas fait à Akureyri, vous pouvez partir pour Húsavík (1 jour), capitale européenne de l’observation des baleines à bosse. Sur place, ne manquez pas le superbe musée de la Baleine. De Hùsavík ou Mývatn, un petit détour s’impose vers la célèbre chute de Dettifoss.
  • Les hautes terres : 1 jours. Une excursion au volcan d’Askja (1 journée) est à planifier pour les amateurs de bout du monde.
  • Ensuite, on file à l’assaut des fjords de l’Est (2 jours), avec Seyðisfjörður, mignon port de pêche aux maisons colorées, d’où l’on peut embarquer pour les îles Féroé (Danemark). L’itinéraire se poursuit avec le village de Fáskrúðsfjörður, riche des souvenirs des pêcheurs français, et par une étape à Höfn , où l’on dégustera une bonne langouste, spécialité du coin.
  • Puis, cap sur la côte sud : arrêt obligatoire au lac Jökulsárlón , l’un des plus beaux sites du sud, avant de s’attaquer aux randos du parc national du Vatnajökull englobant le plus grand glacier d’Islande et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2019 (1 ou 2 jours).
  • Les îles Vestmann : 2 jours. On adore cet archipel réputé pour sa beauté !
  • Pour la suite de l’itinéraire, on retrouve le Landmannalaugar et le Cercle d’Or ; se reporter à l’itinéraire "Une semaine au sud". Lors d’un séjour de 2 à 3 semaines et plus, la visite de la péninsule de Reykjanes n’est sans doute pas indispensable.

Voyage Islande

Bons Plans Voyage Islande

Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Voyages Culturels
Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons

Services voyage



Forum Islande

Voir tous les messages
Itinéraires

Carnets de voyage Islande

Voyage 2020 en Islande par Anna 13 ans

Voyage 2020 en Islande par Anna 13 ans

Posté par
vincent-gouraud

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Itinéraires Islande

Vos discussions préférées du forum Itinéraires Islande

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Islande

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Islande

Islande Les articles à lire