Argent et budget Géorgie

Monnaie

La monnaie nationale est le lari (« trésor » en Géorgien), code monétaire « GEL ». Le lari est divisé en cent tetri, et sa plus grosse coupure est le billet de 100.

En novembre 2019, le taux était d’environ : 1 € = 3,25 GEL.

Banques

Le réseau bancaire est moderne, les distributeurs de billets sont très nombreux. Comme toujours hors zone euro, il est judicieux d’examiner les conditions offertes par sa banque et sa carte de retrait, de s’enquérir si nécessaire d’offres plus intéressantes, axée voyage. Dans tous les cas, il vaut mieux retirer une grosse somme pour minimiser les frais fixes et savoir que les meilleurs bureaux de change proposent les meilleurs taux.

Change

Les bureaux de change sont légion dans les villes. Ils offrent des taux plus intéressants que les banques classiques et ceux obtenus par retrait à un distri. Les changeurs alignant souvent leurs taux par rue et quartier, autant comparer et se renseigner. Souvent ouvertes 24h/24, les officines des réseaux proposant également des transferts d’argent affichent les meilleurs taux.

Pour démarrer son séjour : changer ou retirer un peu d’argent à l’aéroport ou à la frontière terrestre car les taux y sont corrects, puis renouveler l’opération chez un bon changeur, sans forcément se charger en liquidités, car les variations de taux restent mesurés entre la capitale et la province.

Carte de paiement

La grande majorité des hôtels, restaurants et commerces sont équipés pour les paiements par carte bancaire. Mais il faut bien sûr conserver des espèces pour les petites dépenses du quotidien, les pensions familiales et s’affranchir d’éventuels frais de paiements élevés à l’étranger, hors zone européenne, particulièrement gênants sur les petits achats.

Conseil : prévenir sa banque de son séjour, car de nombreux réseaux « non prévenus » limitent les retraits pour prévenir les fraudes.

Budget en Géorgie

La Géorgie est une destination peu coûteuse, voire très bon marché si on loge dans des pensions, familiales, mange dans des restos typiques et voyage en transport public. Sans exploser son budget, on peut s’offrir de bons hôtels et restaurants à des tarifs raisonnables. Seule la recherche de prestations de luxe fera grimper la dépense vers des tarifs « occidentaux ».

Hébergement

Les hébergements se sont multipliés avec l’augmentation du nombre de visiteurs, passant d’une capacité d’accueil limitée à une offre en général suffisante. Dans toutes les villes, l’éventail va des pensions familiales à l’hôtel de luxe en passant par des des hostels, guesthouse, petits hôtels et boutique hôtel.

Dans la vieille ville de Tbilissi, il faut multiplier les prix par 2. Exemple : 40 à 60 GEL (15 à 22 €) pour un lit en dortoir et à partir de 150 GEL (45 €) pour une double avec salle de bains.
- Dans les régions reculées, les prix des pensions peuvent grimper notamment à cause des repas.
- Les pensions proposent souvent d’inclure (bonne idée) ou pas le petit déjeuner. Dans ce dernier cas, compter 5-10 GEL par personne. Des repas peuvent souvent être commandés à l’avance, compter 10-20 GEL par personne.
- L’occupation simple d’une double entraîne en général un rabais d’environ 40 %.

- Très bon marché : lit en chambre double ou multiple, avec salle de bain à partager, de 20 à 40 GEL (6 à 12 €), selon le type de chambre et nombre de personnes. Cette formule est notamment proposée dans les chambres chez l’habitant.
- Bon marché : de 50 à 100 GEL (15 à 30 €), pour des doubles avec salle de bains dans les pensions familiales et petits hôtels.
- Prix moyens : de 100 à 200 GEL (30 à 60 €), pour un boutique hôtel à Tbilissi, ou un établissements de charme ailleurs.
- De chic à très chic : à partir de 270 GEL (80 €). Pour les hôtels haut de gamme de Tbilissi ou des principales villes de province.

Nourriture

À moins de fréquenter les restos chics des grandes villes , le poste « nourriture » ne grévera pas votre budget ! Sans sacrifier au plaisir pour autant.

Les restaurants bon marché comme les doukanis, petits restos généralement en sous-sol à Tbilissi, sont très prisées des Géorgiens. Certains sont ouverts 24h/24. On y consomme les raviolis « nationaux » khinkalis, des pains et galettes khachapuri, lobiani, etc., des brochettes et kebabs à la géorgienne, une salade géorgienne, ainsi qu’un assortiment de recettes nourrissantes (voir plus loin) arrosées de bière, vin du patron ou, bien sûr… d’eau minérale.
Pour un repas du genre, prévoir autour de 15 lari (4,50 €).

- Bon marché : moins de 15-20 GEL (4,5-6 €) par personne pour un repas complet dans une taverne ou un resto.
- Prix moyens : autour de 50 GEL (15 €). Restaurants géorgiens plus apprêté, spécialités internationales de base, ou repas avec du bon vin.
- Chic : à partir de 100 GEL (30 €). Pour un repas dans les meilleurs établissements de la capitale et des grandes villes de province.

Pourboire

Le pourboire n’est pas une coutume géorgienne. Cela n’empêche pas d’arrondir la somme due pour un service (guide, taxi, serveur) qui le mérite. Lors d’une excursion en voiture avec chauffeur, rallonger de 5 à 10 % est toujours apprécié.
Certains restos ajoutent au prix des menus une « service tax » plus ou moins fantaisiste et grimpant parfois jusqu’à 20 % ! Va-t-elle réellement dans la poche des serveurs ?

Transports

Route

Le mode de déplacement public n°1 est l’omniprésente marshrutka, un fourgon plus ou moins long équipés en minibus. Leur état et « taux de compression » des sièges est variable d’un véhicule à un autre mais le parc est un progrès constant. Très bon marché, ce transport tourne à une moyenne de 8 GEL par personne et pour 100 km. On peut traverser tout le pays pour environ 35 GEL (11 €) !

Dans les zones les plus montagneuses du Caucase, les marshrutka parfois héroïques finissent par laisser la place à des minivan 4X4. Les prix s’envolent.
Exemples : Mestia-Ushguli 150 Lari (45 € pour 4 personnes) ; Alani-Omalo, 400 Lari (120 € pour 4 personnes) ; Tbilissi-Shatili 450 Lari (140 € pour 4 personnes).

Taxis : à Tbilissi, traverser la ville de la gare routière de Didube à celle d’Ortachal ne devrait pas coûter plus de 15 GEL ( 4,50 €) en taxi avec appli Bolt.
Taxis partagés (shared taxis): concurrents des marshrutkas, ils sont plus rapides mais ne partent que quand ils sont pleins. Compter 15 GEL par personne et pour 100 km.

Location de voiture :
Compter à partir de 30 € par jour pour les 1er modèles et 140 € par jour pour un SUV.

Location de voiture avec chauffeur
Très intéressante quand partagée en petit groupe, cette formule permet d’organiser un tour indépendant. Pensez à augmenter le temps de visite des sites, toujours un peu juste, quitte à offrir une rallonge au prix proposé. Compter à partir de 60 € la journée (de 10h à 19h).

Train

La seule ligne intérieure intéressante relie Tbilissi à Batoumi (Mer Noire), mais ses horaires et sa lenteur atténuent sa praticité, à moins d’être amateur de train de nuit. Prix selon la classe : 25-80 GEL (7-24 €).

Les trains internationaux pour Baku (Azerbaïdjan), 15h de trajet, 40 à 120 GEL (12 à 36 €) et Erevan ( Arménie), 11 h de trajet, 32 à 100 GEL (10 à 30 €) sont légèrement plus chers mais bien plus lents que les transports routiers.

Visites

Le prix des musées et autres sites à visiter est très modique : musée publics/privés, compter 5/10 GEL (1,50 à 3 €).

Achats et souvenirs

La Géorgie se distingue par une production artisanale encore importante,
- Les icônes de Saint-Georges : on en trouve dans toutes les églises et les petits magasins touristiques.
Costumes et couvre-chefs : veste traditionnelle chokha, reconnaissables à leurs cartouchières ; bonnet à poil long de mouton papakha ; calots en feutre pressé à la main du Caucase, décorés d'une ficelle cruciforme, portés autrefois par les soldats pour protéger leur crane sous le casque.
- Instruments de musique : petite guitare à quatre cordes tchongouri ; hautbois « zourna ».
- Autres souvenirs : cornes de bouc ou bélier à vin (leur forme interdisant de les reposer oblige aux « culs secs » lors des toast solennels ; poupées en feutre aux costumes et couleurs traditionnels ; kilims géorgiens ou anatoliens.
- Antiquités, objets vintage : à Tbilissi notamment, des antiquaires et boutiques proposent des meubles, de la déco, des accessoires et des vêtements témoins d’une époque soviétique pas si lointaine. La meilleure qualité venait alors d’Allemagne de l’Est.
Enfin, n’oubliez pas le vin géorgien (plus d'infos sur la gastronomie et les boissons en Géorgie) et certaines spécialités (sauces, épices etc.).

Voyage Géorgie

Bons Plans Voyage Géorgie

Services voyage



Forum Géorgie

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Géorgie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Géorgie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Géorgie

Agenda Géorgie