Où dormir, hôtels et hébergement Canada

Comme partout, et plus encore en Amérique du Nord, la loi de l’offre et de la demande dicte les prix. Vous paierez donc cher en été et pendant les vacances de Noël, 20 à 30 % de moins au printemps et en automne et jusqu'à 40 à 50 % de moins en hiver - exception faite des stations de ski comme Whistler et Revelstoke, qui tournent alors à plein régime.

Il est presque indispensable de réserver très à l'avance (parfois plusieurs mois), car la saison touristique est courte.
Soyez donc prudent si vous prévoyez de séjourner à Banff et dans les Rocheuses en général (où la saison ne s’étend que de juin à septembre environ), ainsi qu’au parc national Pacific Rim, et même à Vancouver.
Pas de problème en revanche, dans des grosses villes, le taux d’occupation des chambres fluctue plutôt au gré des congrès

Campings

Camping dans l'Alberta © JSoltys Photography - Adobe Stock - Camping dans l'Alberta

Le Canada est l'un des pays les mieux organisés au monde pour le camping ! Un grand nombre de sites sont néanmoins fermés jusqu'en mai-juin et à nouveau à partir du Thanksgiving Day (mi-octobre), quand ce n'est pas septembre.

Il existe 3 sortes de campings : les terrains privés, ceux des parcs provinciaux et ceux des parcs nationaux.
Les campings privés sont en général assez chers (parfois jusqu'à 70 $ l'emplacement) mais souvent bien équipés. Cadre très variable en revanche, certains squattent des sites sauvages, d’autres s’apparentent plus à des parkings à camping-cars qui, au Canada, peuvent avoir le format d’un bus...
Meilleur plan, les campings des parcs sont souvent logés en pleine nature, offrant de vastes emplacements bien isolés les uns des autres, avec tables en bois et foyer pour faire du feu (permis payant ; compter environ 9 $ dans les parcs nationaux, bois inclus à retirer à l'abri prévu à cet effet – il est interdit d’en ramasser sur place ou même d’en apporter).
Les prix s’échelonnent de 10 à 35 $ en fonction du niveau d’équipement : seulement des toilettes sèches dans les plus rustiques ; eau potable, douche, électricité et vidange pour camping-car (full hook-up) dans les plus confortables.
Un bémol, le sol des emplacements est souvent en gravillons, pas idéal pour les tentes, donc.

Privé comme public, si le camping l’accepte, il est conseillé de réserver très à l'avance en été, surtout près des grandes villes, même si certains n'hésitent pas à prélever des frais de dossier supplémentaires.
Dans certains campings rustiques, notamment dans les Rocheuses, on paie au moyen d'un système d'enveloppe à déposer dans une boîte (auto-enregistrement ou self-registration). Un ranger vient plus tard faire les comptes.
Certains campings louent également des « minichalets » (dénommés cabins).

Quelques campings des parcs nationaux proposent également des Otentik, sortes de tentes lodge pour 4 personnes avec lits superposés, table, prise électrique et chauffage d’appoint (environ 120 $ la nuit, permis de feu inclus).

Auberges de jeunesse

Les AJ canadiennes sont souvent formidables (chaleureuses, bien équipées), mais dans les grandes villes où le meilleur voisine avec le pire... Prix : de 30 à 50 $ la nuit en dortoir, draps et serviette inclus en général. Dans toutes, vous trouverez une cuisine équipée et des espaces communs. Nombreuses aussi sont celles qui proposent des chambres privées, un peu moins chères que les hôtels mais souvent moins confortables. Elles partagent généralement les sanitaires mais certaines, plus chères, ont leur propre salle de bains. En dehors des villes, il n'est pas rare qu'on puisse aussi y planter sa petite « canadienne ».
Les services ne coûtent pas cher : laverie à pièces, navettes diverses, excursions...

Dans les auberges dites « officielles » (membres du réseau Hostelling International), attendez-vous à payer 10 % de plus si vous n'êtes pas en possession de la carte Hostelling International. Les membres bénéficient de 10 % de remise sur les prix affichés (25 $, valable 1 an ; elle s’achète dans les AJ du réseau HI). Dans tous les cas, réservation conseillée sur le site internet de Hostelling Canada.
Il n'y a pas de limite d'âge pour séjourner en AJ.

Gîtes, B & B et chambres d'hôtes

Les B & B ont la cote au Canada ! C'est nettement plus charmant et convivial que l'hôtel. D'abord parce que vous serez le plus souvent dans une famille accueillante ; ensuite parce que tout y est évidemment plus personnalisé que dans un hôtel, sans compter que certains B & B sont logés dans de belles demeures victoriennes (ou « historiques », même si tout est relatif) ; enfin, parce que le petit déj, généralement très copieux, est inclus dans le prix.

Juste un bémol : étant donné le soin que certains propriétaires apportent à leur maison, et le charme qui souvent en résulte, nombreuses sont les adresses se situant dans la catégorie « Plus chic ». En général, c'est totalement justifié, mais, du coup, ces B & B ne sont pas à la portée de toutes les bourses... Autre inconvénient : il faut souvent réserver très à l'avance en été, et les conditions d'annulation sont très désavantageuses.

Il existe un tas d'associations s'occupant de loger les voyageurs en B & B, et les offices de tourisme peuvent, eux aussi, se charger de vous en trouver un.

Hôtels et motels

La plupart des hôtels ressemblent à ceux qu'on trouve aux États-Unis : confortables, fonctionnels mais pas très chaleureux. Une hôtellerie de charme s'est néanmoins développée dans les zones les plus touristiques, mais ce charme a un coût...
Les chambres sont presque toujours équipées d'une salle de bains privée, de plus en plus souvent d’une machine à café, parfois d'un micro-ondes et d’un petit frigo. Il arrive souvent qu'une chambre possède 2 lits queen size (140 cm) et puisse, ainsi, loger jusqu'à 4 personnes. Compter alors 10 à 20 $ par personne supplémentaire. Le petit déj est rarement inclus dans le prix.

Pour les motels, c'est pareil, sauf qu'ils ont tendance à se situer en périphérie et qu'ils disposent toujours d'un parking gratuit. Dans les grandes villes, en revanche, attendez-vous à raquer ferme pour vous garer : on a vu des hôtels demander jusqu'à 35 $ par jour !

Bon à savoir : lors du check-in, les réceptionnistes demandent presque systématiquement une empreinte de carte de paiement pour garantir les dépenses en extra (même si la note a été réglée en amont via un site internet ou par une agence). C’est monnaie courante.

La location d’appartements ou de maisons

Une formule intéressante en famille (plus d’espace, la possibilité de prendre des repas sur place représentant une économie non négligeable), mais à 2, pas forcément beaucoup moins cher qu’un hôtel. Tout dépend encore une fois de la saison, qui régit les fourchettes de prix des hôtels, et du standing de l’hébergement.

Ou encore trouvez votre appartement au Canada ici.

Échange de maisons ou d'appartements

Une formule de vacances qui fait de plus en plus d'émules, relativement économique et très pratiquée outre-Atlantique. Il s'agit d'échanger son propre logement (que l'on soit proprio ou locataire) contre celui d'un adhérent du même organisme dans le pays de son choix, pendant la période des vacances.

Voir aussi notre dossier sur l'échange d'appartements.

Ranchs

Hébergement typique de l'Ouest, les ranchs d'Alberta et de Colombie-Britannique accueillent de plus en plus souvent les visiteurs, pour moins cher que les ranchs américains. On y partage la vie des cow-boys, comme dans un vrai western.
Tous les ranchs sont installés sur d'immenses terres. Jamais très loin d'un lac ou d'une rivière, on y pratique donc l'équitation, la randonnée et l'escalade, mais aussi le canoë, la baignade, le rafting, la pêche... Certains sont même ouverts en hiver.
On peut dormir en dortoir, dans des fustes (chalets en rondins), dans le bâtiment principal ou encore en camping. Possibilité de B & B ou pension complète. Résa à l'avane conseillée. Enfants pas toujours acceptés.

Il existe 2 grandes catégories de ranchs.
- Les working ranches sont toujours en activité. On y élève du bétail et des chevaux. Confort rustique très sympa.
- Les guest ranches sont spécialisés dans l'accueil des visiteurs, même si certains pratiquent encore parfois un peu d'élevage. Les cow-boys sont surtout là pour vous emmener vous balader à cheval. Plus grands (jusqu'à 100 personnes) et plus confortables, les guest ranches sont parfois hyper luxueux, avec piscine et courts de tennis - ils s'appellent alors des ranch resorts ou dude ranches.

Lodges, chalets et resorts

Lodge © urmoments - stock.adobe.com

C'est une autre formule d'hébergement « nature ». Si certains sont réservés aux chasseurs et aux pêcheurs, les lodges sont surtout des havres de paix, souvent installés près ou à l'intérieur des parcs nationaux ou provinciaux, au bord de rivières et de lacs cristallins.
Les lodges sont composés de chalets ou de log-cabins (en rondins de bois) et toutes sortes d'activités sportives y sont proposées. Mais ce bonheur a un prix...
Demandez les guides Accommodation (hébergement) et parfois plus précisément Lodges, fournis gratuitement par les offices de tourisme.

Voyage Canada

Bons Plans Voyage Canada

Services voyage



Forum Canada

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Canada

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Canada

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Canada

Agenda Canada

Canada Les articles à lire