Géographie, paysages et environnement Cambodge

Situé au cœur de la péninsule Indochinoise, le Cambodge s'insère entre la Thaïlande (à l'ouest), le Vietnam (à l'est) et le Laos (au nord). Sa superficie n'est que de 181 035 km² et des poussières, soit 3 fois moins que la France.
Le relief est moyen, avec tout de même un sommet à près de 1 800 m d'altitude (au sud-ouest), quelques plateaux au nord (la chaîne des Dangrek, 400 m d'altitude moyenne) et 2 chaînes de basses montagnes (les Cardamomes et l'Éléphant) à l'ouest. La côte sud borde le golfe de Siam sur environ 250 km, avec quelques jolies plages vers Sihanoukville et Kep et des mangroves.

N’oublions pas les forêts, qui ceinturent le pays du sud-ouest au nord-est, mais qui souffrent toujours plus de la déforestation illégale.

Système hydrographique au Cambodge

La grande particularité du Cambodge réside dans son système hydrographique avec, bien sûr, le Mékong, bras nourricier du pays qu’il traverse sur près de 500 km. Et l’étonnant Tonlé Sap, lac situé entre Angkor et Phnom Penh. Le Tonlé Sap constitue un organe vital du Cambodge : relié au Mékong à la hauteur de Phnom Penh par un canal naturel d’une centaine de kilomètres, ils se vident l’un dans l’autre selon la période l’année. Ainsi le lac voit-il sa superficie quadrupler à la saison des pluies ! Il en résulte une terre hautement fertile pour l’agriculture (rizières notamment) et des eaux douces parmi les plus poissonneuses au monde.

Lors de la fête de l'eau (Bon Om Touk), on célèbre le changement du sens du cours d'eau du Tonlé Sap, le moment où le lac se déverse dans le fleuve.

  • Voir plus bas les problématiques environnementales liées au Tonlé Sap

Environnement

Le fléau de la déforestation

Plusieurs associations écologiques dénoncent le problème majeur de la déforestation au Cambodge. À l’origine, l’attribution de concessions gouvernementales, le besoin de nouvelles terres agricoles, l’augmentation des plantations d’hévéas, de manioc et de palmiers à huile. Mais aussi les besoins énergétiques et les réseaux clandestins. Tout cela avec l’implication de l’élite gouvernementale et de l’armée, à un niveau de corruption très élevé.

Les conséquences sont catastrophiques : l’abattage d’arbres dans la région du Nord-Est entraîne progressivement une diminution annuelle de près de 2 % de la surface forestière.

Les barrages font bloc et le Tonlé Sap suffoque

La situation du lac Tonlé Sap inquiète les experts de l’environnement, la jugeant même au bord de la rupture écologique. Le plus grand lac d’Asie du Sud-Est, qui multiplie sa superficie par 4 durant la saison des pluies, représente une source d’alimentation majeure pour les habitants de ses rives fertiles. Mais il est surexploité, pollué par les métaux lourds et les déchets en tout genre, et la biodiversité est mise à mal.

Plus grave, la construction de barrages hydroélectriques.

Surexploitation touristique à Angkor

Il est nécessaire aussi d’évoquer la surexploitation touristique du site d’Angkor qui a entraîné une déforestation importante dès les années 1980 et 1990 et la disparition d’une partie de la faune sauvage.

Le tourisme de masse induit aussi des problèmes grandissants d’éion des eaux usées, qui sont rejetées dans les rizières. Outre le piétinement des sites, le nombre excessif de bus hors d’âge pollue chaque jour le cœur du secteur classé d’Angkor.

Voyage Cambodge

Bons Plans Voyage Cambodge

Services voyage



Forum Cambodge

Voir tous les messages
Climat

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Climat Cambodge

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Cambodge

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Cambodge

Agenda Cambodge

Cambodge Les articles à lire