Traditions et coutumes Bornéo

Pluricommunautaires, les habitants du Sarawak et de Sabah animent un kaléidoscope de traditions contribuant largement à l’intérêt du voyage et générant une atmosphère plaisante, empreinte de tolérance et d’intérêt pour autrui.

Les ethnies autochtones marquent profondément la région de leurs traditions proches de l’environnement naturel et marquée par un fond animiste - toujours présent malgré les conversions religieuses (il reste des chaman) -, selon lequel toute composante de l’univers qu’elle soit animée ou pas a une âme.

« Chasseur de tête »

Si ce terme inquiétant reste associé aux ethnies de Bornéo, autrefois appelées collectivement Dayaks, pas d’inquiétude : la dynastie des Rajah Blancs, les conversions religieuses et le monde moderne ont propulsé dans l’oubli ce rituel depuis un bon demi-siècle.
Remarquons qu’il ne s’agissait pas à proprement parler d’une pratique cruelle et sanguinaire mais d’une coutume venue de la nuit des temps, liée à l’initiation et au prestige du clan et de ses membres, accomplie sans haine pour les victimes. Faisant de son éradication tout comme celle de la piraterie leur 1er objectif, les Rajah Brooke s’abstenaient d’ailleurs de la juger de manière manichéiste.

Des cranes sont encore visibles ici et là au Sarawak (ex : Cultural Village de Santubong, Anna Rais Longhouse), leur violence originelle devenue abstraite depuis belle lurette. La plupart des « longues maisons » affirment les avoir confiés à un autre clan, parce qu’ils nécessitent trop d’attention et entretien mais qu’on ne peut les oublier définitivement sous peine d’irriter leurs esprits.

Longhouse

Mode d’habitat coutumier des ethnies du Sarawak et de certaines de Sabah, les structures sur pilotis en forme de rectangle étiré où cohabite tout un clan correspondent bien à leur nom : longhouse (« longue maison » ; malais : Rumah Panjang).

Dans un monde global où vivre ensemble devient paradoxalement de plus en plus virtuel, le fait que des milliers de longhouses existent encore à Bornéo est une belle nouvelle.  Bien sûr, elles ont évolué comme toute tradition vivante qui se respecte. Encore visibles dans les années 50, les structures de presque un km de long (on parle même de 5 km en 1930 !) ont disparu mais les longhouses Kayan et Kenyah (région de Belaga, cours supérieur de la Rajang, Sarawak) atteignent encore régulièrement 200 m de nos jours.

Les longhouses combinent espace public (véranda extérieure tanju et intérieure ruai) et espace privé (bilik) propre à chaque famille, filant perpendiculairement à l’axe de la maison pour se terminer par une cuisine sur l’arrière. Mais ce plan standard est variable selon les ethnies, les lieux et la date de construction. De nos jours, l’espace sous pilotis sert de parking aux voitures, non plus d’enclos protégeant le bétail, et le privé s’étend au détriment du public.

Quoiqu’il en soit, le rôle communautaire de la longhouse reste très important, même pour ceux l’ayant quittée, avec un paroxysme début juin, après les récoltes, lors de la grande et joyeuse fête du Gawai (chants, danses, réunions).

Plus ou moins touristique selon les options choisies, la visite des longhouse est un des temps forts du voyage. Le Cultural Village de Santubong » (spectaculaires structures, certaines disparues de nos jours) et « The Heritage Village » dans le jardin Ethnobotanique du musée de Sabah à Kota Kinabalu permettent de faire un tour d’horizon des différentes versions de ces maisons, dont certaines ont disparu.

Le pays du Calao et de la divination

Ce volatile si particulier, abonné des cimes et au vol maladroit et bruyant, est intimement associé aux Iban. Ils utilisent ses plumes et en font l’emblème de leurs festivals et longhouse (totem, effigie rituelle) au point que leurs terres du Sarawak ont pour surnom le « pays du Calao » (Anglais : Land of the Hornbill).  

Par le passé (voir la collection du musée du Sarawak), le Hornbill Ivory (gadding enggang en malais), ivoire doré du casque surplombant la mandibule supérieure du Calao-Rhinocéros servait à fabriquer des boites à priser et d’autres objets très populaire et aujourd’hui très recherchés.

Mais encore… Qui se douterait que l’esprit du Calao est l’ancêtre de nos missiles modernes ? Les Dayaks l’envoyaient frapper leurs ennemis ! Les relations paranormales à la gent aillée ne s’arrêtent pas là : avant tout évènement important (construction, récolte, mariages), les Iban écoutent les présages chantés par les oiseaux. Avec pragmatisme toutefois : une fois le bon message entendu, on fait jouer les percussions afin d’effrayer les volatiles et de ne plus entendre un chant susceptible de contrarier les bons augures.

Gitans de la mer, gardians et manades

Avec les Moken (mer d’Andaman) et les Orang Laut (côtes orientales de Sumatra et Malaisie), les Bajau de Sabah, également présents en Indonésie et aux Philippines (dont ils seraient originaires, font partie de ces peuples populairement appelés « gitan de la mer », car partageant une manière de vivre nomade sur la mer. Même si la plupart sont dorénavant sédentarisés à terre, nombre de « Sea Gypsie » restent des plongeurs et pêcheurs hors pair, écoutant la mer par une trappe placée au fond de leurs bateaux et dont les bébés nagent avant de marcher.

Établi entre Papar et Kota Belud, le groupe occidental des Bajau de Sabah fait toutefois exception en étant devenu terrien au point d’avoir développé une véritable culture équestre. Côte est, de Lahad Datu à Tawau, les Bajau restent par contre très liés à la mer et célèbrent annuellement à Semporna (avt-dernier w-e d’avril) leur grand festival regatta lepa, du nom de leur bateau-maison traditionnel.

Voyage Bornéo

Bons Plans Voyage Bornéo

Services voyage



Forum Bornéo

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Bornéo

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Bornéo

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Agenda Bornéo

Bornéo Les articles à lire