Traditions et coutumes Açores

Religion et culte du Saint-Esprit

Les Açoriens sont catholiques et la religion tient toujours une grande place dans la vie sociale et culturelle. En témoignent les processions dans les villages et la ferveur religieuse qui entoure celle du Christ des Miracles à Ponta Delgada.

Plus encore que le catholicisme, le culte du Saint-Esprit est très répandu dans tout l’archipel. Introduit par les Portugais, il demeure un élément essentiel de la culture açorienne, sur l’archipel et à travers le monde. Chaque village possède son « imperio », une sorte de chapelle dédiée au culte de l’Espirito Santo.

Célébrées différemment selon les îles, les fêtes du Saint-Esprit attirent toujours les foules. Elles illustrent à merveille la ferveur et le sens de la communauté des Açoriens, notamment lors des repas rituels où est partagée la fameuse sopa do Espirito Santo.

Fêtes et festivals

Les fêtes des Açores offrent un bel aperçu de la culture locale, fortement imprégnée par la religion catholique et le culte du Saint-Esprit. Certaines processions, comme celle du Christ des Miracles à Ponta Delgada, peuvent attirer des dizaines de milliers de personnes.

Le carnaval, notamment à Graciosa et l’Entrudo de Terceira, se déroule en février (ou mars) avec danses et cortèges. Les fêtes du Saint-Esprit, célébrées dans toutes les îles de l’archipel, sont l’événement majeur du calendrier festif. Elles sont préparées longtemps à l’avance et célébrées pendant huit semaines entre Pâques et la Trinité. Chaque paroisse possède sa propre chapelle (imperio), dont la confrérie est chargée d’organiser les festivités et les actions caritatives envers les pauvres. Un bel exemple de l’esprit communautaire qui règne dans l’archipel. 

L’été est la saison festive par excellence. Elle débute par les fêtes de la Saint-Jean (Sanjoaninas) : la plus importante se déroule est la fête de la Saint-Jean sur Terceira, considérée aux Açores comme « l’île de la fête ». En effet, plus de 200 manifestations (folklore, bals, commémorations, célébrations religieuses, concerts, foires gastronomiques…) se déroulent dans les villes et villages de l’île de mai à octobre !

D’importants festivals culturels (festival de Calheta, semaine culturelle de Velas, festival Maré do Agosto, AngraJazz…) ponctuent également la saison estivale, entre mai et octobre.

Profitez d’une fête populaire pour écouter les musiques traditionnelles des Açores et notamment la viola da terra, guitare typique des Açores décorée de deux cœurs. Lors des fêtes de la Saint-Jean ou du Saint-Esprit, vous pouvez assister aussi aux cantigas ao desafio, des joutes de chansons dialoguées et improvisées portant sur la vie quotidienne, et souvent satiriques.

Voir les fêtes et festivals des Açores dans l'agenda du Routard.

Taurada « a corda »

Une tradition ancrée depuis le 17e siècle dans l’île de Terceira où l’on en compte pas moins de 230 ( !) de mai à octobre. Il s’agit d’un lâcher de taureaux dans les rues des villages.

L’animal, contrôlé grâce à une longue corde par six gaillards (les pastores), charge les passants intrépides qui viennent narguer le taureau par jeu. Il s’agit donc d’échapper à l’animal qui, contrairement à la corrida espagnole, n’est jamais mis à mort.

Tout au long de la rue, derrière des barrières ou depuis les fenêtres des riverains, des centaines d’aficionados assistent au spectacle, tout en  partageant des banquets improvisés. Une authentique fête populaire… qui peut toutefois s’avérer dangereuse. Vous voilà prévenus si jamais vous voulez aller taquiner le taureau !

La saga des baleiniers

Si aujourd’hui l’observation des cétacés compte parmi les activités préférées des touristes, les Açores n’ont pas toujours été tendres avec les mammifères marins.

La chasse à la baleine a été pratiquée sur l’archipel jusqu’aux années 1980, et plus particulièrement sur l’île de Pico où un très intéressant musée (à Lajes do Pico) lui est consacré. Ce sont les baleiniers américains, lors de leurs escales aux Açores, qui ont introduit cette pratique. Les harponneurs açoriens, réputés pour leur adresse, ont peu à peu pris leur place.

Fait notable, la chasse à la baleine n’a jamais été industrialisée aux Açores. Elle s’est toujours faite sur des bateaux de bois (bote), à la rame et au harpon. Une pratique aux conditions homériques, dignes de Moby Dick, qui, à l’âge d’or du commerce de l’huile de baleine, était une source de revenu importante pour les îles.

Voyage Açores

Bons Plans Voyage Açores

Services voyage



Forum Açores

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Açores

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Açores

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Açores

Agenda Açores

Açores Les articles à lire