i

Visiter Kochi (Cochin), Voyage Kerala

Activités à faire, lieux à voir - Tourisme Kochi (Cochin)

Son site géographique remarquable, sur la côte du Malabar, dessine une vaste baie morcelée en plusieurs îles et presqu’îles aussi plates que tropicales, toutes différentes. Kochi est depuis toujours un port bien abrité où les 1ers Européens qui débarquèrent furent les navigateurs portugais au début du XVIe s à la recherche des épices... et de la Chine.

Au fond de la baie, sur la terre ferme, la grande ville d’Ernakulam, agglomération moderne bourdonnante d’activités, avec ses banques, ses bazars, ses innombrables magasins. Au milieu de la baie, l’île de Willingdon, zone portuaire active mais sans intérêt sur un plan touristique, et Vypeen Island où se trouve la plage la plus proche de la ville, Cherai Beach, à une bonne vingtaine de kilomètres au nord de Kochi.

Enfin le secteur le plus intéressant, chargé d’histoire, le plus touristique aussi, à l’ouest de la baie : Fort Cochin qui occupe la presqu’île de Mattancherry, bordée par l’océan. L’histoire y a laissé des traces bien tangibles de l’époque coloniale : le Dutch Palace, la synagogue de Mattancherry (ancien quartier juif), des demeures de style colonial indo-portugais, ou portugo-hollandais, et bien sûr anglais, et quelques églises.

Préparez votre voyage Kerala avec nos partenaires

FORMALITÉS

  • passeport
  • visa

DÉCALAGE HORAIRE

Non disponible

DURÉE DE VOL DIRECT

9h

- Papiers (UE) :

  • passeport valide pendant au minimum 6 mois après le retour prévu, et disposant de 3 pages vierges (dont 2 face à face) ;
  • visa :
    • e-Tourist visa (60 jours maximum ; visa à une entrée ; formalités en ligne) ;
    • ou Regular Visa (visa à entrées multiples).

- Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;
  • rougeole, oreillons, rubéole (ROR) ;
  • hépatite A (vivement recommandée) ;
  • typhoïde (conseillée) ;
  • en cas de séjour prolongé dans le nord de l'Inde, méningite à méningocoque (A + C) (recommandée, en particulier aux voyageurs de moins de 40 ans) ;
  • pour les expatriés et/ou les séjours ruraux (en Inde du Sud, pour des séjours supérieurs à un mois) : encéphalite japonaise.

- Meilleure saison : entre mi-novembre et fin mars.
- Durée de vol direct depuis Paris : pas de vol direct vers Cochin, mais vers Bangalore (Karnataka) ; compter 9h de vol.
- Décalage horaire : + 3h30 en été, + 4h30 en hiver.

Les derniers reportages sur le meilleur de Kochi (Cochin)

Les incontournables Kochi (Cochin)

Infos pratiques Kerala

Bons plans voyage

Parmi les nombreuses îles et presqu'îles du secteur, partez à la découverte des musées et lieux à voir à Kochi :

  • Fort Cochin et Mattancherry : Fort Cochin est très touristique, et l’atmosphère s’en ressent inévitablement. Néanmoins, cette partie de la ville reste bien agréable parce que calme, aérée et dotée de jolies bâtisses. Il suffit de s’éloigner un peu plus au sud ou dans Mattancherry pour retrouver des ambiances plus indiennes ;
  • Dutch Palace : curieux d’avoir baptisé « palais hollandais » cette résidence, édifiée par les Portugais en 1545 pour leur gouverneur, avant d’être restituée au roi de Cochin ! Mais ceci explique cela, elle fut rénovée par les Hollandais en 1663, pendant leur présence à Kochi ;
  • Chinese Fishing Nets : ce sont d’énormes filets de pêche fixes, suspendus sur de longues perches de bois ou de bambou. Ils se trouvent au nord de Fort Cochin, à l’entrée du port, mais on peut aussi en voir autour des ponts de la ville. Site très fréquenté au moment du coucher du soleil par les touristes comme par les Indiens. Il s’agit de la curiosité à voir et à photographier à Cochin, vestiges toujours vivaces des relations commerciales très anciennes avec la Chine. Leur implantation daterait du passage de l’amiral chinois Zheng He au XIVe s. Au fait, en anglais, ça se dit Chinese nets et, en français, carrelets ;
  • La synagogue : au cœur du quartier de Mattancherry, cette vénérable synagogue, construite en 1568 (un timbre fut édité pour célébrer ses 400 ans en 1968), est parmi les plus anciennes d’Inde toujours en activité... Les 1ers juifs auraient débarqué sur la côte de Malabar à Crancanore, peu après la destruction du Temple de Jérusalem par Titus, en l’an 70. Les routards belges admireront de magnifiques lustres de cristal du Val-Saint-Lambert, offerts par la communauté juive de Belgique (le lustre central, lui, vient de Murano) ;
  • Saint Francis Cathedral : cette église du XVIe s, plutôt modeste, fut la première église chrétienne du Kerala. Bâtie par les Portugais, près du fort où Vasco de Gama mourut de la malaria en 1524. Il y fut provisoirement inhumé avant que son corps ne soit rapatrié au Portugal. Sur les murs, pierres tombales sculptées. Noter l’ingénieux système de ventilation. On appelle pankas ces tentures mobiles actionnées par des cordes tirées par des hommes ;
  • Kerala Folklore Theater & Museum : dans une superbe maison de bois d’architecture kéralaise, à soubassement de pierre, reconstruite à partir d’éléments récupérés sur de vieilles demeures avant démolition. Fruit de la passion d’un collectionneur et antiquaire (George Thaliath), ce musée privé ne reçoit aucune aide publique. Il présente une remarquable collection de près de 5 000 objets culturels et historiques, réunis pendant 30 ans de recherche par son fondateur.

Agréable excursion en mer pour mieux découvrir la région : 

  • Tour sur les backwaters : quel que soit le prestataire, il faut normalement réserver la veille. Plusieurs organismes proposent cette excursion. Le principe et les prix tendent à s’homogénéiser : un bus vous emmène dans la région de Vaikom (45 mn de trajet). De là, vous partez pour plusieurs heures en bateau avec une halte déjeuner (comprise dans le prix) et un arrêt pour visiter un village où les femmes tissent le coir (fibre de coco) sur de drôles de machines. 

Aux alentours de Kochi, on peut explorer quelques édifices témoins du passé historique, culturel et religieux du Kerala. En voici une sélection : 

  • Ettumanur Temple : si vous passez par là, voici un temple dédié à Shiva. Pas spectaculaire mais c’est un très important lieu de pèlerinage du Kerala. Voir l’architecture de bois qui forme le cœur du temple. Admirer les fresques du XVIe s, assez subtiles, situées de part et d’autre de la porte de la première enceinte, à l’extérieur comme à l’intérieur ;
  • Hill Palace Tripunithura : c’est d’abord un très beau site : une petite colline verdoyante au sommet de laquelle se tient le palais. Construit en 1865, c’était le centre administratif des maharajahs de Cochin. Aujourd’hui, le palais abrite un musée qui expose les collections de l’ancienne famille royale (peintures, sculptures, armes, inscriptions, documents anciens...). L’ensemble est vieillot, la muséographie ancienne, et la restauration du musée se fait lentement.

Les événements Kerala

Forum Kochi (Cochin)

Photos Kochi (Cochin)

Vue de la plage à Cochin
Vue de la plage à Cochin

posté par mizuki

Street Art
Street Art

posté par Patchanka

Patchanka
Le quartier juif de Cochin
Le quartier juif de Cochin

posté par Fulgur 84

Fulgur 84

Kochi (Cochin) : à voir dans les environs