La Boverie : un nouveau musée à Liège

La Boverie : un nouveau musée à Liège
© Rudy Ricciotti - Bureau PHD - JP Ers - Ville de Liège

Une raison supplémentaire d'aller à Liège ! Situé dans un parc, le nouveau musée de La Boverie offre un bel écrin aux collections des beaux-arts de la grande ville wallonne. Elles sont présentées dans un élégant bâtiment centenaire qui a fait l’objet d’une rénovation selon les plans de l’architecte Rudy Ricciotti. Un lieu d'autant plus attractif qu'il accueille aussi des expositions temporaires organisées avec le concours du Louvre. Détail pratique essentiel pour les amateurs d’art pressés par le temps : il se trouve tout près de la gare !

La métamorphose d’un bâtiment liégeois emblématique

La métamorphose d’un bâtiment liégeois emblématique
© Rudy Ricciotti - Bureau PHD - Marc Verpoorten - Ville de Liège

Construit pour l’Exposition universelle de 1905, le bâtiment de La Boverie possède un charme Belle Époque que sa transformation en musée moderne n’a pas dénaturé. Ce petit palais se niche dans un espace vert éponyme, implanté sur une île placée entre la Meuse et la Dérivation, un bras du fleuve canalisé.

Ce parc apprécié des Liégeois comporte également une roseraie, une volière, des sculptures et la Tour cybernétique de Nicolas Schöffer, œuvre étonnante de 1961 dont les éléments ont été conçus pour bouger et produire des sons ainsi que des effets lumineux. Longtemps inactive, elle reprendra vie le 21 juin 2016.

Associé au bureau liégeois p.HD, l’architecte français Rudy Ricciotti a modifié les espaces intérieurs du palais et a construit une extension sur un de ses côtés, laquelle supporte une vaste salle vitrée. Connaissant les réalisations les plus spectaculaires de Ricciotti (Département des Arts de l'Islam du musée du Louvre et stade Jean-Bouin à Paris, Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée à Marseille…), on est frappé par la modération dont il a fait preuve ici : « Je ne souhaitais pas martyriser ni prendre en otage ce bâtiment. J’ai eu beaucoup de pudeur, comme on respecte un ancêtre » explique-t-il.

Il est à noter que La Boverie fait partie d’une promenade sur le thème de l’architecture contemporaine dans Liège, qui va de la gare des Guillemins à la Médiacité en passant par la Tour Paradis et la passerelle La Belle Liégeoise.

Des collections remarquables

Des collections remarquables
© JP Ers - Ville de Liège

Il y a beaucoup de belles choses à voir au sein de ce musée dans lequel on déambule agréablement, à travers de grandes salles.

On y trouve bien sûr des œuvres d’artistes liégeois comme Lambert Lombard ou Gilles-François-Joseph Closson. Parmi les autres pièces maîtresses figure un portrait de Napoléon Bonaparte par Ingres, des tableaux de Boudin, Monet (Le Bassin du Commerce) ou Evenepoel (Promenade du dimanche au Bois de Boulogne).

Il y a aussi un ensemble d’œuvres exceptionnelles acquises lors de la vente « d’art dégénéré » effectuée à Lucerne en 1939 à la demande du pouvoir allemand nazi. Liège a alors fait entrer dans ses collections Picasso (La Famille Soler), Gauguin (Hiva Oa), Chagall (La Maison bleue), Ensor (La Mort et les Masques), Laurencin (Portrait de jeune fille), Franz Marc (Les Chevaux bleus), Kokoschka (Monte-Carlo), Lieberman et Pascin.

La même année, une nouvelle vente, cette fois à Paris, a permis d’acquérir d’autres trésors d'Utrillo (Le Moulin de la galette), Van Dongen (La Violoniste), Signac, Vlaminck, Friesz, Gromaire, Guillaumin, Picart-Ledoux.

Par la suite, Liège a acquis des œuvres de Magritte (La Forêt), Delvaux (L’Homme de la rue), ainsi que de Magnelli, Poliakoff, Villon, Degottex (nouvelle abstraction), Corneille, Appel (Cobra)…

Des dessins sont également présentés par roulement dans une galerie spécifique, notamment diverses planches de bande dessinée (Hergé, Franquin…). On est en Belgique, s’il vous plait !

De grandes expositions temporaires

De grandes expositions temporaires
© Marc Verpoorten - Ville de Liège

La scénographie des collections permanentes de La Boverie a été conçue avec l’appui du musée du Louvre, qui accompagnera son homologue liégeois dans la programmation d’expositions temporaires jusqu’en 2018.

L’expo inaugurale est « En plein air » (jusqu’au 15 août 2016), ensemble de tableaux du 18e siècle à aujourd’hui. Paysages, promenades, loisirs… : on se balade ici en compagnie de Joseph Vernet, Corot, Monet, Cézanne, Bonnard, Léger, Picasso…

La suivante sera « 21 rue la Boétie » (du 22 septembre 2016 au 29 janvier 2017). Le titre reprend celui du livre écrit par Anne Sinclair (paru chez Grasset), dans lequel elle décrit le parcours de son grand-père, Paul Rosenberg (1881-1959), un marchand d’art parisien qui travailla avec Picasso, Matisse, Braque, Léger, Laurencin…

Pour en savoir plus

Lire également notre idée week-end Liège

Liens utiles

La Boverie : infos pratiques, collection, expositions temporaires.

Liège Tourisme 

Wallonie-Bruxelles Tourisme

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Belgique Les articles à lire

Voyage Belgique

Bons Plans Voyage

Services voyage