Les grands explorateurs

© Photothèque Hachette Livre

Après le repli et l’obscurantisme du Moyen Âge, la Renaissance et le XVIe siècle sont des époques riches en découvertes. Le temps est alors venu de lutter contre les vieilles superstitions, d’aller vers l’inconnu et partir chercher d’autres terres.

Si cet aspect humaniste n’est pas à écarter, d’autres réalités plus prosaïques accompagnent cet idéal : il fallait aussi développer de nouveaux marchés et trouver des nouveaux produits, comme les épices pour les nobles. La compétition entre les nations européennes comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal qui rivalisent d’audace pour gagner des terres, fait rage…

Boussole en poche, les navigateurs circulent surtout le long des côtes, jouant de l’astrolabe, outil nécessaire pour calculer la latitude et l’angle donné par rapport à l’étoile polaire et l’horizon (juste dans l’hémisphère nord). Des maladies entraveront ces navigations, le scorbut en tête, et une grande part d’improvisation influera aussi beaucoup sur les courbes et les tracés d’itinéraires.

Routard.com vous propose de partir à travers la planète en compagnie d’aventuriers nommés Christophe Colomb, Jacques Cartier, James Cook ou Marco Polo. À l’abordage ! 

Texte : Gavin’s Clemente-Ruiz

Les articles à lire

Bons Plans Voyage