À la rencontre du peuple iranien

Photographe autodidacte, Pascal Mannaerts parcourt les chemins du monde depuis plus de 10 ans, à la recherche d’instants marqués par la rencontre de l’autre. Son travail place l’humain au premier plan, comme en témoignent les portraits vivants qu’il a rapportés de l’un de ses derniers voyages, en Iran.
À lire également, l'interview de Pascal Mannaerts.

Fin d’après-midi dans les rues de la ville mythique de Kashan

Fin d’après-midi dans les rues de la ville mythique de Kashan
© Pascal Mannaerts

Lever du jour dans les ruelles de la vieille ville de Yazd

Lever du jour dans les ruelles de la vieille ville de Yazd
© Pascal Mannaerts

Étudiantes en architecture dans la Masjed-e Jameh de Fahraj

Étudiantes en architecture dans la Masjed-e Jameh de Fahraj
© Pascal Mannaerts

Sieste d’un vendeur du bazar Vakil de Shiraz

Sieste d’un vendeur du bazar Vakil de Shiraz
© Pascal Mannaerts

Petite pause chez le coiffeur à Shiraz

Petite pause chez le coiffeur à Shiraz
© Pascal Mannaerts

Sport traditionnel iranien

Sport traditionnel iranien
© Pascal Mannaerts

Jeune iranienne de Mashad

Jeune iranienne de Mashad
© Pascal Mannaerts

Beauté parfaite du Dôme de la mosquée du Cheikh Lotfollah à Ispahan

Beauté parfaite du Dôme de la mosquée du Cheikh Lotfollah à Ispahan
© Pascal Mannaerts

Séance de gymnastique matinale dans l’un des parcs d’Ispahan

Séance de gymnastique matinale dans l’un des parcs d’Ispahan
© Pascal Mannaerts

Recueillement au Mausolée de l'ayatollah Khomeini

Recueillement au Mausolée de l'ayatollah Khomeini
© Pascal Mannaerts

Selfie persan à Persépolis

Selfie persan à Persépolis
© Pascal Mannaerts

Mausolée Shah-e-Cheragh à Shiraz

Mausolée Shah-e-Cheragh à Shiraz
© Pascal Mannaerts

Questions à Pascal Mannaerts

Le Routard : Quand es-tu parti en Iran, pensais-tu à cette destination depuis longtemps, qu'est-ce qui t'attirait ?

Pascal Mannaerts : Je suis parti en Iran pendant un mois en mai 2015. Bien sûr que j’y pensais depuis longtemps. Pour moi, l’Iran fait partie de ces pays qui éveillent tout particulièrement l’imaginaire de chacun, comme l’ont aussi été pour moi, l’Inde, le Tibet, la Chine et l’Ethiopie par exemple. Pourquoi l’Iran ? C’est évidemment toute la richesse de sa culture, passée mais aussi de son présent, la beauté intemporelle de ses sites et de son peuple et tous les échos positifs que j’avais toujours entendus de la part de voyageurs qui en revenaient. Tous ceux que j’ai rencontrés et qui étaient allés en Iran en étaient revenus enchantés, charmés, notamment par le contact avec le peuple iranien. Et je confirme, l’Iran est un pays vraiment particulier.  Les gens là-bas sont d’un accueil incroyable, ravis d’aller à la rencontre des étrangers en visite chez eux.  L’Iran compte aujourd’hui certainement parmi mes plus beaux souvenirs de voyage.

Le Routard : Dans quel cadre es-tu parti, as-tu organisé toi-même ce voyage ou es-tu  passé par un organisme de tourisme ?

Pascal Mannaerts : Je suis parti seul, indépendamment de tout organisme de tourisme. On trouve de tout en Iran, tant des backpackers totalement indépendants que des touristes « en groupe », des visiteurs de toutes les générations aussi, tant retraités que plus jeunes et encore plus jeunes, ainsi que des familles voyageant sac-à-dos avec leurs enfants. J’en ai croisé plusieurs, notamment à Shiraz et Ispahan. Voyager en Iran sac-à-dos est vraiment sans embrouille. Tout est clair, bien organisé, tant pour les transports que dans l’hôtellerie. Les gens ne parlent pas forcément toujours anglais mais on se débrouille sans problèmes. En cas d’hésitation ou de pépin, il y aura toujours quelqu’un pour venir donner un coup de main.

Le Routard : Quels ont été tes coups de coeur et, inversement, qu'est-ce qui t'a déplu ?

Pascal Mannaerts : Parmi mes coups de cœur, assurément les rencontres avec les Iraniens, les échanges avec eux, l’accueil dans les familles, leur bienveillance, leur ouverture d’esprit. Leur curiosité aussi, envers toi, l’étranger de passage. J’étais là pour aller vers eux et découvrir leur pays et, face à moi,  je ressentais ce sincère et même désir de leur part, d’entrer en contact pour s’apprendre mutuellement et s’échanger. Les Iraniens sont bien conscients d’une image de leur pays qui a été trop souvent véhiculée dans la presse internationale, et des stéréotypes que certains s’en sont fait.  Ce que j’ai sans doute moins aimé est peut être indirectement lié à ça. Je me suis parfois retrouvé face à des Iraniens qui, de bonne foi, s’excusaient d’emblée de cette image que certains ont de leur pays à l’étranger. Je trouvais ça triste. Comme si certains se sentaient obligés de se justifier envers les préjugés et les raccourcis et pensées des gens.

Le Routard : Comment fais-tu pour réaliser des portraits si vivants des personnes que  tu rencontres, as-tu un conseil pour réaliser ce type de clichés ?

Pascal Mannaerts : Je dirais que le portrait, c’est avant tout le moment saisi et le contact du photographe avec la personne. Que l’on ait passé beaucoup de temps ou pas avec la personne, tout dépend de la qualité, de l’authenticité du contact que l’on a avec elle. On le ressent, on le voit directement. Le portrait ne trompe pas. C’est dans le regard, c’est dans ce que le portrait dégage. Un conseil pour réaliser ce type de clichés ? Je dirais de toujours rester spontané, ouvert et respectueux, dans l’approche et la rencontre  avec les gens que l’on souhaite photographier. Pour moi, c’est, avant tout, un lien humain, d’humain à humain, qui se noue le temps de la photo. En me retrouvant face à quelqu’un pour ce type de photo, j’ai l’humain juste devant moi et dans sa beauté la plus sincère. Face à face, c’est le cas de le dire. D’un point de vue visuel, j’aime les gros plans sur les visages mais j’aime aussi les portraits « en situation », où l’on en apprend davantage encore sur la personne et son environnement.
Au-delà de la beauté des sites et des villes, le plus intéressant en Iran est de partir à la rencontre des Iraniens. Les gens que vous rencontrerez vous toucheront en plein cœur et ce pays restera à jamais parmi vos plus beaux et vos plus puissants souvenirs de voyage.

Découvrez  les autres photos de Pascal Mannaerts  et son site Parchemins d’ailleurs.

Pour en savoir plus consultez notre guide pratique Iran, regardez les photos de voyage Iran et posez vos questions dans le forum Iran.

Mise en ligne :

Iran Les articles à lire

Enivrantes senteurs d'Orient, épices, échoppes débordant de merveilles, douceurs à la...

Voyage Iran

Bons Plans Voyage

Services voyage